vendredi 1 novembre 2019

Fingus Malister, tome 1 : Feux follets, mandragore et cadavre frais - Ariel Holzl


« Préparez une soupe de mandragore avec 120 g de sève de mandragore et 80 g d’or des fous. Mélangez les ingrédients dans un bocal à élixir et faites mijoter une journée à feu follet. Une fois la soupe terminée, il suffit de la répandre sur tout cadavre frais pour qu’il revienne à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification est accompli ! » 
Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment il va éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui...

Etant donné que j'ai adoré Les Sœurs Carmines, il était évident que j'allais vouloir découvrir Fingus Mallister, le nouveau titre d'Ariel Holzl.  J'espérais vraiment accrocher à cette histoire, malgré la différence de public entre les deux sagas et ce fut heureusement le cas !

Dans ce roman, nous rencontrons Fingus, un jeune sorcier orphelin dont toute la famille a péri dans l'incendie de leur manoir, quelques années plus tôt. Aujourd'hui il veut entrer à l'Académie d'Evergloom afin de devenir le nouveau seigneur maléfique du village de Bedlam. Pour cela, il va devoir faire ses preuves devant un jury expérimenté, en leur proposant la réalisation d'un sort complexe.
Malheureusement pour lui, le jeune apprenti sorcier n'est pas des plus dégourdi... Ce qui est très certainement l'euphémisme de l'année.

Il peut fort heureusement compter sur son amie Polly pour l'aider dans les situations difficiles, même s'il est souvent exécrable avec cette dernière.
Disons le tout de suite: Polly est une sainte !
A sa place, cela fait bien longtemps que j'aurais envoyer paître ce petit malotrus...

On retrouve très facilement ce qui nous avait séduit dans la saga des Sœurs Carmines: la plume d'Ariel Holzl est toujours aussi fluide et acérée, jouant avec le sarcasme et l'humour noir, avec toutefois un peu moins d'intensité, étant donné le public ciblé ici.

Mais il est très facile de se laisse emporter, étant donné que le roman n'est pas très long. C'est un vrai plaisir de suivre les péripéties de Fingus et Polly, surtout que notre héros n'est jamais à l'abri d'une maladresse ou d'une erreur de jugement. C'est même sa marque de fabrique !

En conclusion, ce premier tome des aventures de Fingus Mallister a tout pour séduire son public. L'histoire est plutôt bien amenée et jongle facilement avec tous les éléments présents pour en faire quelque chose qui tienne la route. 
Le duo formé par Fingus et Polly st convaincant et attachant et les révélations faites dans les dernières pages laisse présager une suite des plus intéressantes !
J'ai hâte de pouvoir m'y plonger.


Les infos utiles

Le site d'Ariel Holzl
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution: 2 octobre 2019 - Rageot

2 commentaires:

  1. Polly est top :)
    Vivement que je commence Les Sœurs Carmines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est terrible :-)
      Les Soeurs Carmines c'est un gros gros coup de coeur ! <3

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D