jeudi 16 février 2017

Nini Zombie, tome 2 : Les figurines d'éternité - Lisette Morival et Fabrizio Borrini


Et dire que certains croient que la mort, c'est la fin. Quelle erreur ! 
La preuve : on m'offre une deuxième vie. Le problème, c'est que maintenant, je suis une zombie sans mémoire. J'aurais pu tout reprendre à zéro, mais le passé me rattrape en courant. Même avec mon corps rapiécé, j'ai gardé mon problèmes d'ado et je dois gérer mes relations avec ma sœur, mes amis et mes amours. 
Sauf que tout est vraiment, vraiment plus compliqué ! Il faut dire que mes nouveaux amis vivent dans un cimetière, que ma sœur a des pouvoirs étranges et que je suis amoureuse d'un feu follet. 
Et s'il n'y avait que ça... La Mort veut absolument me récupérer et ne me laisse jamais tranquille. Décidément, qu'on soit vivante ou zombie, avoir 14 ans, ce n'est pas toujours facile.

Dans le premier tome, nous rencontrions Nini et sa sœur Éloïse dont les parents avaient disparus dans d'étranges circonstances à leur retour de colonie de vacances.
Par la suite, Nini mourrait écrasée par un camion et était ressuscitée en zombie par le Professeur Spirit et son ami Ravlok.

Nini veut maintenant retrouver sa sœur et comprendre ce qui est arrivé à ses parents. Sont-il toujours en vie ? Et si oui, où sont-ils ?
Malheureusement pour notre jeune héroïne, ce n'est pas toujours simple d'être un zombie, son énergie vitale étant limitée dans le temps.

Ainsi dans ce second tome, les choses se mettent peu à peu en place pour nous fournir des réponses aux questions soulevées précédemment.
Petit à petit on apprend à connaitre les différents personnages de l'histoire, chacun nous réservant son lot de surprises et de révélations.
Certains ne sont pas du tout fréquentables tandis que d'autres s'avèrent être tout à fait charmant. A Nini et sa sœur de savoir à qui se fier.

Cette histoire allie avec une étonnante facilité les problèmes d'adolescents ordinaires aux situations rocambolesques et fantastiques vécues par Nini et ses amis.
De plus, malgré l'aspect plutôt léger de ce roman, celui-ci permet d'aborder des thèmes plus complexes avec les jeunes ados, tels que la mort et le deuil, ce qui représente un véritable atout. 

En conclusion, ce deuxième tome de Nini Zombie est une lecture agréable et pleine de surprises que je conseille aux enfants entre 9 et 12 ans.
Je pense qu'ils y trouveront facilement leur compte et qu'il seront transportés par l'histoire originale proposée par Lisette Morival et Fabrizio Borrini.


Je remercie les éditions Kennes pour ce service presse


Les liens utiles

Ma chronique du tome 1


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D