mercredi 12 août 2020

L'Instant Bulles #12

The Promised Neverland, tome 14
Déjà 14 tomes parus pour The Promised Neverland et je ne m'en lasse toujours pas !
Emma, Ray et les autres ont donc quitté Gracefield depuis un bon moment et viennent également de quitter leur refuge, attaqué par les hommes du clan Ratri. Heureusement pour eux, ils vont enfin pouvoir gagner le refuge de William Minerva et le rencontrer.

Pour le coup, les révélations faites dans ce tome, je m'y attendais. Cela paraissait vraiment logique. Mais jusqu'ici, je n'avais encore jamais réussi à prévoir les ficelles scénaristiques de Kaiu Shirai et Posuka Demizu.
Les deux auteurices ont toujours réussi à me surprendre au fil des tomes et j'espère bien que cela va continuer.

En tout cas, la fin de ce tome promet encore bien des choses intéressante pour la suite des aventures des enfants de Gracefield et j'ai hâte de pouvoir les découvrir !

Shirley, tome 2
Souvenez-vous, j'étais tombée sous le charme du premier tome de Shirley, qui m'avait touché par sa douceur et sa candeur.
Ce deuxième tome est totalement dans la même vibe, puisque l'on continue de suivre le quotidien de la jeune domestique et de son employeuse, toute aussi attachante.

C'est typiquement le genre de manga doudou, qui est plus contemplatif qu'autre chose, puisqu'il n'y a pas de réelle intrigue.
On suit juste une jeune fille dans son quotidien d'employée de maison; on a déjà vu plus rocambolesque comme histoire.

Mais ça fait vraiment bien le job en guise de lecture qu'on prend le soir quand on a eu une longue journée et qu'on a juste besoin de décompresser.

En gros: j'adore !

Aubépine, tome 4: La fin de tout et du reste
J'ai énormément aimé les trois premiers tome de la saga Aubépine et j'étais très heureuse de terminer cet arc avec le quatrième.
J'ai bien apprécié ma lecture, même si je dois avouer que j'ai trouvé celui-ci légèrement en-dessous de ses prédécesseurs.

L'histoire m'a paru un poil décousue, et les révélations qui y sont faites n'en étaient pas vraiment - de mon point de vue.

Cependant, ce tome reste agréable à suivre. Aubépine est toujours une héroïne attachante et drôle et les différents personnages qui l'accompagnent également. Je pense notamment à Pelade, aux chevaliers châtaignes et au Renard Furax.

Mais rassurez-vous, je suis tout de même très au taquet à l'idée de découvrir un nouveau cycle des aventures de notre jeune héroïnes, cycle qui devrait voir le jour rapidement si on en croit les dernières pages de la BD.


Paola Crusoé, tomes 1 et 2

Voici une petite BD qui me faisait de l’œil grâce à ses couvertures et que j'ai pu découvrir au boulot. Dommage que je n'aie pas pu lire le troisième dans la foulée, il faudra attendre une prochaine commande.

Nous suivons donc Paola et sa famille (son père, son frère et sa petite sœur) après le naufrage de leur bateau. Ils échouent sur une île déserte et vont devoir apprendre à se supporter et à s'entraider pour survivre dans cet environnement hostile.

Cela reste une BD pour la jeunesse, donc les péripéties restent gentillettes - et même parfois très très loin de la réalité - et les dessins sont très doux, ce qui donnent une impression de légèreté, alors que le sujet est loin de l'être.

Mais c'est aussi l'occasion de parler d'autres sujets, comme les relations et les conflits familiaux (notamment entre frère et sœurs ou entre père et fils) et la difficulté de trouver sa place - dans la société comme dans la famille.

C'était donc une lecture plutôt mignonette, pas tellement crédible mais qui donne envie de découvrir plus sur le style de l'autrice.

J'ai tout de même hâte de boucler la série et de voir comme tout cela se termine.

Kid Noize, tome 2: Le pouvoir des rêves
Rappelez-vous, l'année dernière je rencontrais Kid Noize à la Foire du Livre de Bruxelles, après avoir découvert et apprécié le premier tome de sa BD éponyme.

Le deuxième tome est sorti en juin dernier et je n'ai malheureusement pas pris le temps de vous en parler à ce moment-là. Je rattrape donc mon retard ici et maintenant.

Dans ce tome, on retrouve notre ami Kid alors qu'il demande à ce qu'on lui confie une mission plus compliquée et dangereuse que la précédente (bon, il faut dire qu'il a plutôt insister pour s'en occuper aussi, intrépide comme il est...).
Mais l'enfant à qui Kid doit remettre sa boîte vit à proximité de la jungle, mais également sur le territoire d'un gang. Cela ne va pas faciliter la mission de notre ami.

Ce deuxième tome est un peu plus poussé que le premier. On commence à en apprendre un peu plus sur les antagonistes de l'histoire et Kid prend de plus en plus d'initiatives (ok, pas toujours très réfléchies, je vous l'accorde) et parvient finalement à tirer son épingle du jeu.

Le changement de scénariste de Kid Toussaint vers Lapuss' s'est passé sans encombre et chacun a su amener sa patte personnelle à chaque tome.
Les dessins et les couleurs d'Otocto eux, sont toujours aussi punchy et éclatants, ce qui contraste souvent avec l'action. Cela rend l'ensemble visuellement très intéressant.

En bref, un deuxième tome très réussi, qui donne envie d'en découvrir plus. J'ai hâte de voir la parution du tome 3 !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D