mardi 9 mars 2021

Shadowscent, tome 2: La couronne de fumée - P. M. Freestone


Persuadée d'avoir perdu Ash à jamais, Rakel a fui la capitale et ses horribles complots. Désormais, elle n'a plus qu'un objectif utiliser ses dons pour trouver un remède contre le mal qui ronge son père. Mais au-delà des frontières de l'empire, elle va devoir se confronter aux fantômes de son passé... 
Alors que tout le monde le croit mort, Ash lutte de toutes ses forces pour survivre dans le donjon du palais et cherche désespérément un moyen de s'enfuir. Car si l'on découvre le secret de ses pouvoirs, plus rien ne pourra empêcher la guerre civile... 
Que Rakel et Ash le veuillent ou non, le sort d'Aramtcsh est désormais entre leurs mains. Mais auront-ils les épaules assez solides ?

Après avoir énormément aimé le premier tome de Shadowscent j'était très impatiente de lire le second. J'avais hâte de revoir Ash et Rakel et de découvrir comment iels allaient pouvoir se retrouver et déjouer le complot visant le prince héritier.

Avant toute chose, même si j'ai aimé ce deuxième tome, j'aurais tout de même apprécié un petit résumé en début de chapitre, histoire de me remettre les idées en place. En effet, presqu'un an s'est écoulé entre mes deux lectures et je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me remettre totalement dans l'histoire étant donné qu'on redémarre sur les chapeaux de roues.

Le roman démarre effectivement très rapidement mais le rythme de celui-ci est tout de même plus lent que celui de son prédécesseur. Cela m'a légèrement déstabilisée au début de ma lecture, car j'avais pris l'habitude d'être légèrement bousculée.

Mais si le rythme est un peu moins soutenu ici, l'ajout du point de vue de Luz à celui d'Ash et Rakel apporte incontestablement une valeur ajoutée au roman. Ce personnage énigmatique finit par être le plus intéressant de la duologie. Ses multiples casquettes lui permettent d'avoir toujours un coup d'avance sur tous les autres protagonistes et même si les interactions sociales ne sont pas son point fort, iel n'est jamais à court d'une répartie cinglante.

J'ai été un peu plus mitigée à l'égard de Nisaï et Barden que j'ai parfois trouvés injustes envers Ash. Ash qui est justement pris entre deux feux et qui a bien du mal à trouver sa place dans le groupe. J'ai d'ailleurs trouvé que son personnage n'était peut-être pas utilisé à la hauteur de ses capacités. Comparativement au premier tome, il est tout de même un peu en retrait.

Cependant, malgré mes critiques j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce livre. J'y ai tout de même retrouvé l'ambiance qui m'avait séduite auparavant et j'ai énormément apprécié suivre Rakel dans son domaine de compétences.
Les révélations faites dans ce tome ne sont peut-être pas si inattendues, mais elles s'imbriquent parfaitement dans la trame de l'intrigue.

En conclusion, malgré quelques petits points faibles, ce second tome de Shadowscent était une très bonne lecture. J'ai aimé retrouvé les personnages qui m'avaient fait vibrer dans le premier opus, tout comme j'ai aimé que l'autrice accorde un rôle important au personnage de Luz.


Les infos utiles

Le site de P. M. Freestone
Son Twitter
Parution VO: Shadowscent: Crown of Smoke - 2 avril 2020 - Scholastic
Parution VF: 8 janvier 2021 - La Maritinière Jeunesse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D