vendredi 31 juillet 2020

My other Addictions #68



Comme d'habitude pour ce rendez-vous mensuel, je vous parle des films et séries que j'ai récemment bingés 😉

Les films que j'ai vus chez moi

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Roger Rabbit est au trente-sixième dessous. Autrefois sacré star du cinéma d'animation, le lapin blanc est fortement préoccupé pendant les tournages depuis qu'il soupçonne sa femme, la sublime Jessica Rabbit, de le tromper. Le studio qui emploie Roger décide d'engager un privé, Eddie Valliant, pour découvrir ce qui se cache derrière cette histoire bien plus complexe qu'il n'y parait !

Oui bon, je n'avais jamais vu Roger Rabbit... C'est pas un drame, si ?
Plus sérieusement, je suis contente d'avoir enfin vu ce classique, parce que c'était assez distrayant.
Je me suis laissée prendre au jeu, même si j'avais rapidement deviné les ficelles de l'intrigue.

Un chouette divertissement en somme.

Feel the Beat

Après un échec cuisant à Broadway, une danseuse égocentrique rentrée à contrecœur à la maison accepte de former les jeunes peu doués de la troupe locale pour un concours.

Là encore, pas de grosse surprise par rapport à l'histoire. Quand on lance ce genre de film, au bout de cinq minutes on sait déjà comment tout va se terminer: l'héroïne va d'abord être une peste, puis se remettre peu à peu en question, aidée par son ex et/ou love interest, va finalement atteindre son but et va vivre heureuse toute sa vie.

J'ai loupé un truc ?

Après, on regarde ça en connaissance de cause, et on passe souvent un moment agréable quand même. Ça n'est pas le film du siècle, mais pour une soirée posée dans le canap' ça fait le job !


Road House

Dalton a toutes les qualifications requises pour avoir un boulot stable et une vie tranquille, mais il préfère vivre sa vie. Voilà pourquoi il se retrouve vigile au Double Deuce, un bar de Jasper. Lors de sa première nuit de travail, il est blessé, mais aussitôt recueilli et soigné par Elizabeth Clay, une jeune et belle doctoresse. Malheureusement, Brad Wesley, qui règne en maître sur le crime à Jasper, est intéressé par la jeune femme...

Après avoir re-re-re-re-revu Dirty Dancing avec mes cousines, ces dernières m'ont proposé de découvrir Road House, toujours avec Patrick Swayze, évidemment.

Soyons honnête: l'intérêt de ce film réside uniquement en la présence de Patrick Swayze, parce que niveau scénario, là encore pas de grosses surprises.
On découvre le monde des boîtes de nuits, avec Dalton comme videur vedette, que toutes les boîtes veulent embaucher pour faire la sécurité.
Et évidemment il va y avoir un conflit avec un mec riche et puissant et évidemment il va aussi y avoir une histoire d'amour avec une belle blonde...

Bon, le film date aussi de 1990, donc c'est aussi parfois un peu sexiste sur les bords, mais que voulez-vous. Pour l'époque ce n'est pas le pire film en la matière non plus.

Bref, à voir aussi, mais sans rien en attendre de particulier.

Rocket Man

Rocketman est l’épopée rock d’une star au destin exceptionnel. Biopic consacré au chanteur Elton John et à son fantastique destin, le film retrace la vie de la star britannique depuis ses années d’enfance jusqu’à son avènement en tant que rock star

Là par contre, énooooorme coup de cœur pour ce film ! 
J'avoue que je n'en attendais pas grand chose, mais ayant entendu qu'il était encore meilleur que Bohemian Rhapsody, j'étais quand même curieuse de le découvrir.
Je ne connais pas l'histoire d'Elton John aussi bien que celle de Mercury, donc je ne peux pas vraiment me prononcer sur le respect de la réalité, mais visuellement ce film était magnifique !

Le personnage d'Elton, incarné par Taron Egerton m'a tout de suite émue et je m'y suis rapidement attachée.
C'était très intéressant de suivre son enfance et puis son évolution dans le monde de la musique, puis sa descente aux enfers, causée en grande partie par John Reid.

J'ai également eu un énorme coup de cœur pour Bernie Taupin, le parolier principal et ami d'Elton John.
Bon, il faut avouer que le fait qu'il soit joué par Jamie Bell il a bien changé Billy Elliot ! a grandement contribué à ce que je l'apprécie... 

Bref, gros coup de cœur pour ce film. Par contre, si vous n'êtes pas friands des comédies musicales, passez votre chemin, parce que le film est construit de la même manière.



