lundi 4 mai 2020

Moana, tome 2: Le bateau vagabond - Silène Edgar


Arrivée en Corse, Moana prend le relais de Mémine comme conteuse et part sur les routes avec ses amis Pierre et Chris, le magicien des images. 
Leur emprisonnement provoque une série d'aventures qui vont la mener de nouveau à de grands voyages, bien plus loin qu'elle ne se l'imaginait. Elle découvre l'Argo, bateau vagabond, dirigé par un quatuor de vieux marins, rebelles à l'autorité du Gouvernement central. 
Alors qu'elle grandit et ouvre les yeux sur l'univers glacé et totalitaire de 2052, elle découvre de nouveaux sentiments, de la jalousie à la révolte...

Cela fait déjà deux ans que j'ai lu et aimé le premier tome de Moana, il était donc plus que temps que je me penche sur ce deuxième tome. Evidemment le confinement a beaucoup aidé, puisqu'en l'absence de service presse, j'ai enfin pu me pencher un peu plus sur mon énorme PAL et en sortir ce livre.

Après le périple ayant conduit Moana et Mémine des îles Marquises jusqu'à la Corse, nous retrouvons notre jeune héroïne alors qu'elle est sur le point de repartir sur les routes en compagnie de Pierre et Chris, pour faire découvrir livres et films interdits aux diverses colonies de l'île.

Bien des événement vont marquer ce deuxième tome et vont amener nos protagonistes à quitter la Corse pour un voyage en bateau qui les conduira dans divers endroits du globe, notamment dans des colonies encore inconnues du gouvernement de Pondichéry.

J'ai beaucoup aimé ce roman et les événements qui s'y déroulent. On parcourt la terre en compagnie des personnages que l'on a appris à aimer et on en rencontre d'autres, tous aussi attachants. Je pense notamment à Alice et Liam ainsi qu'aux quatre marins principaux de l'Argo.
Moana gagne également peu à peu en maturité, même si certaines de ses réactions restent en adéquation avec son âge.

En parallèle, Le bateau vagabond continue de nous faire réfléchir sur le réchauffement climatique et ses répercussions sur notre quotidien, tout en nous présentant les failles du gouvernement de Pondichéry et le début de révolte des colonies libres.

Certains événements se déroulent tout de même de manière assez linéaire, ne créant pas vraiment de surprise, mais ce n'est pas tellement dérangeant. La qualité de ce roman ne se résumant finalement pas à sa capacité à nous surprendre, mais plutôt à nous permettre de nous poser les bonnes questions.

En conclusion, cette saga continue de me plaire et chaque lecture constitue un moment agréable en compagnie de Moana et ses amis. De plus, la longueur de ces romans est idéales, puisque l'histoire se déroule à chaque fois sur moins de 300 pages, ce qui permet de les enchaîner rapidement - à part dans mon cas où il me faut deux ans pour y parvenir, mais ça c'est une autre histoire...
En bref, je ne peux que vous conseiller cette lecture, qui est à la fois captivante et distrayante.


Les infos utiles

Le blog de Silène Edgar
Sa page Facebook
Son Twitter
Ma chronique du tome 1
Parution: 16 mai 2018 - Castelmore

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D