jeudi 7 septembre 2017

Celle dont j'ai toujours rêvé - Meredith Russo


Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres. 
Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. 
Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

Ce roman a assez bien fait parler de lui à sa sortie en février dernier. Il faut dire que le sujet avait de quoi intéresser.
En effet, des romans sur la transidentité il n'y en a pas pléthore en littérature, que ce soit en jeunesse, en YA ou en littérature plus "adulte" et c'est plutôt dommage.
Le seul titre qui me vienne en tête est "Cette fille c'était mon frère" de Julie Anne Peters, paru chez Milan et qui m'avait beaucoup plu, même s'il était très différent de celui-ci.

Amanda Hardy déménage à Lamberville pour vivre chez son père, afin de pouvoir mener une vie d'adolescente normale, loin de son passé où elle était encore un garçon et s'appelait Andrew.
Amanda espère vivre sa terminale le plus calmement possible, en évitant de se faire remarquer. A sa grande surprise elle s'intègre plutôt rapidement et se fait des amies de Layla, Chloé et Anna.

Seule ombre au tableau: il se pourrait bien qu'elle tombe amoureuse de Grant, un lycéen tout à fait charmant, mais à qui elle ne peut décemment révéler son secret.

Ce roman est extrêmement touchant. Tout en abordant la sujet de la transidentité il se raccroche également à la vie des adolescents lambdas.
On aborde des sujets plutôt légers comme les premiers amours, l'amitié et la confiance, mais également de plus durs comme le divorce, le harcèlement et le suicide.

Les chapitres alternent entre la vie actuelle d'Amanda et des scènes de son passé, où on découvre son mal-être en tant qu'Andrew, sa tentative de suicide, puis les débuts de sa transformation.
Cela nous permet de mieux appréhender son personnage, sa psychologie, de comprendre les difficultés qu'elle a traverser avec de pouvoir enfin être elle-même.

Les autres personnages m'ont également beaucoup touché, car ils ont chacun des vies différentes et des problèmes qui leur sont propres, mais qui n'en sont pas moins importants.

Le déroulement de l'histoire est plutôt basique dans sa construction, surtout par rapport à la relation entre Amanda et Grant, mais je pense que c'est justement ça qui en fait un roman fort.
L'autrice nous propose d'évoluer dans un environnement quotidien, qui pourrait tout à fait être le notre, et c'est ce qui fait qu'on se sent proche de tous les protagonistes, et pas seulement d'Amanda.

Ce livre véhicule des idées fortes et importantes, tout en les plaçant dans un contexte normal, voire banal. Tout le monde peut se retrouver dans l'un ou l'autre personnage, dans l'un ou l'autre de ses "problèmes" et c'est ce qui fait que l'on se sent tous concernés par ce roman.

Dernier gros point positif, la note de l'autrice - elle-même transgenre - en fin de roman. Celle-ci nous explique que chaque parcours est différent, qu'elle ne prétend pas avoir la science infuse, mais qu'elle a voulu écrire un roman qui parlerait à tout le monde. Et je pense qu'elle a réussi.

En conclusion, Celle dont j'ai toujours rêvé est un superbe roman qui nous permet de mieux appréhender le sujet de dans transidentité, mais également d'autres sujets que l'on retrouve plus facilement dans la vie de tous les jours.
C'est une lecture qui fait du bien, qui nous laisse croire que le monde peut devenir un peu plus tolérant. Mais c'est surtout un roman à mettre entre toutes les mains, que l'on soit ado ou adulte, concerné ou pas par la question de la transidentité.
L'important c'est de lire ce livre et d'en parler autour de soi.


Les infos utiles

Sortie VO: If I was your girl - 26 janvier 2017 - Usborne Publishing
Sortie VF: 2 février 2017 - PKJ
Ma chronique sur Cette fille c'était mon frère

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D