mardi 17 septembre 2019

Grim Lovelies, tome 1 - Megan Shepherd


Anouk envie le « Joli Monde », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. 
Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.
Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, « la Haute », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. 
Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.

Encore une fois Grim Lovelies est un livre que j'ai découvert un peu par hasard. C'est presque devenu une habitude pour moi de ne plus lire les quatrième de couverture en entier (ou les résumés dans le cas de proposition de service presse) afin de me garder une petite part d'inconnu dans ma future lecture.

J'en lis assez pour définir si l'histoire pourrait me plaire et ensuite je me laisse simplement porter par l'histoire. Parfois j'ai de bonnes surprises et parfois non.

En ce qui concerne Grim Lovelies, j'avoue que je suis un peu partagée. C'est un roman que j'ai pris plaisir à lire et que j'ai enchaîné assez rapidement, mais qui n'aura pas été une grosse révélation.
Si j'ai apprécié quelques protagonistes principaux comme Anouk et Cricket, d'autres m'ont laissée complètement de marbre. L'exemple le plus frappant étant le personnage de Beau, qui m'a fait très souvent lever les yeux au ciel.
Par contre, j'ai été terriblement attirée par les antagonistes, comme Mada Vittora, Viggo et Rennar. Leur aura avait quelque chose d’irrésistiblement tentateur.

En ce qui concerne l'univers du récit, j'ai trouvé ce dernier plutôt original et bien construit, même s'il y avait un petit goût de trop peu.
La division du monde magique entre les classes de diverses importances, la pratique de la magie et ses limites induites par l'echo vitae ainsi que l'existence des Familiers; tout cela était diablement prometteur.

Malheureusement, l'autrice a décidé de nous emmener dans un road-trip contre la montre qui m'a paru presque inutile et terriblement convenu.
J'avais deviné une grande partie du déroulement du roman et je n'ai pas été très surprise par le reste. Par contre, les derniers chapitres étaient plutôt haletants et m'ont laissée sur ma fin.

En conclusion, l'univers de ce nouveau roman de Megan Shepherd est très intéressant et prometteur, mais n'était pas assez fouillé à mon goût. C'était aussi le cas de certains personnages principaux qui m'ont parus fades. Cependant, le personnage d'Anouk reste attachant et les derniers chapitres du roman donnent envie de connaître la suite.
Peut-être que le prochain tome sera à la hauteur de mes attentes.

Les infos utiles

Le site de Megan Shepherd
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution VO: 19 août 2019 - Castelmore
Parution VF: 2 octobre 2018 - Houghton Mifflin Harcourt Books
Tome 2: Midnight Beauties - 13 août 2019 - Houghton Mifflin Harcour Books

4 commentaires:

  1. Pour le moment, et au vu de ton avis, je passe mon tour...
    J'espère que la suite te convaincra davantage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'espère aussi.
      C'est sympa, ça se laisse lire, mais ce n'est pas exceptionnel.

      Supprimer
  2. Je vais le lire prochainement aussi et je sais maintenant à quoi m'attendre ^^ Purée j'aime déjà pas quand un personnage s'appelle Beau, je tique à chaque fois :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha j'avoue que c'est pas mon prénom préféré non plus.
      Tu me diras ce que tu en penses, mais perso j'ai trouvé ça très prévisible ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D