jeudi 11 août 2016

Harry Potter and the Cursed Child - J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany



Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. 
Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. 
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Lorsque la nouvelle de la parution de ce livre est tombé il y de ça presque un an maintenant, j'ai été sceptique (en fait, "sceptique" sera le mot-clé de toute cette chronique, retenez-le).
Ma première réaction a été de me dire que non, je ne lirai pas ce livre car pour moi tout se terminait dans le tome 7.
Ensuite, on a commencé à en parler de plus en plus et je me suis laissée entraîner dans cet engouement qu'il suscitait. Et j'ai craqué. Je l'ai acheté.
Encore maintenant je suis partagée. J'ai adoré certains passages autant que j'en ai détesté d'autres, tellement ils me semblaient sortis du canon.

Mais avant toutes choses, soyons clairs: ceci  n'est pas et ne sera jamais le huitième tome de notre saga chérie.
Ce livre est juste la retranscription de la pièce de Jack Thorn et John Tiffany, cautionnée par J.K. Rowling (et je ne comprends toujours pas comment ni pourquoi, mais soit), mais il tient plus de la fanfiction publiée qu'autre chose.

Le premier point à soulever est celui des personnages. Honnêtement, les seuls qui vaillent vraiment la peine sont Scorpius et Draco.
Scorpius parce qu'il est attendrissant, intelligent et vraiment très drôle. C'est le personnage que l'on apprécie le plus car il représente à lui tout seul la rédemption de la famille Malefoy.
Et tant qu'on parle des Malefoy, Draco est enfin l'homme qu'il aurait toujours dû être si sa vie avait tourné autrement, et il se révèle être un formidable atout pour la pièce.
Pour ce qui est d'Albus, il est également très bien travaillé en tant que garçon torturé par son héritage familial, mais il a ses bons comme ses mauvais moments.

Par contre les autres personnages - et en particulier Harry - sont aux antipodes de ce qu'ils étaient dans le canon. Enfin sauf Ron. Ron est toujours... Ron.
Alors ok, ils ont vieilli, vécu des épreuves terribles, et Harry est toujours hanté par son passé, mais j'estime qu'il y a des limites à ne pas dépasser.
Et là ils ne se sont pas contenté de les dépasser. Ils ont carrément foulé du pied tout ce qui avait été écrit auparavant.
Et ne parlons même pas du personnage de Delphi qui arrive de nulle part et constitue à elle toute seule un agglomérat de clichés sur pattes. Et je suis gentille.

Mais le pire de tout reste selon moi le scénario.
J'ai véritablement eu l'impression que les auteurs se sont abreuvé de fanfctions et ont voulu caser en un seul livre tous les gimmicks (merci à Althea pour ce mot que je ne retrouvais pas) que j'y ai vu passer au fil de mes années de lecture.
(Je ne donnerai pas de détails ici pour ne pas spoiler, mais pour ceux qui n'ont aucun problème avec le sujet, je vous invite à vous rendre à la fin de la chronique pour avoir mon avis "full of spoilers").
Mais j'ai surtout l'impression que ce dernier est très inégal. Durant ma lecture, mon appréciation changeait d'un acte à l'autre.
J'adorai certains passages, je les trouvais bien menés et intéressants et lorsque j'arrivais à l'acte suivant j'avais totalement l'impression de tomber dans un autre monde. Je ne compte plus le nombre de soupirs que j'ai poussé en lisant ce livre.

Dans tous les cas, je reste sur cette forte impression de fanfiction avalisée par J.K. et publiée. Une mauvaise fanfiction, pleine d'incohérences, mais une fanfiction quand même.
Peut-être est-ce dû au fait que je n'ai cessé d'en lire, mais mis à part quelques passages où j'ai fangirlé à mort et certains passages qui m'ont émue, j'ai très souvent eu cette grosse impression de WTF durant ma lecture.
Et concernant Harry Potter, je trouve cela dommage.

Maintenant, peut-être que pour les néophytes de la fanfiction ce livre passera comme une lettre à la poste, et je vous le souhaite, mais sincèrement, ceci ne cassait pas trois pattes à un canard.
Mais comme je souhaite tout de même finir sur une note positive, je voulais tout de même préciser que pour une première lecture en VO pour moi, ce livre est totalement abordable.


Full of spoilers

Voici la partie contenant les spoilers. Et je vous assure que je n'y vais pas avec le dos de la cuillère: quand je spoile, je spoile à fond. Vous voilà prévenus !
Je vous supplie de respecter les personnes qui ne désirent pas connaitre les détails de l'histoire en évitant de spoiler dans les commentaires. Si vous souhaitez en parler avec moi (et je serai heureuse de le faire) vous pouvez me contacter par MP sur la page Facebook du blog, ou par mail à cranberriesaddict@gmail.com
(Surlignez pour lire)

Tout d'abord commençons par le commencement: le scénario.
Sincèrement, qui n'a jamais lu de fanfic sur Harry Potter où il était question de voyage dans le temps ? Et honnêtement j'en ai lu de beaucoup moins bancales que celle-ci...

Sans parler du nombre de fanfictions que l'on peut trouver sur un éventuel descendant de Voldemort (Bellatrix et Voldemort, vraiment ?? Vous n'avez rien trouvé de plus original ???)

