mercredi 31 mars 2021

Dear Evan Hansen - Val Emmich


Le lycée, de base, c'est l'angoisse. Et pour quelqu'un comme Evan, qui souffre d'anxiété sociale, c'est même carrément l'enfer. Sur les conseils de son psy, il s'écrit des lettres à lui-même. 
Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d'Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort, avec la lettre sur lui. Dès lors, tout le monde est persuadé qu'ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l'attention du lycée... et de Zoé, la soeur de Connor, qu'il aime en secret. 
Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu'il a à faire, c'est maintenir l'illusion.

Comme d'habitude j'ai commencé ma lecture en ayant à peine lu le résumé - en fait je l'ai lu, mais bien avant ma lecture, donc j'ai juste retenu les grandes lignes - et en ne sachant pas trop à quoi m'attendre avec cette lecture. Je savais que ce livre était tirée d'une comédie musicale, mais là encore je ne l'ai pas vue.
Bref, je partais dans cette lecture sans aucun à priori.

J'ai été touchée par le personnage d'Evan et par la détresse qui suinte de lui lors de chaque événement anodin qu'il vit. L'anxiété l'accompagne au quotidien et il doit composer avec elle, ce qui finalement l'angoisse encore plus. C'est un énorme cercle vicieux.

Cercle vicieux qui va se transposer à sa prétendue amitié avec Connor et qui va le forcer à inventer de plus en plus de choses, dans l'idée de ne pas blesser les Murphy. Mais plus le temps passe, plus le mensonge grossit et plus Evan s'embourbe, même si pendant une partie du roman il semble apprécier les conséquences de son mensonges.

Comme d'habitude avec ce genre de roman - basé sur un énorme mensonge/quiproquo/malentendu (biffez les mentions inutiles) - on sait qu'à un moment toute la supercherie sera dévoilée et que le personnage principal va s'en prendre plein les dents.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, à chaque fois que j'entame ce type de lecture je suis sur des charbons ardents, redoutant le moment fatidique et priant pour qu'il n'arrive pas. Alors que c'est justement le principe.
Mais c'est plus fort que moi, j'espère en mon fort intérieur que le héros s'en sortira sans se faire prendre... Ce qui n'est évidemment jamais le cas, sinon celui-ci n'apprendrait jamais de ses erreurs et n'en tirerait aucune leçon.

Mais ce sont finalement ces mensonges qui permettent au roman d'aborder les thématiques difficiles qui s'y trouve. A travers Evan et les membres de la famille Murphy on évoque l'anxiété, le suicide, le deuil, la culpabilité... Tout cela se fait de manière naturelle et avec beaucoup de psychologie.

En bref, Dear Evan Hansen était un roman plutôt bien amené, avec lequel j'ai passé un bon moment et qui ma permis d'avoir un regard neuf sur certains sujets qui sont encore assez peu évoqués en littérature jeunesse et young adult.
Je suis maintenant curieuse de découvrir la comédie musicale.

Les infos utiles

Parution VO: 9 octobre 2018 - Penguin Books
Parution VF: 3 mars - 2021

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D