mercredi 27 janvier 2021

Le chant d'Achille - Madeline Miller


Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis à la gloire des immortels. Mais, grandissant côte à côte, un lien se tisse entre ces deux êtres si dissemblables. 
Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... 
Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.

Après avoir adoré Circé, j'avais hâte de me plonger dans Le chant d'Achille de Madeline Miller et en même temps j'ai retardé ce moment autant que j'ai pu, car je savais qu'après je n'aurai plus aucun roman de l'autrice à lire et cela me désolait. J'espère vraiment que l'autrice nous sortira un nouveau roman très rapidement, sinon je pense dépérir.
Et non je n'exagère pas...

L'idée de réécrire l'histoire d'Achille du point de vue de Patrocle m'a tout de suite charmée. J'ai toujours eu cette impression qu'il y avait plus entre eux qu'une simple histoire d'amitié (ou de famille puisque dans certaines versions on estime qu'ils sont cousins) et j'étais ravie que Madeline Miller explore ce terrain-là.

La relation entre les deux protagonistes se construit petit à petit, avec beaucoup de douceur, de simplicité et de complicité mutuelle. Ils sont amis avant d'être amants et finalement tout coule de source. En tout cas, cette impression ne m'a pas quittée durant toute ma lecture.

Cela donne une histoire d'une beauté à couper le souffle. Très sincèrement, ce roman m'a chamboulée, m'a émue et m'a fait avoir des papillons dans le ventre, tant la relation entre les deux héros est sincère et naturelle. J'ai d'ailleurs eu énormément de mal à m'arracher à ma lecture quand j'y étais obligée pour aller travailler... non mais quelle idée !

On sent que l'autrice à pensé son roman pendant des années - dix si l'on en croit les remerciements - pour nous offrir une oeuvre complète et plus que cohérente. 
Ce récit pourrait être la véritable histoire d'Achille et Patrocle. Et en fait, j'aime à croire qu'elle l'est.

La place donnée aux autres personnages, et notamment aux personnage féminins telles que Thétis et Briséis est elle aussi très bien amenée. On leur donne enfin l'importance qu'elles méritent et non plus un simple nom jeté au milieu des exploits d'un seul homme.
Ces deux femmes (dont l'une est une déesse, rappelons-le) sont des figures fortes et indépendantes, même si elles évoluent dans un univers presque exclusivement masculin. 

En conclusion, si vous voulez lire de magnifiques réécritures des récits mythologiques, jetez-vous sur les romans de Madeline Miller, vous ne le regretterez pas ! L'autrice maîtrise à la perfection son sujet et nous embarque vers la Grèce Antique avec une étonnante facilité. Peu d'auteurice ont réussi à m'embarquer de cette manière dans un roman.


Les infos utiles

Le site de Madeline Miller
Sa page Facebook
Son Instagram
Parution VO: Song of Achille - 6 mars 2012 - Ecco
Parution VF: 2 avril 2015 - Pocket

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D