Et puis pardon, mais cette capacité qu'a Delphi à toujours se trouver au bon endroit au moment opportun ça ne laisse aucun suspense sur la question. Dès le départ cette fille parait suspecte. 
Et enfin soyons sérieux deux minutes: une putain de prophétie ?? Encore ?? Non mais on se moque de qui là ?

Par contre je pense que le pire dans cette histoire, c'est le personnage de Harry. Je l'ai trouvé détestable et emplis de préjugés.

Qu'il soit capable de prêter attention à des rumeurs infondées après tous les mensonges que la Gazette a publiés à son sujet dans le passé c'était déjà pas hyper cohérent, mais qu'en plus il interdise à Albus de fréquenter Scorpius et demande à McGonagall de les fliquer à l'aide de la Carte du Maraudeur çe me dépasse complètement.
Ceci n'est absolument pas digne du personnage du canon et du message de tolérance véhiculé dans les sept livres originaux.

Et ne parlons même pas du fait que Poudlard soit devenu un véritable gruyère avec les années... Tout le monde entre et sort de Poudlard, tranquilou bilou, sans être inquiété ni rien de ce genre.

Est-ce que cette bâtisse n'est pas censée être le lieu le plus sûr du Monde Magique ? Ben on dirait pas !!

Passons également sous silence les incohérences scénaristiques qui permettent à Albus et Scorpius de se déplacer de Poudlard à Godric's Hollow en un éclair (de feu...) tout cela sans même avoir une baguette, un balais ou encore un Sombral à portée de main...

Ok on est au théâtre, mais quand même, faut pas pousser Voldemort dans le Filet du Diable quoi !

Il y a tellement de moment où j'ai eu envie de hurler de frustration que je ne pourrai pas tous les citer.


Mais pour tout de même terminer sur un point positif, ces multiple voyages dans le temps - tout aussi abracadabrants soient-ils - nous donne l'occasion de retrouver le personnage de Snape durant un court instant, et rien que pour cela ça valait la peine d'être lu.



Les infos utiles

Le site de J.K. Rowling
Son Twitter
Son site Pottermore
Le site officiel de la pièce
Harry Potter and the Cursed Child sortira le 14 octobre en français chez Gallimard Jeunesse sous le titre de Harry Potter et l'Enfant Maudit.


12 commentaires:

  1. Oh la la!... J'ai tellement envie de lire ta chronique/critique! Mais je n'ai pas encore lu le livre. Je l'ai acheté, il est là, dans ma bibliothèque, à attendre gentiment. J'ai lu les premières lignes, le premier dialogue entre Albus Severus et Harry, et j'ai arrêté, submergée par l'émotion haha
    J'ai tellement peur de le lire! Tellement, tellement peur. Mais plus j'attends, plus je risque de me faire spoiler... Et puis, j'ai très envie de découvrir ce que tu en as pensé.
    Je reviendrais quand j'aurais enfin lu ce petit miracle (car un nouveau livre de Harry Potter est pour moi un miracle)! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras plus que moi en tout cas ;-)
      J'ai été fort déçue.
      Mais je vois que certains ont complètement adoré, alors peut-être que tu seras de ceux-là ;-)

      Supprimer
  2. Comme je viens de finir le livre et d'écrire ma chronique, je peux lire la tienne ^^ Absolument d'accord concernant Scorpius et Draco :D Par contre, pour moi qui ne lis pas de fanfiction... ça n'est pas mieux passé que pour toi hein ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben alors ce livre a vraiment un problème, c'est confirmé !
      Je ne sais pas si ça doit me rassurer ou pas en fait :p
      Donc tu es déçue aussi. J'irai lire ta chronique pour voir ce que tu en as pensé ;-)

      Supprimer
  3. Snape addict ! Bon, c'est sûr je ne le lirai pas ! Rien qu'avec tout ce que tu m'expliquais, non non non non, c'est juste pas possible de s'éloigner autant des 7 tomes de J.K. Rowling. Je ne comprends d'ailleurs pas comment elle a pu cautionner ça ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non pluuuuuus !!! Franchement je ne vois qu'une seule raison, et si c'est ça, elle est tombée bien bas...
      Et oui, je suis Snape addict, c'est plus fort que moi :D

      Supprimer
    2. J'ai envie de dire: Always Snape addict ;) (d'accord, elle était facile ^^)

      Supprimer
    3. Oui mais c'est pas grave, je suis d'accord :D

      Supprimer
  4. Je pense que malgré ton avis je me l'achèterai quand même en octobre :p Et puis moi je ne suis pas du tout une habituée des fan fictions :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien j'attendrai ton avis avec impatience :D

      Supprimer
  5. Bon. OK. Ta chronique (sans les spoilers - d'ailleurs merci de les avoir mis en "invisible", ça évite que l'oeil ne se pose dessus malgré tout) me confirme tout ce que je craignais et qui me faisait peur quand on a commencé à parler de ce livre.
    Je le lirai donc comme j'avais prévu de le faire, en considérant que c'est une fanfiction, mais comme toi, jamais ce livre ne sera le huitième tome de la saga! Il aurait fallu qu'il soit écrit par J.K. Rowling pour ce faire, déjà (au minimum).
    Bref. Je reviendrai lire la partie full spoilers après l'avoir lu (le livre) pour voir plus en détails ce qui t'a dérangé pendant ta lecture.
    Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment hâte d'avoir ton avis dessus !!
      Et je t'en prie pour la partie invisible, je m'en serai voulu de spoiler accidentellement quelqu'un ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D