vendredi 2 février 2018

My other addictions #40



Ce mois-ci je n'ai pas regardé énormément de séries différentes, tout simplement parce que je me suis concentrée sur une seule durant une grande partie du mois de janvier (et je n'ai toujours pas terminé).
Je profite cependant de n'avoir pas grand chose à présenter pour vous parler de deux séries que j'ai regardé en novembre-décembre, mais dont j'avais totalement oublié de vous parler.
Mieux vaut tard que jamais, non ?

Les films que j'ai vus au cinéma

Pas de cinéma pour moi ce mois-ci

Les films que j'ai vus chez moi

What happened to Monday

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. 
Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. 
Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

Ce sont mes amies qui m'ont conseillé de voir ce film, et même si elles ont bien fait, je suis encore traumatisée ^^

En lisant le synopsis, je ne m'attendais pas du tout à voir un tel film. Je ne m'attendais pas à un film gentillet, mais j'ai été très surprise par la tournure des événements.
Je ne peux malheureusement pas en dire plus car je risquerai de vous spoiler. Sachez juste que ce film vaut vraiment la peine d'être vu et qu'il ne vous laissera pas indifférents.



Les séries que j'ai regardées

La petite maison dans la prairie

Saison 1
Saison 2
Saison 3
Saison 4
Episodes 1 à 9

Suivez les aventures d'une famille de pionniers américains, les Ingalls, avec leurs trois enfants, dans la petite ville de Walnut Grove. De la joie aux drames, leur vie est une série d'épreuves.

Cela va peut-être vous étonner, mais je n'ai jamais vu cette série en entier. J'ai vu des épisodes par-ci par-là quand j'étais petite, mais vu que nous n'avions pas de TV chez moi je ne pouvais pas être assidue dans mon visionnage.

Du coup, je suis plutôt contente de pouvoir la visionner en entier. C'est une petite série doudou que j'aime beaucoup, même si je verse parfois ma petite larme.

Et vu le nombre de saisons et d'épisode que compte chaque saison, je n'ai pratiquement regardé que ça durant le mois de janvier. 
Ceci explique également pourquoi j'ai très peu lu durant le mois écoulé ^^


Girlboss

Saison 1
Épisodes 3 à13

Rebelle et fauchée, Sophia se bat pour créer un véritable empire en ligne tout en apprenant à être la patronne. Une série comique inspirée du best-seller #Girlboss.

Même si j'ai souvent été exaspérée par le comportement de Sophia, j'ai continué de regarder cette série jusqu'à la fin, et je l'ai plutôt bien appréciée.

Attention, ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça reste plutôt sympa à regarder en soirée, quand on n'a a pas trop envie de réfléchir.

Et même si Sophia n'est pas la personne la plus sympa de l'univers, on finit tout de même par s'attacher à elle et à lui trouver des qualités (si, si, je vous assure).


The Handmaid's Tale


Saison 1

Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l'entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.

Vers le mois de juillet dernier je me suis achetée le roman La servante écarlate, avec l'envie de le lire rapidement. Tout le monde parlait de ce livre et tout le monde disait à quel point il était génial et révolutionnaire.
Du coup, j'ai voulu moi aussi le lire, afin de voir ce qu'il avait de si extraordinaire.

Spoiler alert: rien.
Pour moi ce roman n'a rien d'exceptionnel. C'est même tout le contraire car je l'ai trouvé chiant (oui, oui, chiant, n'ayons pas peur des mots).
Il ne se passait strictement rien dans ce roman. La narratrice passait des pages et des pages à nous décrire sa chambre (meublée seulement d'un lit et d'une commode hein) et à quel point sa vie d'avant était mieux.
Je n'ai pas réussi à m'accrocher au bout de 50 pages, et donc j'ai laissé tomber ma lecture.

Cependant, j'ai tout de même testé la série, pour voir si elle rattrapait quand même un peu le coup, ou si tout se passait dans la même veine.
Et là j'ai été surprise ! Là j'ai accroché à la série et je l'ai bingée en un week-end.

Alors évidemment, je pense qu'il y a énormément de scènes qui ont été rajoutées et/ou modifiées, mais pour une fois je trouve que cela n'a pas d'importance.
Pour une fois, j'ai trouvé une adaptation meilleure qu'un livre. Il fallait bien que cela arrive un jour ^^


Alias Grace


Saison 1

Grace Marks, une jeune immigrée irlandaise au Canada devenue domestique, est accusée du meurtre de ses employeurs Thomas Kinnear et Nancy Montgomery en 1843. 
Nancy et Grace sont dans un premier temps liées, avant que leurs sentiments communs pour Thomas ne les divisent. Nancy, qui a congédié son employée, sera retrouvée assassinée.

Après avoir regardé la série La servante écarlate, Netflix m'a subtilement proposé de regardé Alias Grace, une série elle aussi tirée d'un des romans de Margaret Atwood (décidément...).

Ici aussi j'ai rapidement été embarquée dans l'histoire et je me suis énormément intéressée à l'héroïne (attachée, pas vraiment, mais intéressée, oui).
Dès le départ on sait ce qu'il s'est passé: Grace est accusée du meurtre de deux personnes et est emprisonnée à vie pour ce crime.

Cependant, un psychologue vient l'interroger afin de démêler les intrigues liées à cette histoire, et tenter de comprendre si Grace est réellement coupable de ces crimes.

La série est très courte mais est très intense. On embarque dans la vie de Grace et on a parfois du mal à savoir où tout cela va nous emmener.
Néanmoins, tout reste très ambigu concernant le crime. Encore aujourd'hui après avoir terminé cette série, je ne sais pas quoi en penser.

Je ne pense pas lire le roman dont ceci est tiré (j'ai essayé un Margaret Atwood, je n'en tenterai pas un deuxième) et je me contenterai donc de ce que cette série m'a proposé. Je pense que c'est mieux comme ça.

7 commentaires:

  1. J'avais beaucoup beaucoup aimé Seven sisters ! Et j'étais traumatisée en sortant du cinéma je le reconnais ^^
    Moi je suis allée voir 4 fois The greatest showman au cinéma + Le labyrinthe 3 :D Et le pire c'est que j'ai même pas honte xD
    Aucune série par contre pour compenser ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouaiiis quand même ! J'ai très envie d'aller voir The greatest showman, ce film a l'air superbe !!
      Il y a énormément de films qui me tentent au ciné, mais j'ai pas le temps d'y aller ^^

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Si tu l'as vu 4 fois, il doit l'être ^^
      Va falloir que je convainque mon frère d'y aller avec moi :p

      Supprimer
  3. "Spoiler alert: rien." Hahaha tu m'a achevée :D Ma collègue est en train de le lire pour les mêmes raisons qui t'ont poussée à le lire, mais je ne vais pas la décourager.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma collègue veut le lire aussi, et je pense que je vais lui passer mon exemplaire ^^
      Maintenant peut-être que c'est moi qui ai loupé un truc, mais pour une fois la série est bien meilleure que le roman !

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D