jeudi 12 décembre 2019

Heartstopper, tome 1 - Alice Oseman


Ceci est l'histoire de deux lycéens. Nick, le rugbyman au sourire solaire. Charlie, le musicien au coeur solitaire. Parce qu'ils évoluent dans des cercles différents, parce qu'ils n'ont pas le même caractère, leur amitié n'était pas gagnée. 
Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux. Même s'il sait que Nick aime les filles. Même s'il sait qu'il n'a aucune chance. 
Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence...

Si je vous dis que j'ai dévoré ce roman graphique au SLPJ de Montreuil pendant que mes amies faisaient la file pour une dédicace, vous me croyez ?
Parce que c'est bel et bien ce qu'il s'est passé ! J'ai dévoré cette lecture en à peine une heure et je l'ai adorée !

Heartstopper nous plonge dans le quotidien de Nick et Charlie, deux lycéens que presque tout oppose, mais qui vont tout de même se lier d'amitié grâce à un nouveau cours obligatoire.
Nick est rugbyman dans l'équipe du lycée, tandis que Charlie est plutôt fan de musique et de course à pied.

Mais alors qu'il aurait été facile de verser dans le cliché, Alice Oseman s'éloigne de ces procédés convenus pour nous offrir une histoire douce et originale.
Nick est un garçon très ouvert et chaleureux et Charlie l'est tout autant. La relation qui se tisse entre eux est belle, naturelle et donne chaud à notre petit cœur de lecteur.

A travers ce comic, l'autrice aborde une belle variété de sujets, tels que la découverte de soi, l'amour, l'amitié, la sexualité, mais également le harcèlement.
Tout est toujours fait avec énormément de bienveillance et de douceur. Et ça fait un bien fou !

Les dessins sont plutôt simples: ils ne s'encombrent pas de mille décors inutiles, mais s'attachent le plus possible aux personnages et à leurs interactions.
Car il n'y a évidemment pas que Nick et Charlie, mais également leur amis et familles respectives qui entrent en jeu. Et certains pourraient bien nous réserver quelques belles surprises.

On tourne les pages à une allure affolante, on s'attarde sur les moments les plus doux ou les plus palpitants et on se prend une très grosse dose de bonheur en intraveineuse.
Cette lecture est un véritable bonbon, un gros câlin à savourer et à partager.

En bref, si vous avez besoin d'une lecture doudou à savourer sous un plaid, parfaite pour les fêtes de fin d'année, n'attendez plus ! Jetez-vous sur Heartstopper, vous ne le regretterez pas !


Les infos utiles

Le site d'Alice Oseman
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution VO: 7 février 2019 - Hodder Children's Books
Parution VF: 9 octobre 2019 - Hachette

lundi 9 décembre 2019

Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 3: Vol au-dessus d'un nid de couscous - Maureen Wingrove


Nouvelle année, l'heure des bonnes résolutions a sonnée ! Cléopâtre et ses copines sont bien décidées à comprendre de quoi est faite l'espèce la plus mystérieuse de l'univers: les GARÇONS. Le sympathique Museau se rapproche toujours plus de Cléopâtre, jusqu'à semer le doute dans l'esprit de la jeune fille: ne sont-ils que de simples amis ? 
Pour corser l'affaire, un demi-frère inconnu débarque à la maison. Mais ce qu'elle n'avait pas vu venir, c'est l'explosion de son gang de copines... 
Par quel tour de passe-passe Cléopâtre va-t-elle se sortir de ce pétrin ?

Cela fait maintenant trois ans que je suis avec entrain les aventures de Cléo et ses ami·es et j'ai bien peur de ne pas pouvoir m'en passer. Ce roman jeunesse représente tout ce que j'aurais voulu lire à l'adolescence et c'est sans complexe que je le dévore à l'âge adulte.

Maureen Wingrove - plus connue sous le nom de Diglee - arrive à dépeindre avec justesse tous les émois ressentis à cette période de notre vie. Et si elle le fait si bien, c'est aussi parce que le gros de cette histoire est puisé parmi ses propres journaux intimes.
Vous vouliez de l'authentique ? Vous êtes servi·es !

