vendredi 8 novembre 2019

#Murder - Gretchen McNeil


Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ? 
Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l'île d'Alcatraz 2.0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle. 
Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis. 
Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?

Autant le dire tout de suite, #Murder porte très bien son titre et même plus encore ! Car du meurtre on va en avoir, et ce à toutes les sauces. 
Ce roman est peut-être à destination des ados, mais les descriptions très visuelles de l'autrice pourraient faire pâlir les plus grands maître du thriller pour adultes ! 
Vous voilà prévenus.

Cela dit, pour une fois ce côté très graphique, ne m'a pas dérangée. Alors que je ne suis habituellement pas une grande fan de thrillers. Je pense que cela vient du fait que l'autrice construit son roman de manière à ce qu'on ne s'attache pas trop aux personnages, même à Dee qui en est pourtant le personnage principal.
Mais finalement, n'est-ce pas logique, puisqu'ils sont tous destinés à mourir ?

Car en effet, dans ce roman les condamnés à mort sont envoyés sur Alcatraz 2.0, une prison ultra-connectée qui retransmet en direct - via une application - la vie quotidienne des détenus, les relations qu'ils entretiennent entre eux, mais surtout leur mort, orchestrée par des tueurs engagés et payés pour l'occasion. Et ils ont tous leur petite particularité, si j'ose dire.

C'est au milieu de tout ça que nous rencontrons Dee, accusée à tort du meurtre de sa demi-sœur. Dès le départ on sent que quelque chose cloche avec son histoire et avec les circonstances qui l'ont amenée sur Alcatraz 2.0. 
Le background de l'héroïne est très intéressant, mais il amène avec lui une prévisibilité énorme ! Dès que l'on a les premiers éléments, on a tôt fait de faire les liens et de découvrir qui tire les ficelles.

Ajoutez à cela la facilité avec laquelle l'héroïne parvient à déjouer les pièges qui se dressent devant elle tout au long du roman, on est tout de même parfois frustrés de cet état de fait.
Ok, tout n'est pas rose sur Alcatraz 2.0, mais on aimerait justement que cela le soit pour tout le monde.

Malgré ces quelques petits défauts, #Murder reste un très bon roman et s'avère un page-turner efficace. Les pages s'enchaînent sans que l'on voie le temps passer et on se retrouve à lire les dernières pages en un claquement de doigts.

Et puis, il a également le mérite de poser des questions intéressantes, notamment vis-à-vis de l'hyperconnectabilité et de la course aux boost qu'entraînent l'application, qui est une critique non-dissimulée de notre société actuelle. 

En conclusion, ce roman de Gretchen McNeil est tout de même une bonne surprise, malgré quelques petits défauts de construction. Cela dit, ces petits défauts seront sûrement moins flagrants pour un public néophyte et le roman a de fortes chances de trouver son public.


Les infos utiles

Le site de Gretchen McNeil
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution VO: #MurderTrending - 7 août 2018 - Freeform 
Parution VF: 2 octobre 2019 - Editions Milan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D