lundi 4 novembre 2019

Interview de Christian et Lou Darasse à la Fête de la BD de Bruxelles


Après avoir pas mal procrastiné (en même temps, j'ai eu des semaines assez chargées ces derniers temps) je peux enfin vous proposer l'interview de Chrisitan et Lou Darasse, le duo père-fille aux commandes de Tamara.
Deux personnes très sympathiques et très ouvertes, avec qui j'ai passé un très agréable moment.
J'espère qu'il en sera de même pour vous !
_______________________________

Ça fait déjà plus de 15 ans que Tamara existe en BD et sur toutes ces années vous avez été plusieurs sur le projet. Ce n'est pas trop compliqué de passer le relai à chaque fois ?

Lou Darasase: Ca c'est pour toi.

Christian Darasse: Moi je prends les relais au fur et à mesure. J'ai d'abord eu Benoit Drouzi (Zidrou) et puis maintenant après qu'elle nous ait aidé pendant quelques années, elle est devenue la titulaire du scénario. Comme le dit plaisamment Zidrou, c'est elle qui est maintenant sur le pèse-personne, lui il en est descendu.

LD: Il y a eu Bosse aussi

CD: Oui, il y a eu Bosse qui m'a aidé à dessiner de l'album 7 jusqu'au 14.

Et toi Lou, comment es-tu arrivée sur le projet Tamara ?

LD: En fait, comme il le disait, depuis l'album 7 je donnais déjà des idées de temps en temps. J'inventais des petites histoires, des petits gags ou des petites altercations entre les personnages, des chose comme ça.
Ensuite quand Zidrou a senti qu'il commençait à vouloir partir sur autre chose, on a travaillé à deux sur deux albums: j'écrivais la structure, le fil rouge de l'histoire et quelques gags et lui écrivait d'autres gags et corrigeait mes pages pour que ça rentre bien dans l'univers de Tamara. Il corrigeait les erreurs de scénario, etc.
Au bout d'un moment il a dit "Voilà tu es prête, maintenant je peux m'en aller" et il m'a laissée seule. *rire*
Donc le dernier album je l'ai fait toute seule.


Ca a toujours été ton envie de faire de la BD ou tu as eu envie à un moment de faire autre chose ?

LD: J'ai toujours adoré la BD et j'ai toujours adoré raconter des histoires et dessiner. Je baigne dedans depuis que je suis petite, donc c'était une chance pour moi de pouvoir embrayer sur Tamara. Je suis super contente de faire ça.

Est-ce que ce n'est pas trop compliqué de travailler en famille ?

LD: Non

CD: Non ça va bien. Sauf qu'elle est très sévère et qu'elle met beaucoup de cases dans les pages. Et beaucoup de personnages dans toutes les cases. *rire*

LD: C'est pas vrai. Mais bon, en même temps il faut bien que je lui donne du travail !

CD: Mais quand je lui fais la remarque elle me dit que ça fait 40 ans que je fais ce métier et que je suis certainement capable de m'adapter à ce qu'elle fait.

LD: Il est capable. Il fait ça très bien


C'est donc vraiment un travail d'équipe.

LD: Oui c'est un travail d'équipe.
On parle déjà de l'idée de base, pour savoir si ce à quoi je pense lui plait et est dans le thème de l'album. Ensuite j'écris le squelette en collaboration avec lui et avec notre éditeur, Benoit Fripiat et puis j'avance.
De temps en temps, s'il a quelque chose à redire, il se plaint, il me dit "Oh non j'aime pas ! Tu peux pas changer ça ?" *rire*

CD: C'est plutôt dans l'autre sens que ça se passe...

LD: Oui c'est parfois dans l'autre sens. Et puis on négocie aussi beaucoup.

L'idée de faire entrer Tamara dans l'âge adulte, c'était l'idée de qui ?

LD: C'est une idée que j'ai eu déjà il y a un moment et qui m'a toujours amusée. On en avait déjà parlé avant, mais sans le concrétiser en se disant que les personnages de BD ne grandissent pas.
Et puis finalement comme dans le film elle a grandi, ça m'a donné envie d'en profiter pour embrayer et la faire grandir aussi dans la BD. Pour qu'il y ait une logique pour les lecteurs et les spectateurs. Qu'ils ne se demandent pas où se situe l'action suivant si Tamara est adulte ou pas.

Christian, ça ne vous a pas trop perturbé de faire grandir votre héroïne après autant d'albums ?

CD: Non. Mais elle était déjà grande. Quand on voit la tête qu'elle a dans le premier album, elle a déjà changé.
Donc j'ai juste un peu poussé les choses: j'ai changé sa coiffure, je l'ai habillée différemment et c'était fait.


Elle va continuer à évoluer et à grandir, vous ne reviendrez pas en arrière ?

LD: Non, pas de machine à remonter le temps.

CD: Par contre, on va peut-être pas tirer l'histoire jusqu'à ses 50 ans avec des petits enfants.

En parlant de suite, où est-ce que vous en êtes dans la chronologie de Tamara ? Un prochain ou des prochains tomes sont déjà prévus ?

LD: Plusieurs tomes sont déjà prévus, qui sont en cours de création. On n'a pas encore de date de sortie, mais on travaille là-dessus.

Vous avez déjà une idée de fin, ou vous êtes plus du genre à vous laisser porter pour voir où l'histoire va vous mener ?

LD: On a des idées, mais on ne les dira pas. *rire*

CD: Mais sinon oui, on a des idées et on a envie de clôturer ça de manière positive et feel-good.

LD: Quelque chose de sympa.


A part Tamara, vous avez d'autres projets BD ? A deux et séparément ?

CD: Toi il me semble que tu aimerais bien scénariser pour d'autres.

LD: Oui, j'ai des idées et des projets, mais je manque un peu de temps pour les mettre en route en ce moment.

Des projets pour des séries qui existent déjà ou autre chose ?

LD: Non, totalement autre chose. Mais on verra.

CD: Ici on a fait une petite incursion dans Spirou à nous deux à l'occasion du numéro spécial de l'été, sur 1969 et la conquête spatiale. On a fait cinq pages de science-fiction alors que je n'en avais plus fait depuis des millénaires. Je me suis vraiment régaler.
Et puis, je pense que c'était sympa pour toi d'écrire le scénario.

LD: Oui, surtout que j'adore la science-fiction.

D'autres projet que Tamara de votre côté, Christian?

CD: Non, pas pour l'instant. Mais le prochain projet sera sans doute de la science-fiction. En tout cas c'est ce que j'ai envie de faire.


L'idée de créer la BD Tamara venait de qui au départ ? De vous ? De Zidrou ?

CD: C'est Zidrou qui a trouvé l'idée et le rédacteur en chef m'a fait lire en disant que ça devrait me plaire. Et effectivement ça m'a plu.

Mais vous connaissiez déjà Zidrou avant ce projet ?

CD: Oui, on avait fait plein de bêtises dans le Journal de Spirou avec Thierry Tinlot. Je connaissais bien ce qu'il faisait et on s'entendait déjà très bien.
C'était une chouette époque.

Merci à vous deux d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

CD et LD: Avec plaisir.


Tamara par Bosse Darasse Lou Zidrou © Dupuis 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D