vendredi 27 mars 2020

My other addictions #64



Comme d'habitude pour ce rendez-vous mensuel, je vous parle des films et séries que j'ai récemment bingés 😉

Les films que j'ai vus chez moi

Charlie's Angels

Les Charlie’s Angels ont toujours assuré la sécurité de leurs clients grâce à leurs compétences hors du commun. L’agence Townsend a maintenant étendu ses activités à l’international, avec les femmes les plus intelligentes, les plus téméraires et les mieux entraînées du monde entier – de multiples équipes de Charlie’s Angels affrontant les missions les plus périlleuses, chacune guidée par son propre Bosley.

Je n'ai jamais regardé les premiers films des Charlie's Angels, mais avec ce nouveau casting, j'ai eu envie de me lancer.
J'avais entendu pas mal de mauvaises critiques à propos de ce film, mais comme je n'en attendais rien de spécial, cela m'importait peu.

Et finalement j'ai été très agréablement surprise par ce film. Cela reste un blockbuster américain, avec tout ce que cela implique d'action et d'événements sortant de l'ordinaire, mais j'ai déjà vu pire !

En plus, j'ai beaucoup apprécié le casting. Je trouve que Kristen Stewart est vraiment très bonne dans le rôle de Sabina. C'est un rôle qui lui va très bien et j'espère qu'elle en trouvera d'autres dans le même goût.

En tout cas, s'il y a une suite, je serai super intéressée !


Portrait de la jeune fille en feu

Sur une île isolée en Bretagne, à la fin du XVIIIème siècle, une peintre est mandatée pour faire le portrait de mariage d’une jeune femme.

Avec tout ce que l'on a entendu et vu en ce début d'année à propos de Polanski et des César, j'avais très envie de contrer un peu cela en regardant les films qui étaient également nominé aux César, et notamment celui-ci car le personnage principal est incarné par Adèle Haenel et que je ne l'avais jamais vue dans un film.
Et si en plus, je pouvais voir un film de Céline Sciamma, c'était tout bénef !

Finalement ce film aura été un très bonne surprise. J'avais un peu peur qu'il ne soit pas tellement accessible, comme c'est souvent le cas avec des films récompensés par des prix, mais il n'en était rien.
J'ai passé un très bon moment avec ce film et j'ai adoré voir évoluer ces trois personnages féminins intéressants.

Après, c'est clair que ce n'est pas un film que l'on regarde après une journée de boulot quand on est crevé. Mais c'est clairement un film à voir.


On the Basis of Sex

Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg fait équipe avec son mari Marty pour mettre fin à un siècle de discrimination à l'encontre des femmes. 
Elle se battra devant la Cour d'appel, puis ira jusqu'à la Cour suprême...

Cela fait un petit temps que j'essaie de voir ce film, sans parvenir à le trouver dans de bonnes conditions.
Heureusement mon obstination a porté ses fruits et j'ai enfin pu voir ce film qui me tentait.

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui montre à quel point la position des femmes a évolué au cours du XXe siècle. Le combat de Ruth Ginsburg a permis énormément de choses aux USA (et par extension chez nous aussi) et c'était très intéressant de connaître cette histoire.

Et puis j'aime beaucoup Felicity Jones depuis que je l'ai vue dans The Theory of Everything et je trouve qu'elle incarnait magnifiquement ce personnage intéressant.

The Passenger

Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. 
Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers !

Pour le coup, j'ai regardé ce film complètement par hasard la dernière fois que je suis allée chez ma maman. Il passait à la TV, on est tombée dessus et on a été intriguée par l'histoire.
Bon, le fait que le personnage principal soit incarné par Liam Neeson n'y est pas totalement étranger, je dois l'admettre...

Si on a déjà vu Taken et Non-Stop avec le même acteur, on sait comment ce genre de film se déroule, mais je trouve que ce film était tout de même sympa à regarder.
J'ai douté jusqu'au dernier moment de l'identité du coupable et c'était plutôt cool d'émettre des hypothèses à ce sujet.

Et puis bon, j'aime beaucoup Liam Neeson !

Les séries que j'ai regardées

I am not okay with this
Saison 1

Sydney, son quotidien fait de moments honteux au lycée, de soucis familiaux, d'amour à sens unique pour sa meilleure amie... sans oublier ses nouveaux super-pouvoirs !

Série conseillée par ma collègue et qui a fait mouche.
Je ne saurai pas trop comment décrire cette série, mais tout ce que je peux dire c'est qu'elle est assez atypique. Dans le bon sens, rassurez-vous.
Cela dit, je ne m'attendais vraiment pas au dernier épisode ! Wouaw !
J'ai vraiment hâte de voir la suite.


Queer eye: We're in Japan
Saison 1

L’équipe de Queer Eye apporte au pays du soleil levant ses talents de métamorphose.

Un petit moment de douceur passé avec la Dream Team au Japon. C'était tout ce dont j'avais besoin à ce moment-là, et je dois avouer que vu le contexte, cela peut faire du bien à beaucoup de monde !


DanMachi: Is It Wrong To Try To Pick Up Girls In A Dungeon?
Saison 1

Dans la ville d'Orario, nombres aventuriers intrépides partent à la conquête du sombre labyrinthe sous-terrain nommé Dungeon à la recherche de gloire et de fortune. 
Mais alors que la richesse et la renommée promise est suffisante pour insister à l'exploration du Dungeon, Bell Cranel, qui pourrait devenir un héros extraordinaire, a des plans bien plus important : Il veut draguer des filles !

Grande découverte grâce à ma copine Mallou14: la première saison de l'animé de DanMachi est disponible sur Netflix !!
Moi qui adore les light novel, j'avais très envie de voir ce que cela donnait en animé. Et bien je ne suis vraiment pas déçue !

Evidemment, on a toujours beaucoup plus de détails dans les livres, c'est évident, mais pour le coup cet animé est vraiment très bien adapté.
J'ai pu revivre des passages qui m'avaient beaucoup plu durant mes lectures et ainsi me figurer certains personnages de la saga.

Je suis juste frustrée que la deuxième saison ne soit pas dispo...


Self Made
Saison 1

L'histoire vraie de la première millionnaire noire des États-Unis : Sarah Breedlove, plus connue sous le nom de Madam C.J. Walker. Cette dernière avait créé des produits spécifiquement pour la population noire au tournant du 20ème siècle. A une époque où la ségrégation existe, Breedlove a surmonté tous les obstacles et, grâce à sa fortune et sa ténacité, a permis des avancées.

Dernière série que j'ai pu voir ce mois-ci, mais qui a rapidement été vue étant donné qu'elle ne compte que 4 épisodes.
Mais finalement il n'en fallait pas plus et j'ai été heureuse de connaître l'histoire de cette femme que je ne connaissais pratiquement pas.
Et puis, j'aime beaucoup Octavia Spencer et je trouve que c'est un rôle qui lui allait vraiment très bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D