vendredi 19 avril 2019

Celle que je suis - Suwaru Koko et Bingo Morihashi


Années quatre-vingt, Tokyo. Yûji Manase est étudiant. Mais il vit au quotidien avec deux secrets dont il n’a jamais parlé à personne : d’une part, les sentiments qu’il éprouve pour son ami de longue date Masaki Matsunaga, et de l’autre, le malaise qu’il ressent vis-à-vis de son corps. 
Un jour, Yûji pose la main sur une robe que sa sœur a laissée dans son appartement, sans savoir que cet acte allait bouleverser sa vie…

Vous le savez, je suis une grande fan de la maison d'édition Akata et de leurs séries Le mari de mon frère, Éclat(s) d'âme ou encore Aromantic (love) story.
Alors quand j'ai vu qu'ils sortaient une duologie sur la transidentité je ne me suis pas posée de question: je l'ai achetée.

On suit donc Yûji, étudiant à l'université ainsi que ses différents camarades de classes, dont Masaki, de qui il est amoureux, sans pour autant l'avoir jamais dit à qui que ce soit.
On découvre également leurs collègues de classe, dont Ayumi et Etsuko qui auront elles aussi leur place dans l'histoire.

Dans l'ensemble, Celle que je suis est une histoire assez plaisante à lire mais je dois bien avouer que je n'ai pas été autant chamboulée qu'avec les mangas précédents.
J'ai trouvé que les auteurices s'attardaient beaucoup sur des histoires annexes que sur celle de Yûji et j'en ai été un peu frustrée.
J'ai peut-être également trouvé que l'ensemble était un peu trop contemplatif à mon goût.

Cependant, ce manga présente aussi des points intéressants, comme par exemple la narration genrée qui change en même temps que Yûji. Ainsi le premier tome sera majoritairement genré au masculin, alors que le second sera lui au féminin.
Je trouve que cela représente très bien la transition qui s'effectue dans l'esprit de Yûji et dans sa vie en général.

Le style graphique est également très sympa et agréable à lire. A travers celui-ci, les auteurices nous emmènent très facilement dans les années 80, où se déroule l'histoire. Le dessin a un petit côté old-school qui colle parfaitement avec l'ambiance générale du manga.

En conclusion, même si j'avais d'autres attentes par rapport à cette duologie, j'ai tout de même apprécié ma lecture et les personnages qui en font partie.
J'ai été touchée par le personnage de Yüji et par son parcours et j'aurais aimé en savoir encore plus.

Les infos utiles

Le Twitter de Suwaru Koko
Le Twitter de Bingo Morihashi
Parution tome 1: 10 janvier 2019 - Akata
Parution tome 2: 14 mars 2019 - Akata

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D