lundi 14 octobre 2019

Légendes d'Alagaësia, tome 1: La Fourchette, la Sorcière et le Dragon - Christopher Paolini


Cela fait un an que l'Empire est tombé. Un an que le tyran Galbatorix a disparu. Après la victoire, Eragon a quitté l'Alagaësia en quête du lieu parfait pour entraîner la nouvelle génération de dragons à naître et leurs futurs dragonniers. Aujourd'hui, ses nouvelles responsabilités ne lui laissent aucun répit. Construire un nouveau refuge pour protéger les oeufs des dragons, abriter les précieux EldunarÌ, répondre aux demandes des différents peuples, gérer les querelles entre les Urgals belliqueux et les Elfes hautains... Le dragonnier ne connaît pas de repos. 
Trois histoires vont pourtant le distraire et lui permettre d'envisager l'avenir sous un nouvel angle. 
Bienvenue en Alagaësia !

Comme tout le monde à l'annonce de la parution de ce recueil de nouvelles, j'étais impatiente de l'avoir entre les mains et de pouvoir enfin retrouver l'Alagaësia, pays qui avait littéralement bercé mon adolescence.

Avant de parler du contenu, je voudrais souligner le magnifique travail réalisé par les éditions Bayard en ce qui concerne l'aspect visuel de ce livre: il es tout simplement magnifique !
Un bel objet hardback, avec la même couverture que la VO et une sublime dorure sur la tranche. Un petit bijou quoi.

Cependant, malgré cet aspect visuel à tomber, je suis tout de même restée sur ma fin. Trois nouvelles c'est bien, mais après dix ans d'attente, j'aurais aimé en avoir un peu plus.

Parce que finalement, je n'ai pas grand chose à reprocher à se recueil. Les trois nouvelles sont plutôt agréables à lire, puisqu'on y retrouve quelques-uns nos personnages favoris et la plume de Christopher Paolini. Cela aurait pu être suffisant, mais non.

En fait, ce qui coince avec ce recueil, c'est le timing.
Si ce livre était apparu un an ou deux après la publication de L'Héritage, j'aurais été la première à me jeter dessus avidement et à l'apprécier à sa juste valeur. Mais aujourd'hui, après toutes ces années sans dragonnier, sans Elfes et sans Urgals, j'avais envie de plus.

J'avais envie d'un roman de 500 pages nous racontant comment Eragon et Saphira avaient réussi à construire une nouvelle école de dragonniers. 
J'avais envie revoir Arya et Firnen, Muurtagh et Thorn, Nasuada, Orik et les autres pour repartir à la conquête de l'Alagaësia en leur compagnie.

En conclusion, si les trois nouvelles proposées dans ce recueil sont intéressantes et même plutôt pertinentes, je suis déçue d'avoir terminé cette lecture aussi rapidement.
L'espace d'une soirée, j'ai pu retrouver un univers que j'avais adoré quand j'étais adolescente, mais plutôt que me satisfaire, cette lecture m'a donné soif de plus.
J'espère sincèrement que nous aurons droit à d'autres aventures d'Eragon et Saphira, sinon je resterais vraiment frustrée par ce livre.


Les infos utiles

Le site de Christopher Paolini
Son Twitter
Parution VO: 31décembre 2018 - Penguin Books
Parution VF: 18 septembre 2019 - Bayard jeunesse

dimanche 13 octobre 2019

Sunday's Books #259


Une nouvelle semaine pour le Sunday's Books, initié par Saefiel.

Blabla

Hello les amis !

Ce week-end je n'ai pas des tonnes de choses à vous raconter. Ca change hein ? 😅
J'ai passé une semaine plutôt simple et sympa, en prenant le temps de lire King of Scars tout en regardant également Netflix quand j'en avais l'occasion.
C'est quand même fou de se dire que pendant un long moment il n'y avait plus énormément de choses à regarder, et puis là tout d'un coup, j'ai la suite de 5 ou 6 séries qui débarquent... Je vais pas tenir le rythme ! 😅

Sinon au boulot, notre activité Recyclivre de ce vendredi peu énormément de succès ! Il y a eu énormément de monde et nous n'avons pas eu grand chose à remballer, comparativement à toutes les caisses que nous avions amenées 😊
C'est quand même plutôt positif, non ? 😉

Allez, je vous laisse, puisque encore une fois, j'ai du blogging en retard à rattraper 😁

Des bisous 😘😘


Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine

Finalement je n'ai pas lu Time Bomb, je me suis jetée sur King of Scars que j'ai terminé hier soir et qui était génial ! 😍
Et puis je n'ai pas pu résister et j'ai lu le tome 3 de La boîte à musique et le tome 2 de L'espoir malgré tout dès que je les ai reçus. Là encore, je n'ai pas été déçue 😉

Ce que je suis en train de lire
Maintenant, je vais vraiment me mettre à la lecture de Time Bomb 😅😉


In My Mailbox

Dernières BD de chez Dupuis 😊💖

Lifetime

Ce que j'ai lu sur les autres blogs !

