lundi 27 novembre 2017

14-14 - Silène Edgar et Paul Beorn


Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l'école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d'échanger du courrier...

Acheté l'année dernière lors du Salon de Montreuil, j'avais promis à Silène Edgar de le sortir de ma PAL au cours de l'année... Et c'est maintenant chose faite ! (Chose assez incroyable lorsque l'on sait que le 3/4 de mes achats au salon des années précédentes traînent encore dans ma PAL...)

14-14 est un livre qui se dévore. Je l'ai terminé en une petite journée tellement j'étais prise dans l'histoire, et il y a assez peu de livres que peuvent se vanter d'avoir tenu si peu de temps entre mes mains.

Adrien et Hadrien sont deux adolescents de 14 ans, avec une vie plutôt normale, voire banale qui vont entamer une correspondance, au départ un peu forcée, mais qui va peu à peu les rapprocher et créer une nouvelle amitié.
Cela parait assez banal, sauf que 100 ans séparent les deux garçons.

Le concept de l'histoire est plutôt original, car si le thème des voyages dans le temps a été largement exploité dans la littérature, celui de la correspondance dans le temps est plutôt atypique et crée des situations plutôt rocambolesques dans le récit.

Si au départ les deux garçons ne savent pas qu'ils sont séparés par le temps, certains quiproquos vont tout de même commencer à leur mettre la puce à l'oreille.

Comme je le disais plus haut, ce roman se lit tout seul. L'écriture de Paul Béorn et celle Silène Edgar se combinent à la perfection, si bien que je n'ai pas pu les démêler l'un de l'autre. J'ai lu ce roman comme s'il n'avait été écrit que par une seule personne, ce qui prouve à quel point le travail d'écriture est superbement fait.
De plus, le style épistolaire s'inclut très bien dans le reste du récit. Il le complète sans nous couper dans notre élan de lecture et cela donne un roman très agréable à lire.

On distingue cependant deux parties dans ce roman. L'une plutôt légère où l'on en apprend un peu plus sur nos deux personnages principaux, et une autre plus centrée sur la guerre, où l'on sent la tension monter et où notre petit cœur s'emballe.
Si la première partie était plutôt légère, la seconde m'a donné des frissons et m'a presque fait verser ma petite larme.

En conclusion 14-14 est un roman magnifique, qui traite avec psychologie et douceur de sujets tels que l'amitié et l'amour, mais également du thème difficile de la guerre.
Les personnages sont attachants, l'histoire très bien amenée, et la plume de l'auteur et de l'autrice est fluide et agréable.
Un superbe roman à découvrir.


Les infos utiles

Le blog de Paul Béorn
Son Twitter
Le blog de Silène Edgar
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution: 16 avril 2014 - Castelmore
14-14 est également édité dans un format adapté aux personnes dyslexiques, toujours chez Castelmore.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D