mercredi 8 mai 2019

Terre de brume, tome 2: Le Choix des élues - Cindy Van Wilder


Héra et Intissar ont pénétré au cœur de la montagne dans l’espoir de trouver les Semeurs et de pouvoir les convaincre de se joindre à elles dans leur lutte contre la Brume. Mais dans la société qu’elles découvrent, être étrangères et être des femmes n’est pas un atout. Très vite, Héra et Intissar sont mises au cachot. 
Tandis qu’Intissar se bat contre la Brume qui consume son esprit depuis l’attaque de Scyll, Héra s’allie à deux autres prisonniers qui lui ont révélé une rumeur: une arme serait cachée au cœur de la montagne qui leur permettrait de vaincre la Brume définitivement.

Vous le savez si vous suivez le blog depuis un moment, je suis toujours au taquet pour découvrir les nouveaux titres de Cindy van Wilder. Je l'étais d'autant plus pour Le Choix des élues étant donné que j'avais adoré Le Sanctuaire des dieux !
Je n'ai donc eu aucun scrupule à mettre en pause ma lecture en cours pour me plonger directement dans ce second tome de Terre de Brume et à le dévorer en une journée.
Quand on aime, on ne compte pas !

Nous retrouvons Héra et Intissar à l'endroit exact où nous les avions laissées à la fin du tome précédent et l'histoire repart comme s'il n'y avait pas eu six mois d'interruption entre les deux publications. On replonge dans le bain instantanément et on suit les différentes péripéties de nos deux héroïnes avec une étonnante facilité.

Mais l'autrice ne compte pas nous laisser nous reposer sur nos lauriers et introduit également un nouveau point de vue narratif avec Saraï, ainsi que deux nouveaux personnages très attachant: Hector et Dem.
J'ai particulièrement apprécié le traitement du personnage d'Hector que j'ai trouvé très juste et qui a permis d'introduire encore plus d'inclusivité dans ce diptyque. Et on le sait tous: il n'y a jamais trop d'inclusivité en littérature.

L'aspect mythologique est encore plus présent que dans le tome précédent -ce qui n'est pas pour me déplaire- le monde Mirar est toujours aussi complexe et on en apprend encore plus sur sa construction et sur son histoire, notamment à travers Aïstos, le dieu du feu et la caste des Semeurs.
Malheureusement, tous ne sont pas toujours animés de bonnes intentions et nos héroïnes devront affronter d'autres ennemis que la Brume.

En tout cas, ce tome est encore plus riche en émotions que son prédécesseur. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai eu des frissons durant ma lecture.
L'autrice a l'art et la manière de fourrer ses héroïnes dans des situations inextricables, ce qui a pour conséquence de fortement traumatiser ses lecteurs... Bon peut-être pas de les traumatiser complètement, mais de leur faire avoir quelques montées d'adrénaline, ça oui.

En conclusion, avec Le Choix des élues Cindy van Wilder nous offre une fin à la hauteur de l'aventure qui a débuté il y a un peu plus de six mois pour Terre de Brume. L'aventure et les révélations sont au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir.
De plus, la relation qui se tisse entre Héra et Intissar est de celles que l'on voudrait voir plus souvent apparaître en littérature jeunesse et youn adult.
C'est donc carton plein pour ce fabuleux diptyque !


Les infos utiles

Le blog de Cindy van Wilder
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution: 15 mai 2019 - Rageot

2 commentaires:

  1. J'ai aussi beaucoup aimé ce second tome ! Il est passé bien trop rapidement mais il était très chouette :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D