vendredi 19 mars 2021

The Ancient Magus Bride - Koré Yamazaki


Chisé Hatori a 15 ans. Elle n'a ni famille, ni talent particulier, ni aucun espoir dans la vie. Un jour, elle est vendue à un sorcier, un non-humain dont l'existence remonte à la nuit des temps... Il la prend sous son aile pour faire d'elle sa disciple et lui annonce qu'à terme, elle deviendra son épouse. 
Alors, les aiguilles qui semblaient à tout jamais figées dans son cœur se mettent à tourner de nouveau, petit à petit...

Ce manga me tentait depuis un sacré moment. Du coup, quand j'ai vu les huit premiers tomes à vendre sur Vinted, je n'ai pas pu me retenir et je les ai achetés. Comme d'habitude, c'est la couverture, plus que la quatrième - que je n'ai même pas lue - qui m'a attirée et j'ai donc commencé cette lecture en ne sachant pas trop à quoi m'attendre, mais en ayant tout de même quelques idées sur l'histoire.
Je mentirais si je disais que je n'ai pas été déstabilisée par certains côtés de l'histoire et notamment par la volonté d'Elias de faire de Chisé sa femme (et non ce n'est pas un spoil étant donné le titre du manga). Le côté déstabilisant vient plus du fait du jeune âge de notre héroïne que de l'aspect physique d'Elias. Mon côté féministe a tendance à se méfier de la tournure que peuvent prendre ce genre de chose.
Cependant au fur et à mesure que l'histoire se dévoile, leur relation ne me paraît pas malsaine. Du moins jusqu'à présent.

Chisé est un personnage prometteur, même si elle est extrêmement passive dans ce premier tome - et dans sa vie en général. Elle paraît résignée et se laisse porter par les événements et par Elias, en donnant l'impression de ne pas vouloir y prendre part.
Elias quant à lui est un être à part. Pas humain, mais pas totalement monstrueux non plus étant donné son comportement plutôt avenant. Mais à ce stade on en sait encore assez peu pour se prononcer de manière tranchée.
En tout cas sa volonté de prendre soin de Chisé et la manière dont il se comporte avec elle laisse présager de belles choses.

Je ne m'attendais donc pas à ce type de développement dans ce manga, mais je me prends facilement au jeu. L'autrice a l'air de savoir où elle va avec cette histoire (même si moi pas) et j'ai décidé de lui faire confiance. 
De plus, les dessins me plaisent énormément, tout comme l'univers du manga. La présence de créatures fantastiques comme les fées, les dragons ou encore les mandragores apporte un plus non négligeable à l'histoire en abordant certains aspects des diverses mythologies. C'est quelque chose que j'apprécie énormément, quand un manga s'inspire de mythes et de folklores existant pour leur donner vie d'une manière originale.

En conclusion, ce premier tome de The Ancient Magus Bride est très prometteur, même s'il y a certains aspects de l'histoire auxquels je ne m'attendais pas. J'ai été surprise dans le bon sens du terme et je vais continuer ma découverte avec beaucoup d'enthousiasme.


Les infos utiles

Parution VF: 14 mai 2015 - Editions Komikku
Illustrations: The Ancient Magus Bride par Koré Yamazaki © Editions Komikku 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D