lundi 3 octobre 2016

Prince Captif, tome 3: Le roi - C.S. Pacat


Deux princes, une seule guerre. 
La vérité a été révélée, et Damen, l’esclave du prince Laurent, doit faire place à Damianos, prince héritier d’Akielos, l’homme que Laurent a juré de tuer. L’avenir de deux royaumes est en jeu. Cernés par l’armée de Kastor au sud et les forces du régent au nord, Damen et Laurent n’ont d’autre choix que s’allier pour reconquérir leurs trônes respectifs. 
Mais même si la fragile confiance qu’ils partagent résiste à la révélation de la véritable identité de Damen, celle-ci suffira-t-elle pour venir à bout de la dernière et plus impitoyable manigance du régent ?

Plus d'un an après avoir lu le tome 2, j'ai enfin pu me procurer ce troisième tome et le dévorer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et j'ai fangirlé tout du long !

Dans le tome précédent, nous avions laissé Damen à Delpha où il avait été reconnu par son ami Nikandros alors qu'il s'apprêtait à rejoindre Laurent sur le champs de bataille, afin de se confronter au Régent et rendre son trône au roi légitime de Vère.

De prime abord, le personnage de Laurent parait toujours aussi froid et calculateur - et soyons réaliste, il l'est - mais peu à peu le vernis se craquelle et nous laisse apercevoir un personnage blessé, mais également un homme capable d'éprouver des sentiments, contrairement à ce qui nous avait été dit dans le premier tome.

Je ne pense pas vous spoiler et vous disant que la relation entre les deux hommes évolue fortement au cours de notre lecture, nous offrant des scènes où il est juste impossible de ne pas afficher un sourire béat. Mais c'est justement ce qui fait tout le charme du bouquin.
Les scènes les plus succulentes étant tout de même celles où les deux rois se retrouvent en public, avec Laurent prenant un malin plaisir à mettre Damen et ses sujets mal à l'aise.

Damen quant à lui reste fidèle à lui-même: un guerrier accompli, totalement à l'aise sur le champs de bataille, mais un incorrigible naïf quand il s'agit de politique. 
Et celui lui jouera bien des tours quand on sait que Laurent excelle dans cette discipline.

Mais si la relation entre nos deux héros évolue, il en est de même pour la situation géo-politique. Les deux hommes vont une nouvelle fois devoir s'allier afin de contrer à la fois Kastor et le Régent, ce dernier ayant plus d'un tour dans son sac pour déstabiliser ses adversaires.
A ce propos, je vous confirme que toute l'action s’accélère dans les cinquante dernières pages et que l'on a bien du mal à ne pas retenir son souffle.

Précisons également que toute l'histoire est menée d'une main de maître par C.S. Pacat, et cela depuis le premier tome.
L'auteure nous emporte dans son univers avec une étonnante facilité, mais également avec un style fluide et agréable comme je les aime.
Une chose est sûre, je suivrai l'actualité de cette dernière avec la plus grande attention.

Tout cela pour vous dire que ce troisième et dernier tome (snif) conclut admirablement bien cette saga et que c'est un vrai déchirement de tourner la dernière page, tant il a été facile de s'attacher à l'histoire et à ses personnages.


Les infos utiles

Le site de C.S. Pacat
Sa page Facebook
Son Twitter
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2




2 commentaires:

  1. Je ne connais pas cette saga, seulement de nom, mais je crois avoir lu quelques avis positifs! A voir donc ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adooooore cette saga !! Le premier tome peut peut-être laisser dubitatif, mais une fois que tu as pris le plis, c'est terrible !! :D

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D