mercredi 12 juin 2019

Un été givré - Siobhan Vivian


Cela fait plus de soixante-dix ans que la boutique de glaces fondée par Molly Meade a une équipe exclusivement féminine. Depuis trois ans, Amelia et Cate, devenues inséparables, y travaillent tous les étés. Et cette année a une saveur toute particulière, car Amelia va enfiler pour la première fois la casquette de manager. 
Une saveur qui se fait douce-amère lorsque Molly, la fondatrice, les quitte brusquement, laissant l'avenir du stand de glaces le plus aimé de la ville en suspens... Jusqu'à ce que Grady, son petit-neveu, décide de reprendre les choses en main. Face à cette équipe de filles soudées et fermement opposées au moindre changement, le jeune homme est prêt à tout pour se faire accepter... à moins que tous ses efforts n'aient qu'un seul but : faire fondre le cœur d'Amelia?

Comme très souvent j'ai commencé ce livre sans trop savoir à quoi m'attendre. J'avais lu la quatrième de couverture en coup de vent et je n'avais qu'une très vague idée de ce qui m'attendait. Je n'avais retenu que deux choses: des ados et des glaces.
Et finalement c'est une description assez fidèle du roman que j'ai découvert.

Dans ce roman nous suivons donc Amelia, une jeune fille de dix-sept ans qui effectue son dernier job d'été dans sa petite ville avant de partir à la fac. Mais son job d'été n'est pas tellement ordinaire, car elle fait partie des fille de Meade Creamery, un stand de glace géré uniquement par des filles.

Ce stand tient particulièrement à coeur à Amelia, car il fait pratiquement office de seconde famille.  Toutes les filles qui y travaillent sont là les unes pour les autres, forment une équipe soudée et initient chaque année de nouvelles recrues qui reprendront le flambeau.
Meade Creamery forme en quelque sorte une sororité.

Cependant tout est chamboulé à la mort de la fondatrice Molly Meade qui lègue sa boutique à Grady, son petit-neveu en fac de commerce.
L'été d'Amelia et des autres filles va donc être chamboulé par cette arrivée inopinée.

Dans l'ensemble, Un été givré était un roman plutôt agréable à lire, même s'il ne réservait pas de surprise particulière. En effet, dès le début j'avais une idée très précise de comment tout allait se dérouler, et je dois dire que je ne m'étais pas trompée.
Mais je me suis tout de même laissée prendre au jeu et au style de l'autrice et le roman a coulé tout seul.

Amelia est une jeune fille à laquelle on s'attache d'emblée, d'autant plus qu'elle est notre narratrice. Elle est dotée d'une grande sensibilité et on sent son profond attachement pour Meade Creamery et tout ce qu'elle y a vécu. Elle manque néanmoins de caractère à mon goût. En effet, j'aurais aimé qu'elle se rebelle un peu plus dans certaines situations.

Pour ce qui est de Grady, c'est le book boyfriend par excellence. Il est gentil et apparemment plutôt beau gosse, mais à des relations tendues avec son père qui veut faire de lui un grand homme d'affaires (vous le sentez arriver le plot twist vous aussi ?).
La relation qui se construit entre Amelia et lui est assez agréable à suivre, même si elle ne suscite pas de grand étonnement.

Par contre, il y a un point qui m'a réellement hérissé le poil durant ma lecture, c'est la dynamique existant entre Amelia et Cate, sa meilleure amie. Durant toute ma lecture, j'ai réellement eu l'impression d'assister à une perpétuelle interaction dominant-dominé.

Je n'irai pas jusqu'à dire que leur amitié est toxique, mais j'ai souvent trouvé Cate incroyablement égoïste et insouciante envers Amelia. Et celle-ci se laisse royalement marcher sur les pieds, sous prétexte que Cate et elle sont totalement différentes l'une de l'autre et que c'est presque un miracle qu'elles soient amies. Mais selon moi, si elles s'entendent si bien, c'est parce qu'Amelia a très souvent tendance à s'écraser en présence de Cate.
Ainsi, les passages mettant en scène les deux filles ont souvent eu tendance à me faire lever les yeux au ciel.

En conclusion, Un été givré n'est pas un roman que je qualifierai de surprenant, mais il avait l'avantage de se laisser lire.
Et même si les passages concernant Amelia et Cate avaient tendance à me hérisser les poils, j'ai beaucoup apprécié découvrir le passé de Molly Meade ainsi que la dynamique créée entre Amelia et Grady.
Ce ne sera évidemment pas le roman du siècle, mais en matière de romance à lire à la plage, le livre fait le job.


Les infos utiles

Le site de Siobhan Vivian
Son Twitter
Parution VO: Stay Sweet - 24 avril 2018 - Simon & Schuster Books for Young Readers
Parution VF: 25 avril 2019 - Michel Lafon

2 commentaires:

  1. Hello
    Je voulais trop le lire ! Ton avis me conforte dans mon idée, c'est parfait pour l'été ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je pensais que tu l'avais lu. Oui il est sympa et ira bien avec la saison ;-)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D