Après avoir passé Noël avec sa famille déjantée, nous retrouvons Cléo pour un début d'année qui s'annonce tout aussi rocambolesque que les mois précédents.
Heureusement, notre héroïne peut compter sur le soutien indéfectible de sa meilleure amie (et de Chaco !).

Et que dire de Museau, qui est ici le personnage qui m'a le plus émue. J'ai adoré la manière dont il évolue et tout ce que cela implique. Et puis, comme d'habitude avec Diglee, c'est fait avec tellement de bienveillance qu'on ne peut s'empêcher de ressentir un élan d'amour profond pour ce personnage si particulier.

Avec ce troisième tome, l'autrice va encore plus loin dans sa manière d'aborder les sujets de la vie quotidienne. Ceux qui semblent si anodins pour les adultes mais qui ont une importance capitale dans la vie des ados. Ainsi, on aborde facilement - et sans aucun tabou - une foule de sujets, tels que l'amitié, l'amour, le harcèlement, la sexualité, le consentement, le féminisme et bien d'autres encore.
Des sujets qu'il est important d'aborder ouvertement, à n'importe quel âge.

Comme je le disais, Le journal intime de Cléopâtre Wellington est un de mes romans doudou. Un de ceux qu'on sait qu'on relira un jour et qu'on passera très certainement à la génération suivante, tant il est intemporel.
Ce troisième tome est encore plus un coup de cœur que ses prédécesseurs et j'espère réellement que ce ne sera pas le dernier. Car si la fin proposée est totalement à la hauteur de la série, j'ai tout de même envie de passer d'autres moments avec Cléo.


Les infos utiles

Le blog de Diglee
Son Instagram (son RS de prédilection)
Sa page Facebook
Son Twitter
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Parution: 21 novembre 219 - Michel Lafon

dimanche 8 décembre 2019

Sunday's Books #264


Une nouvelle semaine pour le Sunday's Books, initié par Saefiel.

Blabla

Hello les amis !

Non, vous ne rêvez pas, je suis bien de retour !! 😁
Bon, j'étais déjà de retour la semaine passée, mais avec Montreuil, je n'ai pas pu publier de Sunday's Books et après je n'avais pas l'énergie suffisante pour alimenter le blog.

Autant dire que le mois de novembre n'aura absolument pas été productif cette année et que le début de décembre n'est pas beaucoup mieux.
Ironiquement le mois de novembre est celui qui enregistre les meilleures stat de l'année... Allez comprendre ! 😅

Bref, je reviens donc par ici, avec déjà une chronique de prête pour la semaine prochaine. On avance je vous dis ! 😉

Sinon, comme chaque année Montreuil c'était trop bien !! Je ne vous ferai pas de CR parce que je n'en ai juste pas envie cette année, mais cela n'empêche que j'ai passé de très très bon moment avec ma team de choc ! 💖
Cette année j'étais accompagnée de Caladhiel et Mallou14 (sa première fois à Montreuil...) et nous avons été rejointes par Doris, Lirado et LinieBookaddict 😊💖💖
Sans oublier notre fameuse #Teampetitdej avec Cindy

Bref, encore une très belle édition de ce salon, avec des rencontres avec des auteurices trop sympa, des soirée et/ou petit dej avec des ME trop cool et une ambiance de folie. Que demander de plus ? 😊💖

Et pour les curieux qui veulent savoir ce que j'ai ramené dans mes valises, ça se passe plus bas

Allez, trêve de bavardage, il faut que je m'active moi ! C'est mon dernier jour de congés et il faut que j'en profite, tout en m'avançant sur le blog 😉

