jeudi 18 octobre 2018

Annie Sullivan & Helen Keller - Joseph Lambert


Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois, suite à une maladie. Elle se trouve alors dans l’incapacité de communiquer avec son entourage, si ce n’est avec quelques gestes maladroits. 
Sa vie va être bouleversée l’année de ses six ans, quand ses parents engagent Annie Sullivan comme préceptrice. Elle-même malvoyante, celle-ci a appris à enseigner la langue des signes à l’Institut Perkins pour les aveugles. Elle va prendre en charge l’éducation d’Helen Keller, et, au fil des mois, réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais aussi à lui apprendre la langue des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amies à vie. 
Annie Sullivan et Helen Keller relate l’histoire de cette extraordinaire rencontre. Une véritable leçon d’humanité, magnifiquement dessinée par Joseph Lambert.

Achetée par ma collègue pour la bibliothèque, j'ai été intriguée par cette BD pendant que j'étais en train de la catalographier.
La couverture étant déjà très belle, ce sont les premières planches qui m'ont accroché et qui m'ont donné envie d'en découvrir plus.

Si j'avais déjà vaguement entendu parler d'Helen Keller, mes connaissances à son propos étaient assez vagues: je savais qu'elle était aveugle et sourde et qu'elle était assez connue, mais ça s'arrêtait là.
Cela faisait une raison supplémentaire de me pencher sur cette BD.


Il faut avouer que le style de dessin est plutôt particulier. C'est un trait auquel on est finalement assez peu habitué dans la BD "traditionnelle".
Cependant, avec son style si particulier, Joseph Lambert a su trouver une façon très belle et très intelligente de nous partager le quotidien d'Helen, notamment grâce à ces cases noires agrémentées par les perceptions de la fillette. 
C'est incroyablement bien fait et cela permet au lecteur de mieux appréhender la situation de cette dernière.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est totalement biographique et raconte le quotidien d'Helen et de sa préceptrice Annie Sullivan. 
Si au départ rien n'était joué, les deux jeunes femmes ont su petit à petit s'apprivoiser pour finalement parvenir à une entente qui leur permettra de s'aider l'une l'autre. Entente qui finira par se muer en une véritable amitié.
L'histoire se centre évidemment sur Helen, mais on en apprend également beaucoup sur la vie et l'enfance difficile d'Annie.


On sent dans cette BD, la volonté de l'auteur de rendre justice à ces deux femmes exceptionnelles. On imagine toutes les recherches qu'il a dû faire afin de créer sa BD.
Celle-ci se termine d'ailleurs par quelques pages de notes explicatives sur certains passages de la BD, ainsi que sur ses divers protagonistes.

En bref, Annie Sullivan & Helen Keller est une très belle BD, douce et tendre, même si certains passages peuvent nous faire grincer des dents par rapports aux réflexions de certains personnages. 
A aucun moment on ne sombre dans le pathos ou l'apitoiement, alors que la frontière et mince entre ceux-ci et la justesse que l'auteur est parvenu à donner à son livre.


Les infos utiles 

Parution: 23 octobre 2013 - Editions Cà et là
La BD a reçu le Prix Eisner en 2013
Elle a également fait partie de la sélection officielle du Festival d'Angoulême en 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D