vendredi 10 mai 2019

Peau de Mille Bêtes - Stéphane Fert


Belle est vraiment très belle et tous les garçons du village la désirent. Rebutée par la perspective d’un mariage qu’elle n’aurait pas choisi, elle s’enfuit pour se réfugier au plus profond de la forêt. Là, le roi Lucane va la recueillir… puis l’aimer à la folie. 
Une petite fille va naître de cette union, Ronce, dont la destinée va être profondément bouleversée par la disparition de sa mère…

Comme son nom l'indique, cette BD est donc une réécriture du conte de Peau d'Âne. Un conte qui n'est pas des plus joyeux et qui traite de thématiques assez difficiles, avouons-le.
On reste dans le même registre avec Peau de Mille Bêtes, tout en modernisant le tout pour offrir au lecteur une BD très intéressante à parcourir.

C'est la première fois que je me confrontais au style de Stéphane Fert - même si j'ai déjà été attirée par la couverture de Morgane - et je dois dire que j'ai été très agréablement surprise.
J'ai tout de suite adhéré à son style de dessin, tout est en rond et voluptueux, les couleurs s'accordent parfaitement avec les situations ou les humeurs des personnages. C'est pertinent mais c'est aussi un vrai régal pour les yeux.

Ronce est un personnage complexe mais très bien construit et auquel on s'attache d'emblée. Elle est courageuse, débrouillarde et ne se laisse pas marcher sur les pieds. C'est donc une héroïne plutôt atypique, qu'on ne s'attend pas à rencontrer dans un conte. Mais c'est justement ce qui fait toute la beauté de cette BD: on casse les codes, on réécrit, on améliore.

Le rôle de la fée est également très bien pensé. On est loin du côté manichéen prôné par Disney, car on ne sait pas si on peut totalement lui faire confiance.
J'ai cependant eu un énorme coup de cœur pour Lou, ce prince plutôt chétif et androgyne, mais doté d'un courage et d'une ténacité à faire pâlir le plus classique des princes charmants.


La réécriture du conte est également très intéressante: on retrouve certains éléments connus du conte originel, mais ils sont retravaillés et disséminés de manière intelligente tout au long du récit.
L'auteur en profite également pour amener sa touche personnelle, ainsi qu'un peu d'humour à l'ensemble, ce qui n'est évidemment pas pour me déplaire.

En bref, Peau de Mille Bêtes est une BD qui m'a conquise du début à la fin. J'ai été absorbée par le magnifique style de dessin de l'auteur et j'ai pu m'attacher à des personnages plus qu'intéressants ainsi qu'à une histoire très bien ficelée.
Je suis même prête à dire que c'est un coup de cœur.

Les infos utiles

Le tumblr de Stéphane Fert
Sa page Facebook
Parution: 27 mars 2019 - Editions Delcourt
Illustrations © Stéphane Fert

2 commentaires:

  1. Un coup de coeur pour moi aussi et je suis contente de te l'avoir fait découvrir et de voir qu'elle t'a plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te l'avoir demandée, ça aurait été dommage de passer à côté ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D