mercredi 15 août 2018

Les vieux fourneaux - Wilfrid Lupano et Paul Cauuet


Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. 
Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un œil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le cœur. 
Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.

J'ai découvert cette saga BD plutôt tardivement, si on compte que le premier tome est paru en 2014, mais ne dit-on pas qu'il n'est jamais trop tard ?
En tout cas, de mon point de vue il n'était pas trop tard pour enchaîner la lecture de ces quatre tomes qui ne m'ont absolument pas laissée indifférente.

Les vieux fourneaux ce sont donc Pierrot, Antoine et Mimile, des amis d'enfance qui ont aujourd'hui aux alentour de septante ans et qui vont renouer des liens suite au décès de la femme d'Antoine.
Antoine est un ancien syndicaliste à la retraite, Pierrot un anarchiste convaincu, créateur du collectif de malvoyants "Ni yeux ni maîtres", tandis que Mimile est un joueur de rugby et baroudeur un peu usé.
Si le vin bonifie avec le temps, on n'est cependant pas certain que cet adage colle parfaitement à nos trois lascars.
En effet, ces trois-là ne reculent ni devant la gêne, ni devant la nouvelle génération et ils sont bien décidés à faire savoir qu'ils sont là !

Pour les supporter justement, il y a Sophie la petite-fille de Pierre, revenue vivre à la campagne depuis peu et enceinte jusqu'au yeux. Cette dernière souhaite reprendre l'activité de sa grand-mère: le théâtre de marionnettes du Loup en slip.
Tiens, cela vous dit quelque chose à vous aussi ?

Heureusement pour elle, Sophie n'a pas sa langue dans sa poche et n'a pas peur de faire savoir aux trois seniors ce qu'elle pense de leurs projets, tantôt farfelus, tantôt vraiment dangereux.
Elle n'hésite pas non plus à les remettre à leur place et à leur faire la morale lorsque cela s'avère nécessaire.
On se demande souvent qui est le plus adulte des quatre.
Dans cette BD la dynamique des personnages est maîtrisée de A à Z. On ne s'ennuie pas une seconde au milieu des frasques de tout ce petit monde !
On savoure chaque planche, on s'attarde sur certains petits détails disséminés ça et là par les auteurs. C'est un vrai régal pour les yeux, mais surtout pour le moral !

Et puisqu'on parle de régal pour les yeux, il faut dire que les dessins de Paul Cauuet sont parfaitement à la hauteur de la tâche et subliment le scénario imaginé par Wilfrid Lupano.
Ce duo fonctionne à merveille et nous emmène dans ses délires avec une facilité déconcertante; une fois le premier tome ouvert il est impossible de s'arrêter !

Les vieux fourneaux c'est donc une BD que l'on déguste lors d'un week-end tranquille chez soi, lorsque l'on n'a envie de rien d'autre que bouquiner et buller en toute tranquillité.
Cette BD - tout en nous rappelant qu'on finira tous par vieillir et par peut-être s'aigrir un peu - est un vrai bol d'air frais.
Un moyen efficace de chasser la morosité de son quotidien et de se prendre une belle tranche de rire et de bonne humeur. Tellement agréable et drôle à lire, qu'on en demande toujours plus.
Si je ne devais rajouter qu'une seule chose, je dirais que cette BD vaut vraiment le détour et qu'il serait dommage de passer à côté d'une pépite pareille.


Les infos utiles

Le site des Vieux fourneaux
La page Facebook des Vieux fourneaux
Les vieux fourneaux, tome 1 : Ceux qui restent (11 avril 2014 - Dargaud)
Les vieux fourneaux, tome 2: Bonny and Pierrot (24 octobre 2014 - Dargaud)
Les vieux fourneaux, tome 3: Celui qui part (13 novembre 2015 Dargaud)
Les vieux fourneaux, tome 4: La magicienne  (10 novembre 2017 - Dargaud)
Les vieux fourneaux, tome 5: Bons pour l'asile (9 novembre 2018 - Dargaud)
Le film adapté de la BD sortira le 22 août prochain

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D