The House with the Clock in its Wall

Élevé par son oncle Jonathan, un authentique magicien, Lewis a grandi dans un monde fait de magie et de merveilleux. Mais quand le jeune garçon découvre que leur propriétaire, un sorcier du nom d'Isaac Izard, pourrait déclencher la fin du monde, une course contre la montre s'engage pour empêcher que ce plan maléfique n'aboutisse.

Un film découvert un peu par hasard lors d'une soirée chez un ami fan de Jack Black.
J'avais vu passer la bande annonce du film à l'époque où il était sorti au cinéma, mais je n'y avais pas prêté plus d'attention que cela.

Au final c'est une découverte plutôt sympa.
L'histoire est agréable à suivre et l'association de Jack Black et de Cate Blanchett matche vraiment bien.
C'est mignon, c'est drôle et c'est même parfois émouvant.
A voir pour passer un bon moment en famille. 


Late Night

Une présentatrice de late show découvre qu'elle risque de perdre son emploi après avoir embauché une scénariste qui revitalise à la fois son émission et sa vie.

Ici encore, c'est une réelle belle découverte que ce film !

J'ai été attirée par ce dernier parce qu'une des protagonistes principale est jouée par Emma Thompson que j'apprécie énormément. Et puis j'ai réalisé que la seconde héroïne était interprétée par Mindy Kaling la créatrice de la série Never have I ever, que j'ai adorée !
Ce film ne pouvait être qu'une bonne surprise, non ?

Hé bien oui ! Parce qu'en plus d'être assez bien foutu, ce film dénonce le white privilege qui existe partout, et notamment dans le monde de la télévision.
Late Night nous montre donc à quel point ce concept est ancré dans notre société et à quel point il est difficile de s'en départir.

Tout cela est fait de manière très habile et réfléchie, en opposant deux femme à la forte personnalité, qui vont chacune défendre leur point de vues et leurs intérêts.

Vraiment une très très bonne découverte que je recommande chaudement !


The Kissing Booth

La suite des aventures amoureuses d'Elle, Noah, et Lee

Oui bon, je me suis laissée avoir... J'avais déjà vu le premier, il était évident que j'allais regarder le deuxième, même si nous savons tous très bien que ce genre de film ne passe - pas du tout ! - le test de Bechdel...

Encore une fois, je regarde ce film en connaissance de cause, et heureusement parce que sinon il y aurait de quoi se taper la tête au mur. 
Alors voilà, c'était pas mal si on fait abstraction de tous les aspects sexistes du film.



Les séries que j'ai regardées

Grey's Anatomy
Saison 10
Saison 11

Meredith Grey fait son entrée en tant qu'interne en chirurgie au Seattle Grace Hospital. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que l'homme avec qui elle a couché hier soir est aussi... son boss, le "Docteur Mamour". On suivra ses aventures ainsi que celles des autres internes (Cristina Yang, Izzie Stevens, George O'Malley et Alex Karev). Dans un lieu où la vie et la mort sont si proches, l'amour devient omniprésent.

Mine de rien, j'avance bien dans cette série. Deux à trois saisons par mois. J'aurais fini plus vite que je ne le pense - et heureusement, parce qu'il est temps que cette obsession cesse !

Bref, tout ça pour dire que ça y est, j'ai revu le moment fatidique de la mort de Derek (ne venez pas crier au spoil, ça fait 5 ans que cette saison est sortie...) et ça m'émeut toujours autant. 
Akexa & Katie
Saison 4

Deux meilleures amies, Alexa et Katie, débutent avec joie leur première année de lycée. Mais un événement va les faire se sentir tenues à l'écart, alors que faire partie du groupe semble si important…

Bouuuuhouhouuu
Ça y est, Alexa & Katie c'est fini ! 
Je suis en PLS .

Cette série était tellement mignonne que j'en aurais bien regardé dix saisons de plus (non je n'exagère pas).
J'ai adoré cette saison du début à la fin, et j'ai même versé un torrent de larmes lors du dernier épisode. Ça me fait toujours ça quand c'est super émouvant.

Bon, avec un peu de chance, Netflix pourrait bien nous faire un spin-off sur leur vie à l'université, non ? Non ? Vraiment pas ?

See
Saison 1

Dans le futur, alors que la race humaine a perdu le sens de la vue et que la société doit trouver d'autres façons d'intéragir, de chasser, de construire et tout simplement de survivre, tout est bousculé le jour où des jumeaux naissent avec le sens de la vue...

Je profite de l'abonnement d'un an gratuit à AppelTV+ que j'ai eu avec l'achat de mon nouvel Iphone pour découvrir des séries que je voulais voir depuis longtemps et See en fait partie.

J'étais intriguée par le pitch de cette saison et j'étais curieuse de découvrir comment l'humanité devenue aveugle pouvait bien se débrouiller pour vivre.
Finalement, l'ensemble paraît assez cohérent, même si certaines choses me font parfois tiquer.