Des bisous 😘😘


Mes lectures

Ce que j'ai lu cette semaine


J'ai assez peu lu durant mes quelques semaines d'absence, mais je ne m'en porte pas plus mal.
J'ai recommencé à lire cette semaine, parce qu'après Montreuil j'avais juste envie de m'occuper à autre chose.
 Du coup, pour me remettre dans le bain, j'ai lu quelques BD que j'ai acheté sur place.
Pour une fois j'aurais lu une grosse partie de mes achats du SLPJ dès mon retour.
C'est presque un miracle ! 😅

 Ce que je suis en train de lire
Je commence tout doucement un nouveau roman.
Oui je sais, il était temps 😅


In My Mailbox

Les réceptions de ces dernières semaines 😊📚
Le craquage à Montreuil 😁📚📚
(Mais avec des ENC dans le lot 😇)

Lifetime

Ce que j'ai lu sur les autres blogs !

La chronique de Mallou14 sur Moxie
Celle de Marinette sur La reine des neiges (version contes interdits)
L'avis de Doris sur Heartstopper
Celui de Mère Sauvage sur La fille qui voulait conduire le tram

Sur le blog 

Les derniers articles

vendredi 29 novembre 2019

My other Addictions #60



Comme d'habitude pour ce rendez-vous mensuel, je vous parle des films et séries que j'ai récemment bingés 😉


Les films que j'ai vus chez moi

Spider-Man: Far From Home

L'araignée sympa du quartier décide de rejoindre ses meilleurs amis Ned, MJ, et le reste de la bande pour des vacances en Europe. 
Cependant, le projet de Peter de laisser son costume de super-héros derrière lui pendant quelques semaines est rapidement compromis quand il accepte à contrecœur d'aider Nick Fury à découvrir le mystère de plusieurs attaques de créatures, qui ravagent le continent !

Il aura fallu que j'attende un bon moment avant de le voir, mais ça y est, c'est fait !
Et bon dieu que j'ai aimé ce film !!

J'avais beaucoup aimé le premier (et j'avais oublié qu'il n'y en avait qu'un et que les autres apparitions de Spidey s'étaient faites dans d'autres films) et j'ai été encore plus conquise par celui-ci.
Tom Holland est vraiment bon dans le rôle de l'araignée sympa du quartier et on ne se lasse pas de sa candeur et de sa naïveté.

Et puis, les scènes post-génériques sont juste géniales !


Comme des Bêtes 2

Katie, la propriétaire de Max et Duke, s'est mariée et a accouché d'un bébé. 
Débutent alors pour les animaux d’incroyables péripéties pour surveiller l'enfant des potentiels dangers de la vie. 
Pour ce faire, ils seront épaulés du petit lapin mignon Snowball, qui s'est découvert un alter ego : le super-héros capitaine pompon.

Un film d'animation dont j'avais bien aimé le premier opus et qui dans l'ensemble m'a plus aussi, même si c'est clairement simple comme film.

Les animaux sont choux et il y a quelques passages qui font sourire. En tant qu'adulte, on s'ennuie un peu devant ce film, mais je pense que les enfants y trouveront vraiment leur compte.


The Art of Racing in the Rain

Enzo n'est pas un chien comme les autres. Philosophe dans l'âme, il aime s'instruire devant la télévision et écouter attentivement les leçons de vie de son maître, Denny Swift, un pilote automobile. 
Aujourd'hui, Enzo se souvient de tout ce que sa famille et lui-même ont traversé au cours des années...

Alors là, ce film.... je l'ai adoré !
Bon, il ne m'en fallait déjà pas beaucoup, puisque quand j'ai vu que Milo Ventimiglia était le personnage principal, j'étais conquise.
Mais sincèrement, ce film est magnifique ! 
Bon, il est à pleurer, mais il est magnifique quand même !

Je ne vous en dis pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la découverte.


Let it snow

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace !

Je n'ai pas lu le roman dont est tiré ce film et j'en suis bien contente, parce que le film est plat ! Mais plat !!
Sincèrement, je n'ai pas vu d'intérêt à celui-ci. Il ne se passe rien d'intéressant et même le thème de Noël n'y change rien.
Ok, ce genre de romance est bien souvent téléphoné, mais là c'était juste inintéressant. 


