lundi 16 novembre 2015

Astérix, tome 36: Le papyrus de César - Jean-Yves Ferri et Didier Conrad,


Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad. 
Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée…

Grande fan de BD que je suis, je ne pouvais pas passer à côté de la sortie du nouvel album d'Astérix, surtout depuis que la série a été reprise par Conrad et Ferri qui l'ont parfaitement remise au goût du jour.

Si j'avais été déçue par les derniers tomes dessinés par Uderzo ("La rentrée Gauloise", "Le ciel lui tome sur la tête" et "L'anniversaire d'Astérix et Obélix") j'avais été agréablement surprise par "Astérix chez les Pictes" qui me ramenait aux albums du petit gaulois que j'appréciais.

C'est donc avec un véritable plaisir que je me suis plongée de ce nouvel album, qui s'est avéré tout à fait à la hauteur de ses prédécesseurs.

On y retrouve une histoire complète qui met en scène tous nos gaulois préférés, et qui nous offre l'humour et les jeux de mots que l'on apprécie tant dans cette BD. Jeux de mot remis au goût du jour, notamment avec l'épisode d'envoi de messages par pigeons voyageurs. Là vraiment, je leur tire mon chapeau !

L'intrigue de l'album est très bien ficelée - on retrouve Astérix et Obélix tentant de déjouer les plans crapuleux des romains - et agrémentée de références toutes plus amusantes les unes que les autres. Je me suis amusée à les relire et à me dire que nos deux nouveaux auteurs ont vraiment de l'imagination concernant cette partie de la BD.

Bien entendu, Conrad et Ferri ne sont pas Goscinny et Uderzo - loin de là - mais il faut vraiment être un grand spécialiste de la BD pour différencier les dessins de Conrad et ceux de Uderzo.
Bien sûr les puristes pourront toujours dire que rien ne vaut les anciens albums, mais pour ma part je pense qu'on a trouvé de très bon successeurs à ces deux bédéistes de talents.

"Astérix et le papyrus de César" est donc est très bon album qui nous replonge avec plaisir dans ce village d'irréductibles gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur romain que l'on aime tant et qui nous offre une petite tranche de rire dans notre quotidien.


Les infos utiles

Le site consacré à Didier Conrad
Ma chronique de Astérix chez les Pictes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D