lundi 28 décembre 2020

L'Épouvanteur, tome 8: Le Destin de l'Epouvanteur - Joseph Delaney


L'Epouvanteur, Tom et Alice partent dans le sud de l'Irlande pour fuir la guerre qui ravage le comté. La seule chose qui protège Tom et Alice est la fiole de sang. S'ils s'éloignent de trop ou si la fiole est brisée, ils seront à la merci du diable. 
Pendant ce temps, Tom est recruté pour faire face à une alliance maléfique de mages, et prend possession de la Lame de l'Épouvanteur. Une épée avec une face sombre et qui a soif de son propre sang ... C'est la seule arme qui a une chance de battre le Diable en combat. 
Mais d'abord, Tom a besoin de s’entraîner, et la seule personne qui peut l'aider est Grimalkin, la sorcière assassin. Viendra-t-elle ?

Je lis les tomes de cette saga à un tel rythme que je me demande si j'arriverai encore à trouver quelque chose de différent à en dire au bout de huit tomes. Qu'est-ce que ce sera quand j'arriverai au seizième, je vous le demande.

Après leurs mésaventures sur l'île de Mona, nos trois protagonistes cherche refuge en Irlande, où ils vont devoir faire face aux mages Caprins qui cherchent à s'emparer des pouvoirs du dieu Pan.
Mais ce ne sera pas le seul danger, puisque la Morrigan est également aux trousses de Tom, tout comme le Malin. Ça en fait des ennemis à combattre en seulement 300 pages !

Si je dois être totalement honnête, je vous avoue que dans ce tome, j'ai parfois trouvé Tom bien naïf. A croire que toutes ses aventures précédentes ne lui ont pas servi de leçon. Il se laisse encore trop facilement manipuler à mon goût et tombe vraiment dans des pièges grossiers.

Même si cela sert l'intrigue, c'était parfois un peu gros pour être tout à fait crédible. Mais je pinaille, j'en ai conscience, parce que le roman est tout de même très bien orchestré, chaque événement ayant un lien avec le suivant et ainsi de suite.
J'aime particulièrement l'aspect mythologique que l'auteur glisse dans chaque tome, cela ajoute de la substance au récit.

Ce tome est également très sombre par bien des aspects, notamment en ce qui concerne Alice. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler celleux qui ne sont pas encore arrivé·es jusqu'ici, mais sachez que je ne m'y attendais absolument pas ! 

La présence de Grimalkin dans ce tome m'a également ravie ! J'aime beaucoup ce personnage très énigmatique, qui a mon sens n'est ni bonne ni mauvaise, mais un subtil mélange des deux. Je sens que c'est une sorcière que l'on risque de recroiser encore dans cette saga et je m'en réjouis !

En conclusion, j'ai hâte de me plonger dans la suite de la saga de l'Epouvanteur, qui ne cesse de me tenir en haleine au film des tomes. Plus j'en lis et plus j'ai envie d'en lire. Je pense que c'est à ça que l'on reconnaît les bons bouquins.


Les infos utiles

La page Facebook de Joseph Delaney
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2 
Ma chronique du tome 3
Ma chronique du tome 4
Ma chronique du tome 5
Ma chronique du tome 6
Ma chronique du tome 7
Parution VO: The Spook's Destiny - 19 avril 2011 - The Bodley Head
Parution VF: 23 février 2012 - Bayard Jeunesse

2 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé les premiers tomes mais, sans savoir pourquoi, je n'ai jamais ressenti l'envie de continuer cette saga. Peut-être du fait de son côté assez jeunesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant plus les tomes avancent, plus ça gagne en maturité (même si parfois Tom régresse un chouïa) et ça devient plus sombre aussi.
      Vraiment une très chouette saga <3

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D