La chronique de Mallou14 sur le tome 9 de DanMachi
Celle de Marinette sur Falalalala
La commande de Lirado pour le mois de septembre

Sur le blog 

Les derniers articles

mercredi 9 octobre 2019

Demain j'arrête ! - Laetitia Aynié et Véronique Grisseaux d'après Gilles Legardinier


La comédie phénomène, écrite par Gilles Legardinier, adaptée par Laetitia Aynié et Véronique Grisseaux ! 
Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait dans votre vie ? 
Au début, c'est à cause de son nom rigolo que Julie s'est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu'il semble cacher... 
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants...

J'ai lu le roman Demain j'arrête ! en 2014, alors que le blog en était encore à ses balbutiements (d'ailleurs si vous allez lire ma chronique de l'époque, vous en aurez un bel aperçu).
Cette lecture m'avait beaucoup amusée, ce qui fait que j'ai sauté sur l'occasion lorsque les éditions Michel Lafon l'ont proposé en service presse.

Nous suivons donc Julie, une jeune adulte plutôt maladroite et malchanceuse. Celle-ci se remet d'une rupture amoureuse difficile et subit son poste d’employée de banque, jusqu'à ce qu'elle rencontre Ric, son nouveau voisin.
Situations cocasses, quiproquos et absurdités sont au programme de cette histoire.

La version BD proposée par ce duo d'autrices est extrêmement fidèle au roman paru il y a plus de six ans. On identifie parfaitement chaque personnage et on suit l'histoire avec autant d'avidité que si on découvrait l'histoire pour la première fois.
Et pour les personnes qui n'ont pas eu l'occasion de lire le roman, la découverte graphique n'en est que meilleure.

En parlant de découverte graphique, le style de Laetitia Aynié - connue notamment pour la version BD du Journal d'Aurélie Laflamme -  colle parfaitement à l'ambiance générale.
Cette dernière a réussi le pari de donner une image à des personnages que nombre de personnes s'étaient imaginé et à le faire de manière stylée et cohérente.
En tout cas, j'en suis amplement satisfaite.

Et en ce qui concerne le travail scénaristique de Véronique Grisseaux, celle-ci n'a pas à rougir de sa contribution. En effet, tous les éléments importants du roman figurent dans la version BD et sont criants de vérité.
A tel point que je suis parvenue à avoir un fou-rire lors de ma même scène qui m'avait fait pleurer de rire lors de ma lecture du roman. Avouez que c'est quand même bien foutu.

En conclusion, il s'agit là d'une véritable réussite pour les deux autrices. Celles-ci ont su rendre justice au travail de Gilles Legardinier, sans jamais le dénaturer mais en y ajoutant tout de même leur touche personnelle.
La combinaison de tout cela offre aux fans une fabuleuse nouvelle version à découvrir et aux néophyte une très bonne première incursion dans cet univers délirant.


Les infos utiles

Le site de Laetitia Aynié
Sa page Facebook
Le site de Gilles Legardinier
Sa page Facebook
Parution: 26 septembre 2019 - Michel Lafon

Illustrations par Laetitia Aynié © Michel Lafon 2019

lundi 7 octobre 2019

Chroniques de San Francisco, tome 4: Babycakes - Armistead Maupin


A l’aune des années 80, les trentenaires du 28 Barbary Lane peinent à s’assagir. Toujours célibataire, Michael bouscule sa vie et part à Londres pour un improbable échange d’appartement. De son côté, Mona, fauchée, entame une étrange relation avec un Lord… 
Dans la nostalgie des seventies, San Francisco vibre à tout rompre au rythme de cette tribu loufoque.

Parce qu'il faut savoir apprécier les bonnes choses, je reviens une nouvelle fois vous parler des Chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin avec ce quatrième tome que j'ai dévoré.

De saga de l'été, celle-ci va finalement devenir ma saga de l'année. J'aime commencer un nouveau tome après avoir fait des lectures plus longues ou plus compliquées. Les livres d'Armistead Maupin sont alors une vraie bouffée d'air frais et de détente !

Comme je l'ai déjà dit précédemment, un grand nombre de références m'échappent étant donné que ma culture sur les années 70 et 80 aux USA est assez limitée - voire inexistante. Mais cela ne m'empêche pas de savourer chaque tome comme il se doit et d'en comprendre l'intrigue sinon ce serait dommage quand même.

