lundi 1 mars 2021

Le jardin, Paris - Gaëlle Geniller


"Le Jardin" est un cabaret parisien au succès grandissant dirigé par une femme. Toutes celles qui y travaillent ont un nom de fleur et l'ambiance y est familiale. 
Rose, un garçon de 19 ans, est né et a grandi dans cet établissement. Il souhaite à son tour être danseur et se produire sur la scène, devant un public, comme ses amies. 
Il va rapidement en devenir l'attraction principale.

Si je n'étais pas allée en librairie papoter avec ma copine qui y bosse et qui me l'a mise dans les mains, je n'aurais pas entendu parler de cette BD et ça aurait été bien dommage. En effet, cette lecture a été un véritable petit moment de douceur et de réconfort. Pile ce dont j'avais besoin sur le moment.

Le Jardin est un cabaret situé à Paris en plein coeur des Années Folles. Toutes les danseuses qui y travaillent portent le nom d'une fleur et la décoration du lieu y est aussi florale que possible.
C'est dans cet univers particulier qu'est né et a grandi Rose, notre jeune héros de 19 ans. Dans les premières pages de la BD il s'apprête à faire ses premiers pas sur scène et toutes sont là pour l'encourager.
Durant les quelques 200 pages de l'album, Gaëlle Geniller nous brosse le portrait d'un jeune homme drôlement attachant, sensible et aussi naïf. Tellement insouciant qu'il met plusieurs semaines à remarquer Aimé, un de ses habitués, présent à chacune de ses représentation.
De leur première rencontre, va naître une relation de profonde affection, de compréhension mutuelle et de complicité. 

J'ai énormément aimé que l'autrice nous dépeigne un environnement aussi ouvert et bienveillant au sein d'une société qui est très loin de l'être, surtout si on se replonge deux cent ans en arrière.
J'ai aimé que la question de genre de se pose absolument pas en ce qui concerne Rose, qui aime danser et s'habiller de robes et de jupes, sans que cela ne soit remis en question par son entourage. Entourage extrêmement bienveillant et sororal par ailleurs.
Au diable la binarité qui nous enferme dans des carcans étroits depuis de trop nombreuses années ! Rose s'affirme comme une personne à part entière, avec ses envies, mais également ses doutes et ses peurs. Mais même si parfois la scène et la pression qui en découle le font douter, jamais il ne se pose la question de son genre ni de la légitimité de sa relation avec Aimé.
L'intrigue de cette BD a beau se dérouler dans les années 1920, elle n'aura jamais été aussi d'actualité.

Et que dire des dessins et des couleurs utilisés par l'autrice ? Les traits des personnages sont d'une délicatesse à couper le souffle, les couleurs sont sublimes et mettent parfaitement en valeur les tenues et les drapés des divers·es protagonistes. Les décors ne sont pas en reste puisque chaque pièce du jardin donne un sentiment de chaleur qui donnerait envie d'y vivre.
C'est donc un immense coup de coeur ! Tout était réuni pour me faire passer un moment de qualité. De la beauté des dessins de Gaëlle Geniller - dont chaque planche est une véritable oeuvre d'art - en passant par la qualité du scénario, Le jardin, Paris est un album d'une douceur et d'une bienveillance incomparables.


Les infos utiles

Le compte Instagram de Gaëlle Geniller
Parution: 6 janvier 2021 - Editions Delcourt
Illustrations: Le jardin, Paris par Gaëlle Geniller © Editions Delcourt 2021

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D