vendredi 25 août 2017

My other Addictions #35



Après quelques tergiversations j'ai décidé de créer mon propre rendez-vous (presque) non-livresque.
En effet, tous les derniers vendredi du mois je vous parlerai de ce que j'ai fait durant le mois écoulé. Pour faire simple: des films et des séries que j'ai vu, des albums que j'ai découvert et/ou écoutés, des jeux auxquels j'ai joué que ce soit des jeux de société ou des jeux vidéo ou même encore parfois l'une ou l'autre recette que j'ai testé et apprécié.


Les films que j'ai vus au cinéma


Ah ben décidément, c'est pas la saison du cinéma pour moi ces temps-ci. Pourtant il y a énormément de films qui me tentent sur grand écran, mais je ne prends tout simplement pas le temps d'y aller.

Les films que j'ai vus chez moi

Kong: Skull Island

Un groupe d'explorateurs plus différents les uns que les autres s'aventurent au cœur d'une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. 
Ils ne savent pas encore qu'ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

Bon, tout le monde connait l'histoire de King Kong, pas besoin de s'épancher dessus pendant deux heures.

J'ai regardé ce film en sachant très bien ce qu'il allait me proposer: un gros blockbuster américain, avec plein d'explosions, de cascades improbables et de méchants très stéréotypés. Rien de neuf sous le soleil.

Mais bon, ça se laisse regarder si vous avez envie de passer une soirée télé sympa, sans prise de tête et avec des effets spéciaux relativement bons.

Cela dit, ce qui a fait la différence pour moi, c'est clairement le personnage du Capitaine James Conrad, campé par le magnifique Tom Hiddleston (alias Loki pour les intimes).
Heureusement qu'il était là pour que je puisse m'extasier, sinon le film m'aurait vraiment paru fade.

Et oui je suis une fangirl. J'assume complètement !


Loving


Mildred et Richard Loving s'aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu'il est blanc et qu'elle est noire dans l'Amérique ségrégationniste de 1958. 
L'État de Virginie où les Loving ont décidé de s'installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu'il quitte l'État. 
Considérant qu'il s'agit d'une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu'à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. 
Désormais, l'arrêt "Loving v. Virginia" symbolise le droit de s'aimer pour tous, sans aucune distinction d'origine.

L'intention de ce film était bonne: nous parler du couple Loving a qui on avait interdit de se marier à l'époque où la ségrégation raciale était considérée comme normale.

Cependant, malgré ses bonnes intentions, ce film m'a ennuyée. Je l'ai trouvé plat et lent et cerise sur le gâteau, j'ai trouvé que le personnage masculin était assez limité.

J'ai regardé ce film jusqu'au bout car je voulais en connaitre le dénouement, mais j'aurais aimé que les acteurs aient un peu plus de punch.

Oui l'histoire est belle et il est important de la raconter, mais un peu plus d'émotion de la part des acteurs principaux n'aurait pas été de trop.

Les séries que j'ai regardées

Game of Thrones

Saison 7
Episodes 2-5

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. 
La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. 
Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. 
Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

Ben oui, je suis en vacances, du coup je n'ai pas vu l'épisode 6, et comme vous pouvez l'imaginer je suis sur des charbons ardents tellement j'ai peur de me faire spoiler sur les RS.

Tout ça pour dire que la série va crescendo cette saison ! L'épisode 5 a faillit me faire faire une syncope et tomber du fauteuil tellement je sautillais de peur et d'appréhension.
Oui il aurait fallu filmer cette scène, ça devait être mémorable... ^^

Donc voilà, je suis toujours à fond dans la série, et je me désole de savoir qu'il ne reste déjà plus qu'un épisode à sortir.

Comment allons-nous tenir jusque 2019, je vous le demande ??



Mr. Selfridge

Saison 1
Saison 2
Saison 3

Harry Gordon Selfridge lance en 1909 le premier grand magasin londonien, dans le but de rendre le shopping aussi excitant que le sexe. 
Véritable visionnaire et pionnier, il met un point d'honneur à offrir un lieu magique présentant toute une série d'articles de façon étonnante, inédite, amusante, voire excentrique.

Recommandée par mes amies d'enfance, je n'ai fait qu'une bouchée des trois premières saisons de cette série.
Sachant qu'il n'en reste qu'une, c'est ce qu'on appelle du binge-watching.

J'ai  beaucoup aimé les deux premières saisons qui sont riches en rebondissements, mais j'avoue que la saison 3 m'a parue un peu longuette, et surtout assez prévisible.

J'ai vu des trucs venir dès le premier épisode, et j'avais envie de frapper Selfridge quand je l'ai vu foncer tête baissée dans certains projets... 
Mais bon, c'est le jeu n'est-ce pas ?

J'ai hâte de pouvoir me lancer dans la saison 4, en espérant qu'elle proposera des événement un peu moins prévisibles et téléphonés.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D