mercredi 10 avril 2019

La Princesse de Clèves - Claire Bouilhac et Catel, d'après Madame de La Fayette


Écrit en 1678 par Madame de La Fayette, "La Princesse de Clèves" est un roman fondateur. La jeune Mademoiselle de Chartres y fait ses premiers pas dans la cour du roi de France, Henri II. Entre cabales, médisances et galanteries, elle rencontre l'amour dans un univers pétri de conventions. 
En retournant à son avantage les idéaux féminins stéréotypés de l'époque (la solitude, le silence, le secret, la retenue, la décence et la discrétion), la princesse expose une forme de féminisme inédit, basé sur l'estime de soi où la raison triomphe de la passion.

J'avais lu le classique il y a déjà un petit moment, et je dois bien avouer que je n'en avais pas gardé un souvenir impérissable. En effet, cette lecture datait de ma courte expérience en tant qu'étudiante en langues romanes et celle-ci fut plutôt expéditive.

Mais quand Dargaud a annoncé la parution de cette adaptation BD, cette dernière a piqué ma curiosité et j'ai eu envie de la découvrir.
Dans l'ensemble, j'ai apprécié ma (re)lecture de ce classique. Le côté graphique lui apportant un second degré de lecture qui n'était pas désagréable. Au contraire, cela apporte un petit plus à l'oeuvre originale.


Le style graphique proposé par les autrices colle parfaitement à l'histoire inventée il y a quelques quatre siècle par Madame de La Fayette. Les couleurs choisies rendent également justice à l'ambiance générale du roman, que l'on retrouve à la perfection au travers des dessins.
De plus, le texte original est très bien respecté et mis en valeur ici. Que demander de plus ?

On plonge très facilement dans cette histoire, entre amour passionnel, conventions sociales et place de la femme dans la société.
Le tout avec un ton presque mélancolique et doucereux apporté par l'héroïne elle-même.

Claire Bouilhac et Catel ont également eu l'excellente idée de nous présenter Madame de La Fayette à travers quelques planches situées au début et à la fin de la BD.
Cela ajoute une dimension intéressante et nous permet de mieux nous figurer l'autrice qui est derrière l'oeuvre littéraire.
Les notes historiques à la fin de la bande dessinée sont également très intéressantes à parcourir.

En conclusion, cette adaptation BD de La Princesse de Clèves rend parfaitement justice au roman originel, en y insufflant les touches de modernités personnelles des autrices qui se trouvent derrière cet ambitieux projet.
Ce livre constitue sans aucun doute un très bon moyen pour aborder pour la première fois ce classique de la littérature.


Les infos utiles

Le blog de Claire Bouilhac
Le site de Catel
Parution: 29 mars 2019 - Dargaud

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D