lundi 5 octobre 2015

Animale, tome 2: La prophétie de la Reine des Neiges - Victor Dixen


Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ? 1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?


Attention spoiler pour ceux qui n'auraient pas lu le premier tome !

Même si la fin du premier tome concluait à merveille l'histoire de Blonde et qu'au aurait parfaitement pu s'en contenter, c'est avec un réel plaisir que je me suis replongée dans l'univers particulier de Victor Dixen aux côtés des personnages que j'avais chéri il y a un peu plus d'un an.

Nous voilà retourné auprès de Blonde, alors que celle-ci croyait pouvoir vivre des jours heureux sur l'île sans nom. C'était sans compter les sombres desseins de la Reine des Neiges qui rassemble ses forces en une terrible armée et qui enlève le talentueux Gaspard à sa bien-aimée.
Blonde va alors tout tenter pour retrouver celui qu'elle aime, y compris retourner là où tout à commencé, même si pour cela elle doit se mettre en danger.

Comme d'habitude quand il s'agit de Victor Dixen, je n'ai eu qu'à me laisser emporter par sa magnifique plume. C'est fou comme le style de cet auteur arrive tout de suite à me transporter. Je n'ai besoin d'aucun temps d'adaptation; j'ouvre le livre et ça y est, je suis partie !

Et cette fois-ci, je ne suis pas partie n'importe où... C'est à Copenhague , aux côtés de Hans Christian Andersen qu'a débuté cette nouvelle aventure de papier. Et la formule est plutôt bien trouvée étant donné que notre cher écrivain va recevoir des lettres de Blondes, lui contant son aventure pour retrouver Gaspard.
Nous suivons donc l'histoire de deux points de vue: celui de Blonde qui nous livre son histoire telle qu'elle lui arrive, et celui de Hans qui suit l'histoire d'un point plus éloigné, mais qui tente tout de même de venir en aide à sa nouvelle amie.

Au fil de son périple, Blonde va retourner dans les différentes villes qui ont vu sa fuite dans le premier tome, et retrouver des personnages qui ont fait son quotidien pendant un temps, tel que Maitre Gregorius, Madame Lune et même Bénédicte. Et certains d'entre eux nous réservent pas mal de surprises.
Comme dans le premier tome, notre jeune héroïne s'engage dans une course contre la montre qui va se révéler être pleines d’embûches et de péripéties. Le moins que l'on puisse dire c'est que Victor Dixen ne ménage pas ses personnages, et ce pour notre plus grand plaisir.

De plus, l'idée d'inclure le personnage de Hans Christian Andersen aux aventures de nos deux amoureux était un pari plutôt risqué étant donné l'importance du personnage historique dans notre culture, mais pour moi cela n'a fait que le rendre plus humain et plus réel à mes yeux. On s'attache très facilement à ce jeune écrivain qui souffre du syndrome de la page blanche et ne l'apprécie que plus.

Une nouvelle fois, on navigue dans ce roman à travers une foule de petits détails qui ont leur importance, de faits historiques de grande ampleur et de genres littéraires différents, ce qui fait de ce deuxième tome d'Animale, un récit des plus complets que l'on dévore littéralement ! 
Pour ma part c'est encore un coup de cœur que m'a offert Victor Dixen !

Si vous n'avez pas encore succombé au charme d'Animale et au talent de Victor Dixen, n'hésitez plus; emmitouflez-vous chaudement et partez à la rencontre de la descendante de Boucle d'Or. Vous pourriez ne pas en revenir !


Les infos utiles

Le site de Victor Dixen
Sa page Facebook
Ma chronique du tome 1
La série compte deux tomes + une nouvelle qui s'intitule "Tambours dans la nuit"

8 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu ta chronique pour ne pas me spoiler mais je ne pense pas lire cette saga :-/ Phobos m'intrigue plus que celle-ci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant tu ne sais pas ce que tu manques ! Animale est juste magnifique !

      Supprimer
  2. Autant j'ai vraiment apprécié Phobos, autant Animale me laisse de marbre. Et ce même si j'apprécie beaucoup la plume de Dixen. J'ai un vrai soucis avec le personnage de Blonde. Si ce second tome tourne toujours autour d'elle, je crois que je vais passer. Même si j'avoue que cette histoire avec Andersen m'intrigue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça tourne toujours autour de Blonde ;-)

      Supprimer
  3. Il m'a énormément plu aussi, peut-être même plus encore que le premier. Je l'ai lu sur une semaine et j'ai vraiment savouré la plume de Victor Dixen. En effet, il est doué pour nous emporter dés les premières pages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je l'ai autant apprécié que le premier, sinon plus ! Une vraie petite merveille :D

      Supprimer
  4. Avoir à la fois le point de vue de Hans et celui de Blonde m'a bien plu. D'une manière générale, j'ai encore plus aimé ce deuxième tome que le premier ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ! J'ai préféré celui-ci au premier, d'un chouïa ;-)
      Parce que bon, les deux sont terribles quand même :D

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D