lundi 29 octobre 2018

Let the Sky Fall, tome 3: Let the Wind Rise - Shannon Messenger


Vane Weston, le dernier sylphe de l'Ouest, est enfin prêt à se jeter dans la bataille contre l'armée de Raiden, comme contre les Veilleurs, qui se laissent peu à peu à peu corrompre, et même contre sa propre nature, profondément pacifique. Pour assurer la sécurité d'Audra, il est prêt à tous les sacrifices, y compris à prendre d'assaut la forteresse ennemie en compagnie des trois êtres dont il se méfie le plus au monde. 
Mais Audra, elle, n'a pas l'intention d'attendre. Épaulée par Raf, la gardien avec qui elle a été capturée, elle décide de suivre les indications laissées derrière lui par le seul prisonnier qui oit jamais parvenu à échapper à Raiden. Elle sent bien que les vents ont choisi leur camp, et qu'ils vont la souvenir dans l'épreuve. Elle joue donc le tout pour le tout. Mais Vane et Audra se sont dressés contre l'oppresseur ensemble. Ils livreront donc la dernière bataille côte à côte... 
Survivront-ils au passage de l'ouragan ? 

Alors qu'on l'attendait depuis plus de deux ans, le troisième tome de la saga Let the Sky Fall de la désormais très connue Shannon Messenger est enfin arrivé !
Depuis l'énorme cliffhanger offert par l'autrice à la fin du tome 2, j'étais impatiente de connaître le dénouement de l'histoire de Vane et Audra.

Alors qu'Audra et Raf sont prisonniers de Raiden, Vane est décidé à monter une expédition de sauvetage. Accompagné de Solana, Aston et Arella, il fonce vers la forteresse de l'ennemi en comptant bien mettre fin à son règne de terreur.

Ce que j'apprécie particulièrement dans cette saga, c'est l'action et la tension qui montent crescendo. Si le premier tome servait essentiellement à poser les bases de l'univers des Sylphes et à introduire les personnages principaux, le deuxième tome nous avait offert énormément d'action et de rebondissements.
Ce troisième tome arrive et nous offre un subtil mélange des deux premiers.

Alors qu'au départ, les Veilleurs comme les Foudroyeurs considéraient le vent comme un outil, on découvre peu à peu que ce dernier à une volonté propre.
Le vent sera donc d'une aide précieuse pour Vane, Audra et les autres, même s'ils auront parfois du mal à appréhender les volontés de cet allié inattendu.

On s'éloigne également du côté manichéen de l'histoire en découvrant le passé de Raiden, mais également en creusant un peu plus du côté du pouvoir de la douleur, notamment au travers des personnages d'Aston et Solana.
L'autrice nous prouve que même dans l'univers des Sylphes, tout n'est finalement pas tout noir ou tout blanc et que l'on peut trouver du positif, même dans les pires situations.

En conclusion, après trois tomes tous plus intéressants les uns que les autres, Shannon Messenger nous offre un final plus réfléchi et moins explosif bien que, explosion il y aura que ce à quoi on pouvait s'attendre au commencement de la saga.
De mon point de vue, l'autrice a su trouver un juste milieu entre tout ce qu'elle avait à proposer, afin de nous proposer une fin extrêmement intéressante et nuancée.


Les infos utiles

Le site de Shannon Messenger
Son Facebook
Son Twitter
Parution VO: 26 avril 2016 - Simon Pulse Editions
Parution VF: 23 août 2018 - Lumen
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D