jeudi 3 mars 2016

La prophétie des runes, tome 1 : La rouelle de feu - Catherine Cuenta



«Disparu aujourd’hui, renaîtra demain, car doit régner la lignée de Mérovée.»
Telle est la prophétie qui s’inscrit en runes de feu pour annoncer le retour du prince Childéric. 
Quatre ans plus tard, Mogiane veut croire que la prédiction s’accomplira. Si elle n’a plus l’espoir de trouver un époux depuis une erreur de jeunesse, elle a toujours celui de protéger le domaine de son père contre l’invasion des Huns et les complots de ses ennemis. Des ennemis prêts à tous les maléfices pour empêcher l’accomplissement de la prophétie.

Catherine Cuenca est loin d'être une nouvelle venue dans le monde de l'édition jeunesse, étant donné le nombre de livres parus qu'elle a déjà à son actif. Cependant c'était pour moi une découverte de son univers et de son style d'écriture, et le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai pas été déçue.

Dès les premières pages, nous somme plongés en plein cœur de l'action. Le père et le frère de Mogiane sont partis sur le champs de bataille en compagnie du roi Mérovée afin de combattre l'armée des Huns, laissant la jeune fille à la tête de leur domaine en raison de la maladie qui cloue sa mère au lit.

Mogiane doit donc apprendre à tenir son domaine et faire preuve de courage quand arrive le danger. Cependant la jeune fille n'est pas laissée seule dans sa situation, son père lui ayant confié quelques-uns de ses meilleurs guerriers, avec parmi eux le courageux Friedhelm.

Alors oui, j'avoue que l'on voit venir la romance à dix kilomètres à la ronde, mais cela n'entache en rien l'histoire, car on ne tombe pas dans le mièvre. Cela amène même un peu de piquant, si je puis m'exprimer ainsi.

J'ai d'abord eu un peu de mal à cerner le personnage de Mogiane, très respectueuse des coutumes et de l'honneur de sa famille, mais qui pourtant ne peux plus espérer se marier, à cause d'une erreur de jeunesse. J'avoue que je ne comprenais pas comment la jeune fille telle que décrite dans le roman ait pu commettre une erreur si grave qu'elle l'empêche de se marier.

Mais mis à part ce petit coin d'ombre, on découvre en Mogiane une jeune fille qui a plus de courage et de bravoure que certains guerrier, et qui surtout ne recule pas face à sa peur.
Il faut dire qu'en littérature jeunesse, ça change de tous ces héros masculins que l'on place sur un piédestal.

Malgré que ce soit avant tout un roman pour la jeunesse, ce roman ne manque absolument pas d'action et l'histoire est particulièrement prenante. Une fois le roman commencé, on ne peut plus s'en détacher.

En conclusion, j'ai été très agréablement surprise par la lecture de ce premier tome, tant grâce au personnage principal qu'à toute la mythologie et l'action qu'il renferme. et je n'ai qu'une seule hâte, c'est de pouvoir découvrir le second tome qui s'annonce tout aussi passionnant.

Je remercie les éditions Gulf Stream pour cette lecture

Les infos utiles

Le site de Catherine Cuenca
Le tome 2 "L’Énigme sarmate" paraîtra en mai 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D