vendredi 21 août 2020

Yasmina, tome 1: Master-classe - Wauter Mannaert


Alarmée par les habitudes alimentaires des élèves et l'inertie de l'école en matière d'écologie, Yasmina a décidé d'agir! 
Elle s'est donné pour mission de remplacer une heure d'anglais par un cours de cuisine et une heure de mathématiques par une initiation au jardinage. Pour ce faire, il lui faut réunir cinquante signatures sur sa pétition. Une mission quasiment impossible au vu du manque d'intérêt de ses camarades pour l'environnement... 
De son côté, Omran, le papa de Yasmina, apprend que la friterie dans laquelle il travaille doit mettre la clé sous la porte. Un véritable coup dur pour ce père célibataire. Aidé par ses amis, Cyril, Marco et Amaryllis, il ne se laisse toutefois pas abattre et décide de lancer son propre commerce ambulant. Au menu: nems végétariens, fromage de chèvre et miel, gaufres aux légumes... 
Malheureusement, aucune de ces innovations culinaires ne rencontre son public. Le monde ne semble définitivement pas prêt pour le changement d'alimentation... 
Si bien que Yasmina et son papa vont devoir jongler entre ruse et créativité pour changer les mentalités !

Il y a un peu plus d'un an, je vous parlais de Yasmina et les mangeurs de patate de Wauter Mannaert. Il faut croire que la BD a su trouver son public, car l'auteur est de retour avec sa jeune héroïne et il semblerait que ce soit pour une saga - ou au minimum deux tomes, vu la fin de celui-ci.
A l'occasion de la parution du premier tome, je vous livre mon ressenti sur ce dernier.
Nous retrouvons donc Yasmina et son entourage après les événements relaté dans les mangeurs de patates. Tous ont repris le cours de leur vie et Yasmina peut de nouveau cuisiner des plats sains et savoureux grâce aux légumes de Marco et Cyrille.

Cependant notre héroïne va se retrouver face à deux situation difficiles: la perte d'emploi subie par son père et la malbouffe qui sévit dans son école. Yasmina va donc se retrousser les manches dans l'espoir de résoudre ces deux problèmes.
Elle va donc aider son père a créer un food-truck qui attirera la clientèle et militer au sein de son école pour instaurer un cours de cuisine et de jardinage.
L'auteur nous propose une intrigue plutôt simple, mais tellement actuelle qu'on ne peut que se retrouver totalement pris dedans. Les enjeux écologiques et économiques qui nous sont présentés ici sont ceux de notre quotidien et Wauter Mannaert arrive à nous faire passer son message avec pédagogie et bienveillance.

Encore une fois, j'ai adoré le style de Wauter Mannaert, autant dans le dessin que dans le scénario.
Les couleurs peps contrastent avec les enjeux importants développés dans la BD, mais cela permet justement de dédramatiser les choses et d'éviter de donner un ton trop moralisateur à l'ensemble.
C'est réellement bien pensé.
En conclusion, j'ai énormément apprécié ma lecture de Master classe. L'auteur reste fidèle au premier tome qu'il a produit et aborde de nouveaux sujets, toujours sur la thématique de l'environnement et de la consommation.
J'ai hâte de pouvoir lire le prochain opus, car les dernières pages de ce tome laissent présager de très bonne choses pour la suite.

Les infos utiles

Le site de Wauter Mannaert
Parution: 21 août 2020 - Dargaud
Ma chronique de Yasmina et les mangeur de patate
Illustrations: Yasmina par Wauter Mannaert © Dargaud 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D