Cela dit, niveau suspense, on repassera, parce que je trouve que toute l'intrigue est un poil téléphonée. Je n'ai pas encore été très surprise par les événements, mais je vais attendre d'avoir vu les deux derniers épisodes de la saison pour me faire un avis plus tranché.


Las Chicas del Cable
Saison 5
Épisodes 1-8

En 1929, quatre jeunes femmes quittent leur province pour Madrid afin de travailler dans la première grande entreprise de télécommunications.

Posons tout de suite les bases: vu le fiasco de la saison 4, je n'attendais vraiment pas grand chose de cette ultime saison.
J'ai déjà attendu que Netflix nous mette l'intégralité du truc à disposition, parce que ce principe de découper une saison en deux m'énervais déjà un poil.
Et puis j'y suis allée un peu à reculons et j'ai trouvé l'astuce pour la regarder sans trop m'énerver: mettre un épisode en route quand je fais ma séance de vélo d'appartement !

Au moins pendant ce temps-là je suis trop occupée pour lever les yeux au ciel.
Plus sérieusement, je dois dire que j'ai été agréablement surprise par la première partie qui m'a donné l'impression de retrouver l'ambiance des premières saisons.
Par contre, je dois dire que cette deuxième partie me laisse perplexe et j'ai bien l'impression qu'elle va partir en cacahouète.
La fin de l'épisode 8 me semble déjà too much, je me demande ce qu'on va nous inventer pour les deux derniers.

Enfin, au moins après ça, ce sera fini.



Modern Family

Saison 1

Quand les familles voisines Pritchett, Delgado et Dunphy acceptent qu'un documentaire soit tourné sur leurs vies, elles étaient loin d'imaginer qu'elles allaient tant en révéler... Jay Pritchett a rencontré la très sexy colombienne Gloria Delgado le jour où son épouse l'a quitté. Leur différence d'âge est pour lui un challenge de tous les jours. Sa fille, Claire, a elle-même bien du mal à gérer sa vie de famille depuis que son mari, Phil, est persuadé d'être en phase avec ses enfants adolescents alors qu'il ne fait que les embarrasser ! Quant au frère de Claire, Mitchell, il vit avec son petit ami Cameron et ils viennent d'adopter Lily, une petite vietnamienne...

J'ai eu envie de reprendre cette série dont j'avais vu un épisode plic-ploc il y a déjà un moment et mon frère a voulu être de la partie.
Nous avons donc regardé quelques épisodes quand on mangeait ensemble, pour dire d'avoir quelque chose à regarder ou tout du moins un bruit de fond.

Autant vous dire que cette série a vraiment mal vieilli ! Elle date pourtant de 2009, mais je ne me rappelais plus à quel point elle était sexiste - et même homophobe, alors qu'il y a un couple gay dans le lot.

Certains épisodes me donnent envie de retourner des meubles, tant les propos des personnages sont offensants pour au moins une catégorie de personnes.
Et ne parlons même pas du personnage de Phil que j'ai envie de tarter à chaque fois qu'il ouvre la bouche !
Non mais sérieux, cet homme ne mériterait qu'une seule chose: que sa femme le quitte et le laisse se démerder avec la maison et les gosses.

Bref, vu mon état de nerfs quand je regarde cette série, je ne suis pas certaine de persévérer. 

4 commentaires:

  1. J'ai aussi regardé Feel the Beat... Autant j'ai apprécié quand il était question de danse, autant je n'ai cessé de lever les yeux au ciel pour le côté amourette ^^

    Akexa & Katie me plaît bien aussi. Pour le moment, j'ai vu la première saison et une partie de la deuxième.

    Rocket Man me tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha oui pareil, le côté amourette du film on s'en passerait bien (et puis on sait qu'ils vont finir ensemble au bout de 10m du film alors...)
      Alexa & Katie c'était ma dose de douceur au quotidien <3
      Rocket Man est excellent !

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup Mindy Kaling et Emma Thompson, le film ne pouvait être que réussi ^^(mais je ne l'ai pas vu encore). Raaah pareil pour The Kissing Booth 2, j'ai envie de le regarder mais je n'en attends pas grand chose du tout.
    AH mince pour Modern Familly, justement on aurait cru que ce serait bien traité... malheureusement non, je ne savais pas et je ne regarderais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Late Night est vraiment trop bien, je pense que tu vas aimer !
      The Kissing Booth c'est le genre de truc que tu regardes alors que tu sais que c'est niais et sexiste... Mais bon, personne n'est parfait !
      Et au moins, nous on le regarde en connaissance de cause ;-)
      Je vais voir si ça s'améliore par la suite pour Modern Family, mais pas tout de suite ^^

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D