vendredi 3 janvier 2020

L'île des disparus, tome 3: Les Lueurs de l'archipel - Camilla Sten et Viveca Sten


D'étranges lueurs dansent sous les flots. Un ferry a été retrouvé pris dans les glaces, tous ses passagers envolés. Tuva n'a de cesse de parcourir les eaux profondes à la recherche d'indices, sur les traces de l'ondine, une créature magique et vengeresse. Mais maintenant que Rasmus, son meilleur ami, a quitté l'île, Tuva doit apprendre seule à maîtriser ses pouvoirs. 
L'affrontement approche et, pour sauver l'archipel et ses habitants, Tuva devra sacrifier ce qu'elle a de plus cher. 
Car toute magie a un prix, et le sien sera terrible. 
Méfiez-vous des légendes endormies...

En mars dernier je vous parlais du deuxième tome de L'île des disparus en vous disant qu'il m'avait réconcilié avec le premier tome et que la suite promettait d'être au moins aussi intrigante que ses prédécesseurs.
Encore une fois, le duo Camilla et Viveca Sten a réussi à m'épater avec un dernier tome haletant et des plus surprenant.

Nous sommes en décembre et Tuva attend avec impatience le retour de Rasmus pour les fêtes. Celui-ci revient sur l'île avec sa famille au complet et cela réjouit amplement notre jeune héroïne.
Tout pourrait donc être au beau fixe, s'il n'y avait pas eu ce naufrage d'un ferry dans des conditions totalement inconnue.

Pour notre jeune héroïne, il ne fait aucun doute que l'Ondine est derrière tout cela, et que son ancienne ennemie fomente un plan beaucoup plus complexe et dangereux.
Il lui faudra découvrir les intentions de cette dernière et les déjouer, mais cela s'annonce beaucoup plus compliqué qu'auparavant.

Encore une fois, les autrices vont puiser dans les légendes nordiques pour étoffer leur récit et lui donner plus de substance. Si on en apprend plus sur le peuple de l'eau et le pacte conclu entre lui et les humains, on s'attarde également sur le petit peuple, lui aussi présent en Suède.
D'autres légendes viennent donc se mêler à la vie de Tuva pour notre plus grand plaisir.

La grande force de ce récit, réside donc dans ces légendes mais également dans la magie - notamment celle qui entoure Tuva et Maria.
Cependant, cette magie se rapproche plus de notre concept actuel de la sorcellerie que de celle que l'on a largement pu découvrir dans la fantasy depuis Le Seigneur des Anneaux et Harry Potter.
C'est cette proximité qui rend la saga si particulière. Ca et le rapprochement constant qui est fait avec l'écologie et les dégâts environnementaux causés par l'Homme.

En bref, ce troisième et dernier tome conclut en beauté cette saga débutée en 2016. Tout est réuni pour que cela fonctionne: le folklore traditionnel, la dimension écologique, la pugnacité de l'héroïne et sa relation avec tout son entourage qui ne cesse de se renforcer.
Si vous désirez vous lancer dans la lecture d'une saga complète, je ne peux que vous inciter à commencer celle-ci. Vous ne serez pas déçus !


Les infos utiles

Le site de Viveca Sten
Sa page Facebook
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Parution VO: Mareld - 6 septembre 2018 - Bonnier Carlsen
Parution VF: 14 novembre 2019 - Michel Lafon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D