samedi 9 juin 2018

Point cardinal - Léonor de Récondo


Sur le parking d'un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses cheville : ses gestes ressemblent à un arrachement.
Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l'ordre dans sa voiture. Il s'apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner.. 
Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s'est longtemps abandonné à leur bonheur calme. 
Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu'ils ont bâti ensemble. A son retour, Solange trouve un cheveux blond...

Comment trouver les mots justes pour parler de ce livre, et surtout du sujet qu'il aborde? Ce n'est pas simple, mais je vais m'y essayer avec tout la bienveillance possible.

Nous suivons donc Laurent, mari et père de famille qui pourrait avoir l'air de mener une existence ordinaire et même plutôt banal, si le samedi soir il ne devenait pas Mathilda.
Mathilda est un femme blonde, élégante et sûre d'elle qui aime sortir faire la fête au Zanzibar avec ses amies.
Mais lorsque Mathilda sort du Zanzibar et retourne à sa voiture, elle redevient Laurent, qui se démaquille et se rhabille avant de rentrer chez lui pour dîner en famille.

L'histoire pourrait s'arrêter là, si un jour Solange soupçonnant Laurent d'adultère, ne découvrait la vérité. Une vérité qui va faire voler en éclat tout ce qu'ils pensaient savoir l'un sur l'autre et qui va les confronter à la réalité: Laurent est et a toujours été une femme.

Commence alors un long processus de quête d'identité, qui va bouleverser le couple et ses enfants, mais également tout son entourage.

Point cardinal est un roman que j'ai énormément apprécié. Je l'ai dévoré d'une traite en un seul jour tellement j'étais prise dedans.
Il faut dire que le style de Léonor de Récondo y est déjà pour beaucoup. Ce dernier est haché, sec et incisif. Les chapitres sont ultra courts (à peine 2 pages à chaque fois) et pourtant ils font l'effet d'une gifle. L'autrice ne prend donc pas de pincettes, ni avec ses lecteurs, ni avec ses personnages.

Le seul bémol que je peux trouver à ce roman, c'est que parfois tout parait un peu trop simple. A partir du moment où la famille de Laurent est au courant de sa transidentité, les événement s’enchaînent à vitesse grand V et bientôt celui-ci se retrouve avec une ordonnance pour des hormones  et une date d'opération.
Pour ce qui est de la famille de Laurent, j'ai trouvé leurs réactions un peu trop conventionnelles. C'est évidemment le fils de Laurent qui a le plus de mal à accepter la chose, alors que sa femme et sa fille ont l'air de plutôt bien le prendre - même si parfois Solange semble plus résignée que compréhensive.

Cependant, Point Cardinal aura au moins eu le mérite d'aborder le sujet de la transidentité. Peut-être pas de la meilleure manière qui soit, mais je pense que ce livre a été écrit avec toute la bonne volonté du monde.
A mon sens, il permet au moins de faire un premier pas vers ce sujet encore très tabou et qui n'est pas souvent abordé en littérature francophone à l'heure actuelle.


Les infos utiles

Parution: 24 août 2017 - Editions Sabine Wespieser
Point cardinal a reçu le Prix du roman des étudiants France Culture - Télérama 2017
(Résumé issu du blog de Margaud Liseuse)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D