mercredi 9 décembre 2020

Les Quatre Filles du docteur March - Louisa May Alcott

Dans une petite ville du Massachussetts, durant la guerre de Sécession, une famille modeste, quatre jeunes sœurs et leur mère, guette avec inquiétude chaque lettre du père parti au front. 
Mais rien ne peut arrêter la jeunesse, et la vie continue à façonner les destinées de Meg, l’aînée pragmatique et conformiste, Amy la frivole, Jo, la romancière en herbe et féministe avant l’heure, et la douce Beth, à la santé fragile. 
De l’enfance à l’âge adulte, confrontées à la découverte de soi, elles partagent une joie de vivre débordante apprenant la sororité, l’amitié mais aussi le sacrifice. 
Ensemble, ces quatre adolescentes impétueuses sauront réclamer à ce monde bien plus qu’il ne semble pouvoir leur offrir.

Vous le savez je lis assez peu de classiques et de manière générale. J'en ai assez peu lu que ce soit durant mes études ou pour mon plaisir. Pas que cela ne m'intéresse pas, c'est juste que je trouve toujours autre choses à lire à la place. Cela fait plus de dix ans que je dois lire les Liaisons dangereuses...

Tout ça pour dire que je n'avais jamais eu l'occasion de lire Les quatre filles du Docteur March, même si évidemment j'en avais vus diverses adaptations.
La réédition de ce livre chez Gallmeister avec cette sublime couverture était donc l'occasion parfaite pour me lancer. 

Cette édition regroupe d'ailleurs deux romans en un: Little Women et Little Wives. Mais en plus d'être une réédition, c'est aussi une nouvelle traduction. N'ayant jamais lu la première version je ne peux donc pas donner mon avis sur les changements apporter, mais j'aurai tout de même une remarque à formuler: quitte à refaire une traduction, pourquoi n'en avoir pas profiter pour féminiser le mot "auteur" lorsque celui-ci est utilisé pour qualifier Jo ? Non parce que tant qu'à faire, on aurait pu parler "d'autrice" et cela aurait été parfait.
Mais je m'égare, revenons à l'histoire.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture, même s'il m'aura fallu plus d'une semaine pour en venir à bout. Je ne m'étais pas rendue compte du pavé qu'était ce livre avant de le commencer et de me rendre compte que mon marque-page n'avançait pas beaucoup.
C'est peut-être dû au style riche de l'autrice qui a tout de même écrit ce live il y a plus de 150 ans. J'avoue avoir passé quelques passages que je trouvais trop longs, mais c'est arrivé deux ou trois fois.

J'ai aussi plus apprécié la première partie que la seconde, dont certains passages m'ont parfois dérangés,  notamment en ce qui concerne les devoirs d'une femme envers son époux et ses enfants. Mais là encore, il faut remettre le livre dans son contexte et se rappeler l'époque à laquelle il a été écrit.
Car pour le reste, le livre est quand même très moderne pour l'époque, notamment en ce qui concerne le personnage de Jo.

J'ai donc apprécié de suivre la vie de nos quatre héroïnes, même si je connaissais déjà les grands bouleversements de cette histoire. Cela n'a cependant rien enlevé au plaisir de cette lecture, car la plume de l'autrice est très plaisante et aussi parce que j'ai pu découvrir des passages moins connus, car supprimés des diverses adaptations.

En conclusion, je suis très contente d'avoir enfin pu faire cette lecture de ce classique de la littérature. J'ai aimé découvrir le quotidien de ces quatre filles, puis femmes et j'ai même très envie de lire les autres titres de la série. 
Je pense d'ailleurs me les procurer assez vite.

Les infos utiles

Parution VO: Little Women - 1868  
Parution VF: 3 septembre 2020 - Editions Gallmeister

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D