vendredi 19 juin 2020

Six-coups - Jérôme et Anne-Claire Jouvray


Que feriez-vous si vous aviez dix ans et que vous veniez d'avoir un revolver pour votre anniversaire alors que vous n'aimez pas les armes ? 
C'est tout le problème d'Eliot, fils du shérif de la ville, qui n'arrive pas à faire comprendre à son père qu'il n'est pas un as de la gâchette. En même temps, force est de reconnaître que même lorsqu'il tire n'importe où, il atteint toujours sa cible! 
Ce n'est d'ailleurs pas son seul problème. Un autre, et non des moindres, s'appelle Bianca. Camarade de classe - si elle se donnait la peine de venir suivre les cours -, elle aime tout ce qu'Eliot déteste : l'aventure, les revolvers, la bagarre, enquêter, suivre des bandits... 
Elle a d'ailleurs un talent rare pour entraîner Eliot dans des situations dangereuses.

Voilà une BD qui paraissait bien innocente par sa couverture, mais qui s'avère finalement plus sérieuse que prévu. A travers le décor de western de Six-coups, le duo formé par Jérôme et Anne-Claire Jouvray nous propose une critique très actuelle de la société.

S'il est évident que ces albums vont évoquer le port d'armes et les risques inhérents à celui-ci, ils brassent de nombreux autres sujets tels que la criminalité, le lobbyisme mais aussi le féminisme et l'éducation.
Des sujets drôlement d'actualité pour une BD qui se déroule au XIXe siècle.
Grâce aux personnages d'Eliot, Bianca et Charlotte, on brasse de nombreux sujet, mais également des personnalités très différentes. Entre l'impulsivité et l'insouciance de Bianca, la prudence d'Eliot et le pragmatisme de Charlotte, les auteurices peuvent s'en donner à cœur joie - et c'est ce qu'ils font !
Ajoutons à cela un cochon de compagnie et le tableau est plus qu'attractif.

Le ton humoristique de l'histoire et les traits bon enfant de Jérôme Jouvray amènent une dimension de légèreté et d'insouciance plus que bienvenue dans ces planches parfois très sérieuses.
Toute la BD est construite de manière très logique et pédagogique et les propos sont tout de même assez nuancés. Le but de cette BD est de faire réfléchir, et non d'imposer une vision manichéenne des choses.
En conclusion, Six-coups est une BD plus complète et complexe qu'il n'y paraît, que l'on peut  aborder en famille pour initier un débat constructif. L'humour présent dans chaque planche permet de dédramatiser les sujets délicats avec intelligence et pédagogie tout en donnant au lecteur l'occasion de se faire sa propre opinion sur les différents sujets présentés.
Une très bonne BD à découvrir.


Les infos utiles

Tome 1: 5 avril 2019 - Dupuis
Tome 2: 6 mars 2020 - Dupuis
Illustrations: Six-coups par Jérôme Jouvray et Anne-Claire Thibault-Jouvray © Dupuis 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D