mercredi 20 janvier 2021

Izzie Nobody - Anne Loyer



Izzie vient des quartiers populaires. Elle est intelligente, ça oui. C'est même pour cette raison qu'elle a intégré le très coté lycée Saint-Exupéry. Sa mère en est tellement fière que ça en devient gênant... mais Izzie aimerait bien que cet enthousiasme soit partagé par les élèves qu'elle côtoie à présent. 
Ils l'ont appelée Nobody. Izzie Nobody. Ça sonne bien, hein ? À part ça ils ne sont pas franchement hostiles. Non. Juste indifférents. En fait, dans son nouveau lycée, Izzie n'existe pour personne. Pour personne ? Pas tout à fait. Il y a ce drôle de garçon, là, avec un prénom d'ancêtre : Gustave ! 
Lui aussi est un Nobody. Un premier point commun ?

J'ai découvert ce titre en service presse grâce aux éditions Gulf Stream et j'étais très curieuse de le lire, notamment pour la thématique abordée, à savoir la difficulté de s'intégrer dans un lycée (ou tout autre endroit rassemblant des adolescent finalement).
C'est un sujet qui me parle et qui doit parler à énormément de personnes, car ce n'est pas toujours facile de se faire sa place, quel que soit l'endroit.

Si j'ai plutôt apprécié cette lecture - assez courte - j'ai tout de même eu l'impression de rester très en surface. Je ne me suis pas attachée tant que ça à Izzie, même si elle est la narratrice du roman.
Je ne l'ai pas trouvée antipathique, loin de là, mais j'ai eu du mal avec sa façon de penser et avec son attitude très défaitiste.

Cependant l'histoire a quand même ce petit quelque chose qui fait qu'on s'y intéresse et qu'on continue notre lecture. Peut-être est-ce dû à la longueur des chapitres, que j'ai trouvée parfaite. Ils ne sont ni trop longs, ni trop courts et il rythment très bien le récit, s'arrêtant toujours à des moments pertinents.

La relation qui se tisse peu à peu entre Gus et Izzie est tout de même intéressante, malgré tous les faux-pas que ces deux-là ne cessent de faire. Mais leur maladresse et les quiproquos qui en résultent ont tout de même ce petit côté touchant qui m'a plu.

De plus, le background des différents personnages de ce roman (Izzie, mais aussi sa mère, Gus, Pénéloppe ou encore La Mouette) offre de belles perspectives de discussion avec les plus jeunes.
Le passé de chacun·e à de quoi attendrir et nous permettre de mieux appréhender ce roman.

En conclusion, je pense qu'Izzie Nobody est un titre qui pourrait vraiment plaire au public adolescent. Le roman est court et bien structuré, avec des passages attendrissants.
Et même si personnellement je n'ai pas accroché autant que je l'aurais voulu avec Izzie, nul doute que d'autres trouveront en elle une héroïne qui leur parlera.


Les infos utiles

Le blog d'Anne Loyer
Parution: 18 février 2021 - Gulf Stream

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D