jeudi 14 septembre 2017

La lune est à nous - Cindy van Wilder


Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. 
Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. 
Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. 
Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. 
Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?

Si vous êtes un tant soit peu actifs sur les réseaux sociaux, vous n'avez pas pu passer à côté du teasing qui entoure La lune est à nous - LLEAN pour les intimes - et dont Cindy nous abreuve depuis des mois.
Pour ma part, depuis que j'avais vu la couverture et lu le pitch, je trépignais d'impatience à l'idée de le lire, même si je savais que je n'en ressortirai pas indemne.

Et même si je m'y attendais, je ne pensais pas que ça allait à ce point être le cas.
Jusqu'ici, tous les livres de Cindy avaient réussi à me toucher d'une manière ou d'une autre. De par son style si particulier et les univers qu'elle a pu créer, que ce soit pour les Outrepasseurs ou pour Memorex, elle est toujours parvenue à m'emmener là où elle le voulait.

Mais avec La lune est à nous je me suis littéralement pris une claque dans la gueule figure. J'ai été chamboulée par autant de justesse dans ses propos, j'ai été touchée en plein coeur et j'ai encore du mal à m'en remettre.

En plongeant dans cette lecture on est submergé par une multitude d'émotions. On passe du rire aux larmes, de la joie à la frustration, puis à la colère, tout cela en seulement quelques page.
Dans ses remerciements, Cindy parle des montagnes russes de l'auteur. Je peux vous assurer que les montagnes russes du lecteur existent bel et bien dans ce roman.

Si je me suis d'emblée attachée à tous les personnages, que ce soit à Olivia, qui fait preuve d'un courage admirable tout au long de ces quelques 400 pages, ou aux personnages secondaires (même si selon moi ce terme ne leur rend pas justice) tels que Seb, Imane, Nounja et les autres, c'est dans le personnage de Max que je me suis le plus retrouvée.
Tout le vécu familial de cet ado m'est revenu en pleine face et a fait écho en moi, comme jamais aucun personnage fictif ne l'avait fait auparavant.

Et je pense que c'est justement ça qui fait la force de ce roman. Chaque lecteur va pouvoir se retrouver, s'identifier à l'un ou l'autre des personnages, car leur vécu est aussi le notre.
De plus, les thématiques abordées, comme les droits des LGBT, le (cyber)harcèlement et le body shaming entre autres, sont plus que jamais d'actualité et ne risquent pas de laisser le lecteur indifférent.  

Mais malgré tout ce qu'il dénonce, ce roman ne se veut pas jugeant. Au contraire, il véhicule un message de tolérance, d'amour et d'acceptation. 
Des choses dont notre société actuelle manque cruellement si vous voulez mon avis.

En conclusion, ce livre est un énorme coup de coeur - au cas où vous ne l'auriez pas encore compris - et je ne peux que vous inciter à vous jeter dessus si vous le croisez en librairie. Vous ne le regretterez pas.


Je remercie les éditions Scrinéo pour ce service presse






Lu en LC avec Caladhiel et Gilwen


Les infos utiles

Le blog de Cindy van Wilder
Sa page Facebook
Son Twitter
Parution: 14 septembre 2017 - Scrineo

6 commentaires:

  1. C'est dans Olivia que je me suis le plus retrouvée. Purée quelle lecture ! Je ne m'en remettrais jamais je crois et c'est tant mieux <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement ce que je disais, tout le monde se retrouve dans au moins un personnage !
      Je ne crois pas que je m'en remettrais non plus ! <3

      Supprimer
  2. Et bah dis donc, ça donne vraiment très envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ça, ça ne pouvait pas me faire plus plaisir ! <3

      Supprimer
  3. Je ne pensais pas non plus que j'allais être touchée à ce point par ce livre. Bon j'ai eu un coup de coeur pour tous les livres de Cindy donc je me doutais bien que j'allais adorer, mais pas à ce point (d'autant que le contemporain YA n'est pas forcément mon genre de prédilection). Mais ce livre a été une grosse claque, pleine d'émotion et de justesse. Je suis ravie d'avoir pu partager cette lecture avec Ellen et toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà, pareil. J'ai adoré tous les livres de Cindy, mais celui-là il est clairement dans mon Top 5 maintenant !!
      C'était une chouette lecture commune, faudra qu'on remette ça ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D