lundi 26 août 2019

DanMachi : La légende des Familias, tome 8 - Fujino Omori


Le Royaume Rakia est en mouvement avec une armée de trente mille hommes dirigée par Ares, le Dieu de la Guerre. La cible de leur invasion n'est autre que la plus grande métropole du monde, la Cité-Labyrinthe Orario. 
Les habitants de la ville ne peuvent rien faire ... à part continuer leur vie paisible ?

A la sortie de chaque nouveau tome de DanMachi, je suis comme un enfant le jour de Noël. Je n'y peux rien, je voue un amour sans borne à Bell et à ses amis. Si le premier tome ne m'avait pas totalement convaincue, notamment à cause du caractère immature de Bell, il faut bien avouer que depuis ce dernier s'est grandement amélioré. Et moi-même je me suis habituée à ses petites excentricités.

C'est donc avec le sentiment de retrouver un ami très cher que je me suis plongée dans ce huitième tome. déjà !
Celui-ci se présente d'ailleurs sous une structure différente. En effet, nous nous retrouvons plutôt face à une série de nouvelles plutôt qu'à une histoire suivie, comme nous en avons pris l'habitude avec ses prédécesseurs. Avec tout de même en fil rouge l'attaque de la cité d'Orario par le royaume de Rakia.

Par ce procédé, j'ai eu l'impression que Fujino Omori voulait donner à ses lecteurs la possibilité de souffler et de profiter de quelques instants de répit avant de se lancer dans la suite des aventures des Familias. Nul doute que l'auteur cache encore plus d'un tour dans son sac et que nous - pauvres lecteurs - allons encore en faire les frais dans les tomes à venir.

Puisque la structure de l'histoire se retrouve modifiée par l'apparition de ces nouvelles, ce nouveau tome est bien plus posé que les précédents. Certes, chaque histoire recèle une partie de danger et de mystère, mais par rapport à ce que nous avons déjà affronté avant, cela reste anecdotique.

Cependant, la guerre opposant Rakia à Orario - même si elle n'a de guerre que le nom - nous permet de nous pencher plus avant sur certains personnages secondaires tels que Eina et Syl, mais également sur Welf et Mikoto, qui ont encore énormément de choses à nous apprendre.

Toujours avec cette légèreté si particulière à cet univers, nous naviguons entre les personnages et leur histoire personnelle, tout en suivant de loin l'affrontement se déroulant à l'extérieur de la ville. Mais tout ceci est tellement bien ficelé qu'on ne voit pas passer les pages et que l'on se retrouve rapidement à la fin du livre.

En conclusion, même si ce tome proposait moins d'adrénaline que les autres, il n'en reste pas moins très intéressant et agréable à lire. Cette petite pause était la bienvenue et j'ai hâte de pouvoir découvrir la suite, qui j'en suis sûre, sera rocambolesque.


Les infos utiles

Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Ma chronique du tome 3
Ma chronique du tome 4
Ma chronique du tome 5
Ma chronique du tome 6
Ma chronique du tome 7
Parution: 11 juillet 2019 - Ofelbe Editions
Parution tome 9: 26 septembre 2019 - Ofelbe Editions
15 tomes sont actuellement parus au Japon.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D