The Book of Henry
Susan Carpenter, une mère célibataire, vit avec ses deux jeunes fils : Henry et Peter. Henry est amoureux de Christina, la fille du commissaire de police qui vit dans la même rue que lui. Malheureusement, Henry découvre que Christina mène une vie difficile aux côtés d'un père dangereux. Il planifie alors un plan pour sauver Christina en écrivant en détails le plan dans un livre. Susan découvre le livre et décide de mettre le plan à exécution afin de sauver Christina.

Encore un film à faire pleurer dans les chaumières... Oui j'ai pleuré, mais vous en ferez autant, je vous le garantis !

Ce film est hyper touchant et les acteurs sont vraiment très bon. Avec forcément un gros coup de cœur pour Henry. 
Là encore, si j'en dis trop je vais vous gâcher le plaisir de la découverte.
Mais sachez en tout cas qu'il vaut la peine.



The Knight Before Christmas

Propulsé par magie dans le monde actuel, un chevalier du Moyen Âge tombe sous le charme d'une professeure de sciences de lycée qui ne croit plus en l'amour.

Ce film, c'est un peu mon petit plaisir coupable du mois.
Parce que je savais que ça allait être mièvre et guimauve et totalement attendu comme film. Je le savais... mais je l'ai regardé quand même.

Alors évidemment ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais c'est un film à regarder en cette période précédant Noël, sous un plaid avec un chocolat chaud et un chat ronronnant sur les genoux.

Un film doudou quoi.


Les séries que j'ai regardées

Poldark
Saison 5

Cornwall en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d'Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu'un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s'est engagée à épouser son cousin. 
Heureusement pour Poldark, rien n'est perdu...

Vous savez que je l'aime d'amour cette série. Mais genre vraiment.
Cette saison n'a pas fait exception, même si je dois bien avoué que cette intrigue m'a moins plu que les précédentes.
Par contre, tout l'aspect concernant George était drôlement bien amené.
Bref, vivement la suite !!



Dayreak
Saison 1

Dans une ville post-apocalyptique, Glendale, Josh, un lycéen de 17 ans part à la recherche de sa petite amie disparue, Sam. Il est rejoint par un groupe de marginaux délinquants. Josh et ses acolytes tentent de rester en vie en se confrontant à des gangs de Ghoulies, des zombies.

J'ai regardé cette série parce qu'elle était dans mes suggestions Netflix. Et le problème quand on commence un épisode, c'est que même si la série est bof, on a tout de même envie de connaitre la suite.
C'est ce qu'il s'est passé avec Daybreak.

Le concept était plutôt sympa, mais j'en ai vite eu marre de l'obsession de Josh pour Sam. Je me suis même demandée durant les premiers épisodes si elle existait vraiment.

Et alors la fin de la saison... Pourquoi ?
Je suis donc plutôt dubitative face à cette série. Je regarderai probablement la suite pour confirmer mon ressenti. A voir.



Pose
Saison 2

Pose s'intéresse à plusieurs segments de la vie new-yorkaise des années 80 : l'émergence du luxe de l'ère Trump, la scène littéraire montante et la ball culture, sous-culture de la communauté LGBT.

Etait-il possible de faire une saison qui me ferait encore plus pleurer que cette deuxième saison de Pose ? La réponse est définitivement "non" !

Cette saison était encore meilleure que la première, alors que celle-ci était déjà un véritable coup de cœur !

J'ai adoré tous les aspects de cette deuxième saison, et plus particulièrement tout ce qui concerne Act Up et sa lutte contre le SIDA. C'était superbement amené.

Je suis amoureuse de cette série, je voudrais qu'elle continue encore et encore ! <3



Atypical

Saison 3

Atypical raconte le passage à l'âge adulte de Sam, un jeune autiste de 18 ans en quête d'amour et d'indépendance. 
À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?

Décidément, Netflix a décidé de sortir toutes les nouvelles saisons de toutes les séries que je regarde, et ce en même temps !