Nous continuons donc de suivre Mary Ann, Bryan, Michael, Anna Madrigal et les autres dans la belle ville de San Francisco. Mary Ann continue sa carrière à la télévision locale tandis que Bryan ronge son frein chez Perry's en souhaitant de tout son coeur avoir un enfant.
Michael de son côté part à Londres à l'occasion d'un échange d'appartement et va aller de surprises en surprises.
De son côté, Anna Madrigal reste fidèle à sa personnalité dans son rôle de femme sage et énigmatique, toujours prête à fournir conseils et marijuana à ses locataires.

Même si ce tome continue de nous réserver pas mal de surprises, je l'ai trouvé moins farfelu que ses prédécesseurs. Attention, je ne veux en aucun cas dire que cela le rend moins bon que les autres. C'est juste qu'après tous les événements survenus auparavant, on a l'impression de faire une pause et de se laisser porter par les événements.

Ceci dit, rassurez-vous, des situations cocasses il y en a tout de même encore. Elles sont juste un tout petit peu moins tirées par les cheveux.

Il y aurait encore énormément de choses à dire sur ce bouquin. Des passages qui m'ont émue, qui m'ont rendu triste ou qui m'ont fait beaucoup rire. Mais je n'ai aucune envie de vous spoiler, car les mystères et les découvertes font tout le charme de cette saga emblématique.

Je ne peux que conclure cette chronique en vous invitant à vous faire votre propre avis sur l'univers d'Armistead Maupin. Promis, vous ne serez pas déçus du voyage !


Les infos utiles

Le site d'Armistead Maupin
Sa page Facebook
Son Twitter
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Ma chronique du tome 3
Parution VO: Further Tales of the City - 1984 - Harper & Row
Parution VF: 18 janvier 2001 - Editions 10-18

dimanche 6 octobre 2019

Sunday's Books #258


Une nouvelle semaine pour le Sunday's Books, initié par Saefiel.

Blabla

Hello les amis !

Encore une semaine de boulot bien pénible qui se termine... Heureusement que notre équipe est soudée, sinon je ne sais pas comment on arriverait à faire face 😕

Mais bon, attardons-nous plutôt sur le positif, n'est-ce pas ? 😉
Et du positif il y en a eu ce week-end, puisque ce samedi la Drama Police et moi-même étions aux Halliénnales 😁
Un petit salon très sympa que nous fréquentons depuis maintenant trois ans et qui nous plaît énormément.
Evidemment, Cindy était sur place pour dédicacer, mais nous avons tout de même pu manger ensemble à midi, ce qui était drôlement sympa 😉

Nous avons pu voir et revoir les auteurices que nous apprécions, comme Aurélie Wellenstein, Franck Dive, Katia Lanero Zamora, Nadia Coste et Ariel Holzl pour ne citer qu'eux 😉
J'ai également pu faire dédicacer mon exemplaire d'Eliott et la bibliothèque fabuleuse - que je n'ai pas encore lu 😅 - par Pascaline Nolot qui est vraiment très sympa 😊


Nous étions donc tous de la partie et notre programme s'est résumé à des achats, des dédicaces, des cadeaux d'anniversaire un peu en retard, des fous-rire et de cactus 🌵
Oui bon, pour le dernier, comprenne qui pourra 😅😇

J'ai donc fait le plein de livres (et encore, je suis restée très raisonnable), de bonne humeur et de bonnes ondes pour affronter la semaine qui arrive.
J'espère que cela sera suffisant 😉

Comme d'habitude, je vous laisse lire le reste de l'article pendant que je cours en préparer d'autres pour la semaine 😅

Des bisous 😘😘


Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine
Je n'ai pas énormément lu cette semaine, parce que j'avais besoin de faire une activité zéro-cerveau en rentrant de mes sales journées de boulot, du coup j'ai beaucoup regardé la TV.
Mais j'ai quand même pu lire Demain j'arrête ! en BD qui m'a autant fait rire que le roman et terminer La Fourchette, la sorcière et le Dragon, qui s'est lu assez vite, mais qui a été plutôt décevant au final 😕

Ce que je suis en train de lire
Je commence Time Bomb de Joelle Charbonneau 😊
J'adore cette autrice et j'espère que ce nouveau roman me plaira autant que les autres 😁


In My Mailbox

Mes achats aux Halliénnales (dont un n'est pas un achat d'ailleurs 😊💖)

Lifetime

Ce que j'ai lu sur les autres blogs !

La chronique de Mallou14 sur le tome 8 DanMachi
Celle de Gilwen sur Fingus Malister
Et celle de Marinette sur Je suis qui? Je suis quoi?

Sur le blog 

Les derniers articles