vendredi 4 septembre 2020

L'Instant Bulles #14

En proie au silence, tomes 2 et 3

! TW viol !

Durant le mois d'août, j'ai découvert le premier tome d'En proie au silence et cette lecture m'a chamboulée. L'histoire de Misuzu est d'une violence inouïe et ce qu'on apprend dans ces deux tomes-ci est encore pire.

Car Hayafuji ne se contente pas d'une seule victime. Au contraire, abuser des jeunes femmes à l'air d'être simplement un jeu pour lui. Un jeu auquel il s'adonne régulièrement et où il prend beaucoup de plaisir.
Son personnage n'en devient que plus détestable au fil de notre lecture et on voudrait parfois faire justice nous-même.

Par contre, il semble que Misuzu évolue et commence à prendre conscience de la situation dans laquelle elle se trouve, même si elle ne supporte pas de se considérer comme une victime.
Ces passages sont également difficiles à lire, car toute la culpabilité du personnage transpire des pages et nous atteint sans qu'on s'en rende vraiment compte.

C'est aussi pour cela que j'estime que ce manga n'est pas à mettre entre toutes les mains, car même pour des personnes comme moi, qui ne sont pas directement concernées par l'histoire, il est très difficile de prendre du recul.
On ressort de cette lecture psychologiquement épuisé et meurtri, donc faites attention à vous et ne vous lancez pas là-dedans sans avoir suffisamment de cuillères à disposition pour le supporter.

Un monde transformé, tome 2
J'étais assez mitigée par rapport au premier tome d'Un monde transformé. Je ne savais pas si j'aimais l'histoire ou pas et j'attendais d'avoir lu ce deuxième tome pour me faire un avis plus complet.
Sachez qu'après lecture du tome 2 je suis toujours aussi indécise...

Je pense que ce manga fait partie de ces lectures qui nous laissent perplexes, sans qu'il n'y ait aucune raison valable et sans qu'on ait les arguments pour dire si on a adoré ou détesté.
L'histoire est restée aussi sibylline qu'elle ne l'était au départ, et aucun mystère n'a vraiment été résolu.

Cependant, les personnages restent très intéressants à suivre, malgré leur côté très hors du temps. Puryo semble savoir où elle va  heureusement parce que nous pas et comment se débrouiller dans le labyrinthe qu'est la citadelle, tout comme Minmi qui a l'air d'en connaître un sacré rayon sur le temple, tandis qu'Agasa parait perdue la plupart du temps et essaie tant bien que mal de se repérer dans tout ce fourbi.

Je vais tout de même persévérer dans la découverte de ce manga, car je suis curieuse de savoir si des réponses vont nous être données ou si nous allons rester dans ce flou artistique jusqu'à la fin.

Grenadine
J'étais très curieuse de lire cette BD depuis que je l'avais repérée sur le catalogue des Editions Lapin. Je ne savais pas du tout de quoi il retournait et je n'en attendais rien de spécial.

Pourtant du spécial, j'y ai eu droit. L'univers de Shyle et son personnage sont loin d'être politiquement corrects et c'est ce qui rend cette BD hyper intéressante !
Shyle ne se définit ni en tant qu'homme ni en tant que femme mais plutôt comme un·e "garçonne" et est pansexuel. Iel est hanté par son "ex aux grosses fesses" et tente de l'oublier en couchant avec d'autres personnes.
En parallèle, iel fait de la musique et tente de faire éditer ses projets de BD et nous raconte ça avec beaucoup d'humour, d'autodérision et de couleurs. Avec un style de dessins qui me fait énormément penser à Adventure Time.
Bref, c'est un gros bordel organisé, mais très amusant à suivre.

Vagin Tonic
Voilà une BD qu'on a beaucoup vu passer ces dernières années et qui m'intéressait beaucoup. Une BD qui parle du sexe féminin, ça ne court pas les rues et ça valait donc la peine d'être lu.

L'autrice aborde une foule de thèmes, tels que les sexualités, les règles, les maladies intimes et bien d'autres encore, et elle le fait avec énormément de pédagogie, que ce soit dans ses dessins ou dans ses explications.
Toutes les informations sont documentées et de nombreuses notes de bas de page nous réfèrent à d'autres ouvrages ou articles à consulter si on veut approfondir le sujet.

Après, cela reste très primaires en terme d'informations. On reste sur des informations de base, des informations que j'avais déjà pu lire ailleurs. Personnellement je n'ai pas fait de grandes découvertes durant cette lecture, mais mettez-le entre les mains d’adolescents et adolescentes et là je dis banco !
C'est typiquement le genre d'ouvrages qu'il faut leur donner, afin qu'iels appréhendent mieux leur corps et ceux de leurs futures partenaires.
A mon sens, on n'est jamais assez informé sur la sexualité et on peut en apprendre tous les jours et surtout à tous âges. 
Vagin Tonic est une BD parfaite pour débuter ce type d'apprentissage.

Olympe de Gouges
Je connaissais Olympe de Gouges de nom et pour sa déclaration des droits de la femme, mais mes connaissances s'arrêtaient là. Du coup, quand j'ai eu cette BD entre les mains, j'ai tout de suite eu envie de l'ouvrir et d'en apprendre plus sur cette femme.

Ce fut une très très bonne découverte !
Durant ma lecture, j'ai pu suivre Olympe de Gouges depuis son enfance jusqu'à sa mort et comprendre ce qui l'avait menée à écrire sa déclaration. J'ai aimé en apprendre plus sur cette femme et sur ses œuvres, qui m'étaient jusqu’alors inconnues.

Les dessins de Catel sont en noir et blanc, mais cela suffit amplement à donner vie aux différents personnages et à rendre compte de leur histoire. Il n'y a pas besoin de mille et une couleurs; les traits de la dessinatrice se suffisent à eux-mêmes.

Le duo formé par Catel et Bocquet fonctionne à merveille et nous offre une BD des plus complètes - presque 500 pages quand même, une belle briquette ! - qu'on prend le temps de lire avec un plaisir non dissimulé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D