J'adore toujours autant cette série et je trouve que cette saison était vraiment très intéressante. Les thèmes abordés étaient pertinents et abordés de manières intelligente.



The Crown

Saison 3

Une série biographique sur la famille royale britannique et la Reine Elizabeth II.

Dernière série regardée ce mois-ci, mais pas des moindres.
Je dois avouer que le changement de casting m'a perturbé durant le premier épisode, mais il est logique puisque les personnages ont vieilli.

J'adore découvrir cette série, car même si elle est romancée, on en apprend beaucoup sur la monarchie britannique.
La partie sur Charles et Camilla est d'ailleurs tr!s intéressante et m'a fait changer d'opinion sur le Prince de Galles.

En bref, une très bonne série. J'attends la suite avec impatience ! 

mercredi 27 novembre 2019

Les enquêtes d'Enola Holmes - Serena Blasco et Nancy Springer


Quand Enola Holmes, sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu le jour de son anniversaire, en ne lui laissant pour mot qu'un recueil sur les fleurs, et un carnet de messages codés, elle se met rapidement à sa recherche. 
Elle va devoir recourir à son sens de la débrouille, ainsi qu'à d'ingénieuses techniques de déguisement afin de fuir le manoir familial alors que ses deux frères se sont mis en tête de l'envoyer en pension afin de faire d'elle une vraie "Lady". Mais rien ne la prépare à ce qui l'attend. 
Son chemin la conduit rapidement dans les quartiers sombres et malfamés de Londres, et elle se retrouve impliquée dans le kidnapping d'un jeune marquis. Enola arrivera-t-elle à s'en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères?

Je n'ai jamais pris le temps de lire les romans éponymes, mais lorsque ma collègue m'a demandé de les acheter pour la bibliothèque, j'ai profité de l'occasion pour emprunter la série complète pour la dévorer en un week-end. Ce qui est plutôt de bon augure, vous en conviendrez.

Nous suivons donc la jeune Enola alors que sa mère vient de disparaître sans laisser de trace. Les frères de la jeune fille - les célèbres Sherlock et Mycroft - souhaitent alors l'envoyer au pensionnat pour parfaire son éducation et la transformer en parfaite Lady.
Mais c'est sans compter l'envie de liberté de leur cadette et les lettres cryptées laissées par leur mère, permettant à Enola de rassembler assez d'argent pour fuir la maison familiale et ses frères. Sa destination: Londres.

Ainsi, au fil des six tomes nous suivons notre jeune héroïne alors qu'elle s'est installée dans la capitale britannique et mène quelques enquêtes pour gagner sa vie.
Son chemin croisera de temps à autre celui de ses frères, mais cette dernière s'avère encore plus vive et rusée que ses aînés, et ce pour notre plus grand plaisir.
Plaisir renforcé par les sublimes dessins de Serena Blasco. Les traits de l'illustratrice mettent magnifiquement en valeur le personnage d'Enola et son univers.
Chaque planche est un régal pour les yeux et il est agréable de s'attarder sur chaque petit détail. On en prend tout simplement plein les yeux.

Je ne peux évidemment pas me prononcer sur l'adaptation, mais je peux vous affirmer que les six tomes m'ont tenue en haleine pendant ma lecture. J'ai été totalement happée par l'histoire et par la personnalité plus qu'attachante d'Enola.
De plus, les idées de notre héroïne sur les femmes et leur condition donnent à cette BD un aspect féministe tout à fait d'actualité.
En conclusion, je ne peux que vous inciter à découvrir cette magnifique série qui ne compte que six tomes. Oui, je dis "que" parce que j'aurais encore bien lu deux ou trois tomes supplémentaires, tant j'ai adoré cette lecture.
Alors, qu'est-ce que vous attendez ??


Les infos utiles

Le site de
Sa page Facebook
Le site de Nancy Springer
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution tome 1: La double disparition - 23 septembre 2015 - Jungle
Parution tome 6: Métro Backer Street - 22 mai 2019 - Jungle