samedi 10 octobre 2015

A Silent Voice, tome 2 - Yoshitoki Oima


Pour Shoya, devenu le nouveau souffre-douleur de sa classe, rien ne change après le départ de Shoko. Pire, le jeune garçon se rend compte qu’elle faisait preuve de gentillesse à son égard et se sent d’autant plus coupable ! Mis à l’écart pendant toute sa scolarité, il ne parvient plus à se lier aux autres. Il se coupe du monde et finit par perdre toute envie de vivre. Mais l’adolescent n’a jamais oublié la jeune sourde. Il prend donc la résolution de la retrouver pour lui présenter ses excuses avant de mettre fin à ses jours…

Dans ce deuxième tome nous retrouvons nos deux héros là où nous les avions laissés dans le tome précédent: Shoya tente de présenter ses excuses à Shoko, mais celle-ci s'enfuit lorsqu'elle revoit son ancien bourreau.
Au départ Shoya voulait juste présenter ses excuses à son ancienne victime avant de se suicider. Cependant il finit par changer d'avis et essaie de racheter son comportement en côtoyant et en tentant d'aider Shoko, même si pour cela il va devoir faire face à ses erreurs du passé et aux proches de la jeune fille qui ne voient pas tous son retour d'un très bon œil.

Pour ce tome, le thème du handicap de Sholo est toujours présent, mais il se trouve plus en arrière plan. La trame de l'histoire se base sur les réflexions de Shoya par rapport au comportement qu'il a eu vis-à-vis de la jeune fille à l'époque.
Ce deuxième tome est donc énormément basé sur l'introspection et la recherche du pardon.

Le personnage de Shoya a énormément changé entre le premier tome et celui-ci. Le garçon méchant et stupide a fait place à un adolescent solitaire qui a mûrit, qui se pose des questions et qui tente de faire amende honorable par rapport à ses erreurs du passé.

De nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome. Le premier est un camarade de classe de Shoya qui tente de se rapprocher de lui et de devenir son ami. Il est un peu brut de décoffrage, n'a pas sa langue dans sa poche, mais c'est tout ce qui fait son charme.
Ensuite (et sans trop en dévoiler) un personnage proche de l'entourage de Sholo fait son apparition et l'auteur s'amuse un peu à nos dépends avec celui-ci, même si pour ma part je suis restée sur ma première impression qui s'est avérée être la bonne.

En conclusion, les personnages mûrissent, l'histoire est toujours aussi touchante et s'étoffe au fur  et à mesure de notre lecture. Yoshitoki Oima continue sur sa lancée et nous offre un tome encore meilleur que le premier. A Silent Voice est vraiment un manga à découvrir et à partager


Les infos utiles

Ma chronique du tome 1
La série comptera sept tomes au total. Cinq sont déjà sortis en VF


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D