lundi 9 novembre 2015

Sword Art Online, tome 2: Fairy Dance - Reki Kawahara et Abec


« Bienvenue dans Alfheim Online » 
Kazuto Kirigaya, plus connu sous le pseudonyme de Kirito, revient sain et sauf de sa quête de la forteresse d’Aincrad, alors qu’Asuna « l’Éclair Fulgurant », la fille dont il est tombé éperdument amoureux à l’intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma... 
Kazuto se rend à l’hôpital autant qu’il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa soeur Suguha. C’est lors d’une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil. 
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu’un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : « Alfheim Online » !

Vous le savez, je n'avais jamais lu de light novel avant de me lancer dans la lecture du premier tome de Sword Art Online. Cependant, j'ai tellement été convaincue par le premier tome que je devais absolument connaitre la suite. Et c'est maintenant chose faite !

Dans le premier tome nous quittions Kirito (ou Kazuto dans la vie réelle) à son réveil, après qu'il ait vaincu Heathcliff, le dernier boss du MMORPG Sword Art Online.
Kirito s'est réveillé, mais ce n'est malheureusement pas le cas de son amie Asuna, qui malgré la fin du jeu est toujours dans le coma. Comment et pourquoi ? C'est ce que Kirito tente de découvrir.

Et lorsque son ami Agil lui envoie une capture d'écran tirée d'un nouveau jeu où on voit une jeune femme ressemblant terriblement à Asuna, prisonnière d'une cage, la décision du jeune homme est prise: il va remettre le Nerve Gear, replonger dans un jeu à réalité augmentée afin de sauver la jeune femme.

Ce second tome est à la fois très proche du premier, tout en tentant de s'en éloigner pour créer une nouvelle histoire.
Dans Alfheim Online, les joueurs peuvent mourir et ressusciter dans le jeu, ce qui leur met déjà nettement moins de pression.
Ensuite, les avatars des joueurs sont des fées. Les joueur peuvent donc utiliser la magie, mais aussi voler, mais seulement pour une durée limitée. Cela apporte une grande nouveauté dans le jeu et dans la manière de l'appréhender.

Dans ce nouveau jeu, Kirito fait la connaissance de Leafa, une jeune fille évoluant sous forme de Sylphe dans le jeu.
Les deux personnages se lient rapidement d'amitié, et Leafa décide d'aider Kirito à mener sa mission à bien. Un lien très fort va unir nos deux amis. Un lien qui pourrait s'avérer être plus fort que l'amitié.

J'ai apprécié ma lecture de ce second tome. J'avais peur que ce ne soit qu'un simple copié-collé du premier tome où l'on aurait changé un détail ici et là, mais en fait la mécanique du jeu est très différente et cela apporte une nouveauté bienvenue dans ce roman.
Bien évidemment les combats à l'épée sont toujours présents et ils sont toujours aussi intéressants et aussi prenants que dans le premier tome.

De plus, Reki Kawahara a également décidé de partager son histoire entre les moments passés dans le jeu et ceux passés dans la réalité.
Cela nous permet d'en apprendre plus sur Kazuto, sur sa vie en dehors de SAO, sur sa famille, et en particulier sur sa sœur, Suguha.
Suguha qui est très différente de Kazuto, mais qu'il est aisé d'apprécier, tant l'auteur insiste sur la psychologie des différents personnages présents. C'est aussi cet aspect qui rend cette saga si particulière.

Le seul point négatif de ce tome, si je peux l'exprimer ainsi, est l'absence d'Asuna. La jeune fille est bien évidemment présente dans ce tome, mais elle a perdu le côté combatif qui faisait d'elle l'héroïne de l'Aincrad. Malgré quelques tentatives d'évasion infructueuses, la jeune fille n'a pas un très grand rôle dans l'histoire.
J'espère ardemment qu'elle retrouvera un rôle plus important dans le prochain tome.

Le tome 2 de Sword Art Online nous offre donc une nouvelle histoire se déroulant dans un nouvel univers de jeu. Il garde certaines particularités du premier tome et en ajoute de nouvelles.
L'histoire est différentes et nous permet de faire la connaissance de nouveaux personnages, tout aussi intéressants que ceux rencontrés dans l'Aincrad.
En conclusion, ce tome est en parfaite continuité avec le premier et il ne donne qu'une seule envie: connaitre la suite !



Je remercie les éditions Ofelbe et Guillaume pour ce service de presse !


Les infos utiles

Le site des éditions Ofelbe
Leur page Faecbook
Leur Twitter
La date de sortie provisoire pour le tome 3 de SAO "Phantom Bullet" est le 26 février 2016
La version manga est sortie le 29 octobre dernier.



2 commentaires:

  1. Je ne sais pas vraiment que c'est, les light novels^^ Mais quand je vois la couverture, ça me rappelle fortement les mangas (je dis peut-être une grosse bêtise là) :) En tout cas, je me souviens de ton enthousiasme pour le premier tome !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non tu ne dis pas de bêtise ;-)
      Les light novel ce sont justement des histoires qui sont publiées sous forme de manga, de romans ou d'anime.
      Parfois on peut adapter un manga en light novel, mais l'inverse peut être faite aussi. (Je sais pas si je suis très claire dans mes propos ^^)
      En tout cas, c'est saga me plait vraiment bien :D

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D