lundi 21 septembre 2020

Sword art Online, tome 9: Alicization Lasting - Reki Kawahara et Abec


Déterminé à kidnapper l’intelligence artificielle parfaite Alice, Gabriel Miller, alias Vector le dieu des Ténèbres, fait concevoir un programme lui permettant de rameuter une armée composée de joueurs américains, chinois et coréens. Asuna, âprement résolue à protéger Kirito, peine à aider l’Armée de Défense du Monde des Hommes à contenir ce déferlement d’ennemis. 
Cependant, à son grand soulagement, un renfort précieux va bientôt surgir sous les traits des déesses Solus et Terraria: Sinon et Leafa. De leur côté, dans la réalité, Lisbeth, Klein, Agil et Silica parviennent à convaincre des milliers de joueurs issus de différents MMORPG à venir prêter main-forte aux habitants de l’Underworld.

Cette fois-ci comme son titre l'indique, nous voici bien dans le dernier tome de l'arc Alicization, l'arc le plus ambitieux de SAO jusqu'à présent. Cela dit, même si j'ai énormément apprécié cet arc, je lui ai tout de même trouvé quelques longueurs et je ne suis pas mécontente qu'il soit enfin terminé.

Comme je le présageais dans ma précédente chronique, ce tome rassemble tous les personnages de SAO que l'on apprécie - autres que Kirito et Asuna - et ceux-ci peuvent enfin prendre part à l'histoire. Il aura quand même fallu cinq tomes pour y arriver, mais nous y voilà enfin.

Ainsi ce tome voit se terminer l'arc Alicization et pour cela de nombreux combats épiques sont encore à mener. Tous les protagonistes de l'histoire se rassemblent pour mettre un point final à la guerre qui se déroule dans l'Underworld, afin de sauver celui-ci ainsi que les Fluctlight artificielles qui y vivent.
Mais évidemment, tout ne va pas se dérouler sans anicroche, vous vous en doutez.

Très honnêtement, je n'ai pas été plus surprise que cela par la tournure des événements. Et je pense que les lecteurices de SAO ne le seront pas non plus. Même si j'étais totalement prise dans l'histoire après les cent premières pages, j'ai eu le sentiment qu'on était constamment dans la surenchère des événements choc.
Alors je ne dis pas que je ne suis pas cliente de ce genre de scène, mais comme dit plus haut, ici ça commençait à faire long.

Malgré cela, j'ai plutôt apprécié le traitement réservé aux différents antagonistes de l'histoire. Sous bien des aspects, on peut dire que c'était assez inédit et plutôt épique.

Mais rassurez-vous, même si je pointe des défauts dans ce récit, il n'en reste pas moins incontournable et très agréable à lire. J'ai peut-être eu un peu de mal à rattacher les wagons au début de ma lecture, mais une fois que cela était fait, je me suis prise au jeu et j'ai retrouvé avec plaisir le style de Reki Kawahara.

Voilà qui conclut cet arc important de la saga Sword Art Online. Il n'aura pas été de tout repos, mais nous aura apporté énormément de surprises et de nouveautés. De plus, au niveau surprise, je pense que nous ne sommes pas au bout, puisque le prologue proposé à la fin de ce tome laisse présager de belles choses à venir.
J'ai hâte de les découvrir !


Les infos utiles

Parution VF: 4 juin 2020 - Ofelbe Edition
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Ma chronique du tome 3
Ma chronique du tome 4
Ma chronique du tome 5
Ma chronique du tome 6
Ma chronique du tome 7
Ma chronique du tome 8

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D