lundi 24 août 2020

Grim Lovelies, tome 2: Midnight Beauties - Megan Shepherd


Depuis qu'elle a découvert son goût et son talent pour la magie, Anouk, dix-sept ans, n'a qu'une ambition : devenir une sorcière. C'est la seule façon de sauver ses amis qui, comme elle, sont des familiers - des animaux transformés en humains par un sortilège. Mais contrairement à Anouk, les autres familiers ne sont pas sortis indemnes de la bataille de Montélimar. 
Maintenant que ses acolytes sont piégés dans leur forme animale et captifs du prince Rennar, la jeune fille est contrainte d'accepter un sinistre accord avec son ennemi juré, et de subir l'épreuve du feu pour devenir une sorcière. 
Mais bientôt, elle se rend compte que les familiers ne sont pas les seuls à être en danger. L'assemblée de sorcières la plus redoutable que l'histoire ait jamais connue déchaîne sa colère sur Londres... Anouk doit libérer son pouvoir et nouer de nouvelles alliances pour éviter la tragédie. 
Mais qu'arrivera-t-il lorsqu'elle découvrira qu'elle n'est peut-être pas la sorcière qu'elle croyait être ?

J'avais été plutôt mitigée lors de ma lecture du premier tome et même si Midnight Beauties était tout de même meilleur que le premier tome, encore une fois je n'ai pas été très surprise par l'intrigue qui m'a parfois paru un peu brouillonne.

Nous reprenons l'histoire là où nous l'avions laissée: Anouk est la seule des familiers à être restée humain, tandis que les autres sont tous revenus à leur forme initiale et sont en prime enfermés dans les cachots de Castel Ides sous la surveillance du Prince Rennar. Seul Beau - redevenu un chien - est toujours aux côtés de notre héroïne.

Mais alors qu'Anouk et les gobelins sont cloîtrés dans l’hôtel particulier de la rue des Amants, le Prince Rennar vient demander son aide à notre héroïne pour combattre les sorcières du Clan d'Oxford ayant fait main basse sur la capitale anglaise. Elles ont réveillé une force qui les dépasse et qui menace maintenant tous les pays du continent.
Anouk va donc devoir conclure un pacte avec Rennar et le reste de la Haute afin de sauver le monde.

Dans l'ensemble, ce deuxième tome reste agréable à suivre, comme c'était déjà le cas avec son prédécesseur. Le style de l'autrice donne envie au lecteurice de tourner les pages et d'aller plus loin dans l'intrigue, même si ce qui nous est proposé n'est pas d'une originalité folle.

S'allier entre ennemis afin de combattre un ennemi plus grand, ce n'est pas une énorme nouveauté en fantasy, mais cela peut très bien fonctionner pour peu que cela soit bien amené.
Ici, cela fonctionne assez bien, mais ce n'est pas non plus une idée révolutionnaire. Et puis, j'ai trouvé que cela s'essoufflait assez rapidement.

Anouk reste un personnage intéressant, avec sa naïveté et sa candeur qui contrastent énormément avec sa force de caractère et sa volonté de fer.
J'ai également eu énormément de plaisir à retrouver Petra. Cette dernière apporte à l'histoire un vent de fraîcheur qui n'est pas négligeable. Mais en ce qui concerne le reste des personnages, c'était plutôt plat.

En conclusion, j'ai passé un moment plutôt en compagnie de Midnight Beauties, mais je n'ai pas été transcendée par cette lecture. Les élément qui se déroulent dans le roman restent très attendus, mais je suis sûre que certain·es lecteurices pourront aisément y trouver leur compte.
Pour ma part, j'aurais aimé être plus surprise par ce roman.


Les infos utiles

Le site de Megan Shepherd
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution VO: 13 août 2019 - Houghton Mifflin Harcourt Books
Parution VF: 19 février 2020 - Castelmore

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D