lundi 2 novembre 2020

Pourquoi j'ai abandonné Idéalis ?


Kira Navárez rêvait d’un monde nouveau. Elle vient de réveiller un cauchemar d’une ampleur intersidérale… Lors d’une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d’origine extraterrestre. 
Fascinée, elle s’approche de l’étrange poussière noire. La substance s’étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d’être humain. Mais quelle est l’origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ? 
La scientifique n’a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l’humanité.

Eragon faisant partie des sagas fantasy qui ont bercé mon adolescence (avec Harry Potter et Artemis Fowl entre autres), j'étais on ne peut plus impatiente de découvrir le nouveau roman de Christopher Paolini, d’autant plus qu'il s'agissait de space opera. 
Malheureusement ce ne fut pas une réussite, puisque j'ai abandonné le roman au bout de 200 pages (sur 800 quand même...).

Alors pourquoi avoir abandonné ma lecture ?
Tout simplement parce que je me suis ennuyée.
J'ai lu 200 pages sur 800 (donc un quart du roman) et durant ces quelques 200 pages il ne s'est pratiquement rien passé. On en était encore au stade de l'introduction quand j'ai décidé que j'en avais marre de perdre mon temps.

Pourtant le pitch de départ était alléchant: un roman de space opera sur la découverte de vie alien ça promettait un roman haut en couleurs et plein de rebondissements. Cependant, malgré la découverte de Kira et les événement qui en découlent, tout le reste est lent. 
En fait le roman est lent. Je veux bien que l'auteur prenne le temps de poser son intrigue, de développer son univers, mais à un moment donné le contemplatif ça lasse.

En plus de ces longs passages descriptifs, j'ai également eu l'impression que l'auteur voulait étaler sa science et qu'il partait du principe que tout le monde avait fait un doctorat en biologie. Spoiler alert: ce n'est pas le cas et prendre ses lecteurices de haut, ça ne vous rend pas plus intelligent.
Une note de bas de page pour accompagner certains termes scientifiques ça n'aurait pas été de trop.

Un autre point qui me chagrine c'est que je n'ai pas du tout accroché avec le personnage de Kira: je l'ai trouvée fade, plate et sans relief. Elle ne possède tout simplement pas les caractéristiques que j'apprécie chez une héroïne. Durant les deux cents pages parcourues, j'ai juste eu l'impression qu'elle subissait les événements de sa vie et qu'elle se morfondait sur son sort.
C'était vraiment pénible à lire.

En conclusion, au vu de toutes ces raisons, je suis contente d'avoir abandonné cette lecture. Arriver au bout de ces 200 pages fut plutôt pénible et je n'aurais clairement pas pu en supporter plus. Et pour une fois, je ne suis même pas allée lire la fin du roman, je n'en avais même pas envie.
Bref, Idéalis n'aura pas été une réussite.

Les infos utiles

Le site de Christopher Paolini
Sa page Facebook
Parution VO: To sleep in a see of stars - 15 septembre 2020 - Tor Books 
Parution VF: 14 octobre 2020 - Bayard

4 commentaires:

  1. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule !
    J'ai abandonné un peu plus tôt, vers 150 pages. Je n'ai pas aimé la tournure, la froideur de Kira, et le fait que c'était effectivement très très lent. Le style d'écriture ne m'a pas emballée non plus. Du coup, comme toi, j'ai préféré arrêter là et me concentrer sur d'autres lectures bien plus prenantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment nous ne sommes pas les seules à avoir abandonné.
      Dommage, parce que c'était prometteur, mais clairement pas assez bien amené.

      Il y a beaucoup trop de livres dans ma PAL pour me concentrer sur des lectures qui m'ennuient... ;-)

      Supprimer
  2. J'avoue, tu me fais un peu peur, surtout avec le manque d'explication pour les termes scientifiques (pas de doctorat en biologie par ici non plus ^^) et ton avis sur le perso principal... Il est possible que je me laisse tenter, si je le trouve d'occasion, par curiosité au vu l'auteur. Mais, j'éviterai d'en attendre trop, du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai été vraiment déçue, surtout en sachant que j'étais une grande fan d'Aragon ! Je ne pensais pas avoir un tel avis sur un livre de Christopher Paolini.
      C'est dommage, mais c'est comme ça.
      Je serai curieuse de connaître ton avis dessus en tout cas ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D