lundi 23 janvier 2023

Elle a fait un bébé toute seule - Emmanuelle Friedmann et Sophie Ruffieux

 
Au bonheur de Leah il ne manque que d’être mère. Le jour de ses 36 ans, elle ne prend les choses en main. En 2014, la PMA est exclusivement réservée aux couples hétérosexuels. 
Pour Leah qui est célibataire, commence alors un véritable parcours du combattant, trouver un médecin qui voudra bien l’aider sans la juger et surtout choisir l’endroit, en Europe, où elle sera à l’aise dans toutes les offres pléthoriques que propose le tourisme procréatif.
 
Lors de mon passage en librairie en décembre dernier, j’étais tombée sur cette BD en présentation. Je l’avais feuilletée, mais j’avais déjà trop d’achats, je l’ai donc reposée. Et puis finalement, quand je suis repassée à la librairie en janvier, elle était toujours là, comme si elle m’attendait. 
J’y ai vu un signe, et je l’ai prise. 
 
J’ai beaucoup aimé cette BD sur ce parcours atypique de vouloir être mère, alors qu’on est seule et que - comme le dit cette phrase magnifique que toutes les femmes entendent au moins une fois dans leur vie - l’horloge biologique tourne. 
C’est donc le cas de Leah, qui va se rendre compte que les années passent et qu’elle ne voit pas sa vie sans enfant. 
Elle va donc se lancer dans l’aventure de la maternité solo, avec beaucoup de courage, de détermination, mais aussi beaucoup de questions. Elle va également se heurter à la brutalité et au manque de compassion du monde médical et au jugement de ses proches (et moins proches) sur ses choix de vie. 
 
J’ai beaucoup aimé la manière dont les autrices ont traité ce sujet, avec beaucoup de psychologie et de bienveillance, mais sans jamais minimiser les difficultés de ce parcours. 
On y aborde également toutes les manières possibles de concevoir un enfant seule, avec les avantages et inconvénients de chaque méthode, et j’ai trouvé ça très complet et très instructif. 
Une chose m’a néanmoins légèrement chiffonnée : j’aurais aimé que cette BD aborde également « l’après » et mette en image le quotidien d’une mère célibataire avec un nourrisson issu d’une PMA solo. 
Peut-être les autrices nous offriront elle un deuxième tome sur le sujet. En tout cas, cela me plairait beaucoup et je pense qu’il y a matière à écrire sur le thème. 
 
En bref, cette BD m’a beaucoup plu car elle aborde un sujet qui m’intéresse énormément. Le fait qu’il soit traité avec beaucoup de douceur et de réalisme ne fait qu’ajouter de positif à cet ouvrage. 
Le seul autre inconvénient de cette BD, c’est qu’une fois qu’on la commence, on ne peut s’empêcher de fredonner cette fameuse chanson que tout le monde connaît.
 
 
Les infos utiles

Le site d'Emmanuelle Friedmann
La page Facebook de Sophie Ruffieux
Parution : 23 novembre 2022 - Marabout
Illustrations : Elle a fait un bébé toute seule par Emmanuelle Friedmann et Sophie Ruffieux © Marabout 2022

3 commentaires:

  1. Moi j'ai plutôt une BD "inverse" : "Je ne veux pas être mère", que j'ai adorée et qui m'a beaucoup parlé puisque c'est mon cas et que, je ne te l'apprends pas évidemment, les remarques c'est .... -_-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que malheureusement, quoi qu'on décide de faire de nos corps et de nos vies, nous serons critiquées...
      Je ne savais pas qu'une BD était sortie sur le sujet, je vais aller voir :-)

      (Car même si je veux des enfants, je ne juge pas les personnes dont ce n'est pas le cas et j'aime beaucoup lire sur les sujets que je ne maîtrise pas :-) )

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D