mercredi 28 août 2019

Les petites victoires - Yvon Roy


Comment dire à son fils tant désiré qu'il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale... 
C'est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Comme le dit la quatrième de couverture, Les petites victoires est une BD qui traite de l'autisme, mais pas seulement. C'est avant tout une BD qui traite de l'incommensurable amour d'un père pour son fils, de sa détermination à l'aimer, à l'aider et à lui permettre de vivre une vie normale malgré ce diagnostic qui a bouleversé leur vie.

L'auteur nous raconte donc avec énormément de tendresse et de bienveillance le parcours qu'il a effectué au quotidien avec Olivier. Les efforts et la persévérance que cela a demandé, les bons côtés mais également les plus durs et les plus compliqués.

Parmi ces moments plus compliqués, il y a évidemment la séparation du couple, événement quasiment inéluctable pour les parents d'enfants atteints d’autisme. L'auteur nous montre le réalisme de cette situation avec les tensions que cela implique parfois, mais se concentre avant tout sur la volonté des deux parents de se battre ensemble pour leur enfant.

Cela passe d'ailleurs par les jeux et astuces que ce père instaure, alors que cela va parfois à l'encontre des prescriptions des spécialistes. La volonté de ce dernier est de permettre à Olivier de surmonter son handicap plutôt que de seulement lui permettre de vivre avec.

Cependant; le but de l'auteur n'est en aucun cas celui d'aller à l'encontre des médecins et autre personnel soignant. Il souhaite simplement tester de petites méthodes qui lui paraissent - et qui s'avéreront par la suite - efficaces par rapport au caractère et au développement de son fils.

Ainsi, cette BD ne se veut absolument pas moralisatrice. Elle se présente au contraire, comme porteuse d'espoir pour les parents qui sont confrontés à ces difficultés quotidiennes.

Les planches sont en noir et blanc, mais cela suffit amplement pour faire passer toutes les émotions qu'elles suscitent. 
L'auteur arrive à nous faire passer son message, parfois même sans que les mots ne soient nécessaire. Quelques cases suffisent pour nous chambouler complètement.
En conclusion, Les petites victoires est une BD empreinte de tellement d'amour, de chaleur et de persévérance qu'il est difficile de mettre des mots dessus. En écrivant cette chronique, j'ai l'impression d'oublier la moitié de ce que je voulais dire et de ne pas parvenir à décrire cet album avec la justesse qu'il mérite.
Je pense que le plus simple, c'est de vous plonger vous-même dedans et de vous faire votre propre avis.


Les infos utiles

Le site d'Yvon Roy
Son blog
Parution: 10 mai 2017 - Rue de Sèvres
Illustrations © Yvon Roy

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D