mercredi 19 août 2020

L'Instant Bulles #13

Dragon Ball Super, tomes 9 et 10

Je suis une grand fan de Dragon Ball et je dois bien avouer que j'aime assez ce nouvel arc. En tout cas, la partie concernant le Tournoi des Super Combattants.
J'ai plutôt bien aimé le dénouement de celui-ci, proposé dans le tome 9. Je n'ai pas été grandement surprise par le dénouement, mais la manière d'y arriver était tout de même plutôt originale et c'était agréable à lire.
Bon, j'avoue que lorsque Vegeta est de la partie, je suis d'office plus attentive.

Concernant la nouvelle intrigue qui introduit Moro comme nouvel antagoniste, j'avoue être assez blasée. J'ai l'impression qu'Akira Toriyama essaie de continuer à faire vivre sa saga par tous les moyens possibles, même si cela paraît redondant.
Nous voilà de nouveau avec un super méchant sur les bras, que Goku et Vegeta essaient de mettre hors d'état de nuire.
Les voir combattre en équipe a tout de même quelque chose de plaisant à regarder, je ne le nie pas.

Cela dit, Moro est plutôt charismatique comme ennemi, il faut bien le reconnaître. J'espère que l'intrigue à venir ne reposera pas seulement sur l'augmentation des pouvoirs des divers protagonistes et qu'on aura droit un quelque chose en plus.

Good bye, red beryl, tome 3
J'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de Good bye, red beryl et j'étais impatiente de connaître le dénouement de cette trilogie fort sympathique.

Le duo formé par Hakihiko et Kazushige est encore renforcé dans ce troisième tome et nos deux protagonistes semblent avoir trouvé leur vitesse de croisière. Kazushige accepte les sentiments d'Akihiko à son égard, ce qui facilite tout de suite les choses concernant leur relation.
Il reste cependant la question de la transformation qui reste très taboue.

Ainsi, j'ai aimé la dynamique du couple formé par Hakihiko et Kazushige, mais j'ai également nettement plus apprécié les personnages de Masakado et Moronatsu qui prennent ici toute leur importance.
En apprendre plus sur le passé de Moronatsu s'est avéré très pertinent, et même Masakado paraît plus humain et plus accessible dans ce tome.

En ce qui concerne la conclusion, elle est sans surprise. C'est typiquement ce que l'on attend d'une telle lecture, j'étais juste curieuse de savoir comment l'autrice allait amener tout ça sur le tapis.
C'est attendu, mais finalement ça fait le job.

Les fantaisies du roi
Je suis tombée sur ce manga lors de mon dernier passage en librairie. Il était mis en évidence parmi les nouveautés et je dois bien avouer que sa couverture aux couleurs punchy m'a tout de suite tapée dans l’œil.
Après une première incursion dans le yaoï avec Good bye, red beryl, j'avais envie de me frotter de nouveau au genre, même si ici on a clairement à faire à un PWP  - Porn Without Plot (porno sans intrigue) pour les non-initiés.
Mais finalement, une fois qu'on a cela en tête et qu'on sait à quoi s'attendre, cette lecture s'avère plutôt divertissante.

Dans ce manga nous suivons Fati, un prince royal très imbu de sa personne ayant un sens aigu des affaires mais également grand adepte d'orgies. C'est dans le cadre d'un rendez-vous professionnel qu'il va faire la rencontre de Kadrii, un jeune restaurateur et qu'il va lui lancer un défi dans le but de préserver son restaurant.
S'ensuivront alors des rencontres très très charnelles entre les deux jeunes hommes - et oui, l'intrigue se concentre essentiellement là-dessus.

Si vous n'aimez pas les scènes de fesses, passez votre chemin, parce qu'il y en a littéralement à toutes les pages ! Et elles sont on ne peut plus explicites et détaillées.
Je vous aurai prévenu.


Heartstopper, tomes 2 et 3

Sans transition, passons à beaucoup plus de douceur et de choupitude avec les tomes 2 et 3 de Heartstopper, le roman graphique d'Alice Oseman.
Souvenez-vous, j'avais littéralement dévoré le premier tome lors d'un moment d'attente sur le SLPJ de Montreuil et j'attendais avec impatience de pouvoir lire la suite.

Nous retrouvons donc Nick et Charlie là où nous les avions laissés dans le tome 1, et l'histoire reprend pile à cet endroit, évitant au lecteur une attente supplémentaire.

Comment vous dire à quel point cette saga est un déluge de douceur et de bienveillance ? Je suis encore plus tombée amoureuse de Nick et Charlie dans ces deux tomes, car leur relation évolue d'une manière tellement naturelle que cela fait plaisir à voir.
Ils sont tous les deux tellement mignons et innocents, tellement tendres. C'est bien simple: il n'y a pas une once de méchanceté en eux.
Et que dire de leurs ami·es respectif·ves qui sont d'une extrême bienveillance et font montre d'un soutien à toute épreuve.

A travers Heartstopper Alice Oseman aborde une kyrielle de sujets importants, tels que les différentes orientations sexuelles, les notions de genre, le consentement, le harcèlement, les TCA et bien d'autres encore que je ne cite pas, et elle le fait avec tellement de pédagogie et de sincérité qu'on ne peut rester de marbre face à une telle lecture.

En bref, Heartstopper est réellement en train de devenir ma lecture doudou préférée et je sens que je n'ai pas fini de les lire et de les relire, tant ils rendent mon petit cœur tout mou et tout chaud.

Sacrées Sorcières
Honte à moi, je n'ai jamais lu le roman éponyme de Roald Dahl. Mais lorsque j'ai vu que Pénélope Bagieu l'adaptait sous format de bande dessinée, je n'ai pas pu résister et je l'ai achetée.
Il est donc évident que je ne me prononcerai pas sur la fidélité de l'adaptation, mais j'avais tout de même envie de vous parler de cette lecture que j'ai plutôt bien appréciée.

Et même si je n'ai pas lu ce roman de Roald Dahl, je peux tout de même vous dire qu'on retrouve très fortement la patte de l'auteur dans les cases de cette BD. L'autrice a parfaitement su rendre justice au style loufoque de ce dernier et il m'a semblé que ses dessins collaient parfaitement avec l'univers de l'histoire.
Ils avaient même un je-ne-sais-quoi qui m'a rappelé les illustrations de Quentin Blake, ce qui était très plaisant à remarquer.

Les dessins de Pénélope Bagieu sont toujours aussi percutant et colorés. J'ai adoré le look qu'elle donne à la grand-mère du héros, ainsi que sa vision des sorcières.
Et puis l'histoire est à la fois drôle et glaçante, un mélange détonnant mais qui fonctionne à la perfection.

En bref, cette BD est à lire absolument.

2 commentaires:

  1. Le tome 3 d'Heartstopper et Sacrées Sorcières sont dans ma wish list ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heartstopper c'est clairement un groooos coup de cœur ! <3 <3
      Je te garantis de belles lectures avec ces deux titres ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D